ANTI-MANUEL

Rebrousse-poil Par | 07H30 | 05 septembre 2014

Dix conseils pour bien rater sa Braderie de Lille

La Braderie de Lille, c’est ce week-end. Evidemment, vous êtes au courant, évidemment, nos confrères vous préparent – ou vous ont déjà préparé – une foule de bons plans pour profiter au maximum de L’ÉVÈNEMENT lillois de l’année. Et évidemment (ça fait beaucoup d’évidemment, non ?), DailyNord prend le contrepied. Avec dix conseils pour complètement foirer votre braderie.

braderie-lille

Rue Faidherbe. L’un des endroits rêvés pour bien rater sa braderie de Lille. Photo : Commons Wikimedias.

Conseil n°1 : venir en voiture

Si vous habitez à l’extérieur de la métropole, et même à Roubaix, délaissez le train et les transports en commun, toujours propices aux odeurs corporelles. Prenez votre voiture pour rallier la Braderie de Lille. Evitez tant qu’à faire les parkings Relais pour essayer de vous garer au plus près de l’événement, rue Nationale, boulevard Jean-Baptiste Lebas ou du côté du Champ de Mars. Quand, épuisé moralement après trois heures de recherche, vous n’aurez pas trouvé de place, n’hésitez pas à vous garer sur une place interdite : emplacement handicapé, passage piéton, accès des sapeurs-pompiers. Vous vous prendrez une amende en plus.

Conseil n°2 : donner rendez-vous à des potes

La Braderie, pour vous, c’est les potes, la bonne ambiance, tout ça. Alors surtout, donnez-leur rendez-vous à une heure précise à un endroit tout aussi précis. Au pied de la statue de la Déesse, Grand’Place, devant la gare Lille-Flandres ou à la Préfecture.  N’oubliez pas d’oublier de recharger votre portable au cas où vous vous perdez.

Conseil n°3 : se nourrir à tous les stands

N’oubliez pas de manger tout ce qui vous tombe sous la main. Arrêtez-vous devant tous les stands qui dégagent une odeur d’oignons bien frits et huileux depuis des heures. Pour conclure cette merveilleuse aventure gastronomique, cherchez à tout prix à manger une moules-frites, que vous payerez 15,5 euros pour douze moules – bio, car non nettoyées – et quatorze frites dans votre assiette.

Conseil n°4 : passer votre journée au stand du PS

Pour la braderie version 2014, pourquoi ne pas aller aider ces chers militants PS à tenir leur stand, claquer la bise à Martine Aubry, taper dans le dos de Bigoud… euh, Gilles Pargneaux ? Ambiance garantie vu la situation actuelle du pays, avec tous les passants qui  vous regarderont noir, maugréant la dernière augmentation des impôts, la crise, etc.

Conseil n°5 : aller voir le concert de Patrick Bruel au Grand Stade Pierre-Mauroy

Pour voir une autre vieillerie qui continue d’attirer du monde. Et du coup, rater les stands de vieilleries.

Conseil n°6 : porter des talons ou des tongs

Avant de vous plonger dans la marée humaine, n’oubliez pas d’enfiler les plus belles chaussures que vous pouvez avoir dans votre armoire. Celles qui sont classes, jolies, branchées, fragiles au jus de moule et qui vous feront sentir les kilomètres avalés.

Conseil n°7 : vous balader avec une poussette rue Nationale, samedi à 16h

Un mioche à balader ? Optez impérativement pour la poussette, qui vous permettra d’être parfaitement à l’aise au milieu de la foule. Pour profiter de l’ambiance au maximum, choisissez une heure idoine et un lieu tout aussi intéressant : 16h, rue Nationale. Idée alternative au bambin en poussette : amener son caniche.

Conseil n°8 : s’hydrater à la bière… uniquement

Boire régulièrement est indispensable, vous dira un Bradeux. Délaissez l’eau, insipide, choisissez la bière toutes les demi-heures, à partir de 14h. A 20h, vous achèterez tout ce qui passe sous vos yeux. Et peut-être même que vous essayerez d’aller voir Bruel.

Conseil n°9 : suivre uniquement les grands axes

Pour être sûr de ne pas se perdre dans le dédale lillois, ne quittez pas les grands axes : rue Faidherbe, rue Nationale, rue de Béthune. Au coeur de ce triangle magique, vous ferez de véritables affaires avec d’autant véritables bradeux : gilets péruviens colorés pour enfants, parfum bon marché, et puis des fringues, toujours des fringues. L’esprit de la braderie.

Conseil n°10 : mettre son portefeuille dans la poche du jean arrière

Tout le monde le sait : mettre un portefeuille dans une poche ou un sac fermé n’est pas très pratique au moment de payer dans la foule. Préférez donc la poche arrière de votre jean. Tant qu’à faire, mettez votre smartphone dernier cri dans la seconde, pour équilibrer.

Conseil bonus : suivre les conseils de DailyNord

5 Commentaires

  1. Merci! Cet article m’a bien faire rire! 😀

  2. Bigoud ? Tiens il y a au PS des gens qui ont de l’esprit.

  3. Autre idée:
    Aller rue solferino après s’être hydrater à la bière, danser sur les tables d’un bar et tomber, aller au urgences, et avoir une attelle pour le reste de la braderie et des prochains mois.

  4. Pas mal j’avoue! A part le conseil 8 parce que ca m’etonnerait que la gars bourre trouve le chemin du grand stade. Il s’arretera surement quelque part avant pour laisser sa dedicace et se faire ramener par ses potes s’il a de la chance.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là