SALE TEMPS

Tri sélectif Par | 07H00 | 01 août 2014

Juillet : une revue d’actu avec des avis de tempêtes en rafale

C’est bien connu, l’été n’est pas toujours au rendez-vous sous nos septentrionales contrées. Surtout quand à la fois se mêlent les intempéries, le fusion du Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie et les revirements des Sang et Or vis-à-vis du grisbi. Voici notre revue de presse du mois de juillet.

Martine Aubry, un peu seule dans sa croisade anti-fusion de la région. Crédit photo Baziz Chibane

Martine Aubry, un peu seule dans sa croisade anti-fusion de la région. Crédit photo Baziz Chibane

On nous avait promis des orages… On a été servis ! Le 27 juillet, dans la journée puis dans la nuit, la région a eu son lot d’intempéries : inondations, impacts de foudre, coulées de boue, pluie diluviennes et grêles… Dès le lendemain, la Voix du Nord se livrait au bilan de la catastrophe. Hazebrouck et ses alentours ont été particulièrement touchés : à Lynde, on a compté une soixantaine de centimètres d’eau dans les habitations, l’axe Arras-Hazebrouck s’est retrouvé temporairement paralysé pour cause de routes et voies ferrées sous les eaux. A Hazebrouck, hôpital, dojo et sporting club sont touchés, avec dans la foulée des supermarchés, comme le Carrefour City et l’enseigne Leclerc. À Morbecque, un transformateur foudroyé a privé les foyers alentours d’électricité… Les pluies sont tellement importantes que l’eau ne se contente plus de passer sous les portes ou de remonter des sous-sols, elle traverse aussi toits et plafonds… Le plus spectaculaire reste sans doute le pavillon foudroyé de Billy-Bercleau, les images de son premier étage dévasté ont d’ailleurs fait le tour des médias.

Rafale politique

Après la tempête météorologique, place à la tempête politique. On ne s’y attendait plus à celle-là mais pourtant la voilà : la fusion Nord-Pas-de-Calais/Picardie, après avoir été abandonnée, est soudain revenue d’actualité. C’est un brusque retournement de situation qui a fait l’effet d’une bourrasque sur le plat pays… Et ailleurs. Car pour Martine Aubry, c’est une aberration. Malheureusement, le camp des socialistes nordistes ne se range pas tout à fait à son avis. La plupart ont voté pour le projet, comme par exemple Bernard Roman (qui estimait que la fusion ne devait pas se faire tout de suite), Yves Durand, (ancien maire de Lomme) ou encore Dominique Baert (député-maire de Wattrelos). Un paradoxe quand on sait qu’ils venaient juste de signer le fustigeant communiqué de Martine Aubry. Certains autres se sont carrément abstenus. Au vu des perspectives politiques, la tempête politique n’est pas prête de se terminer… D’ailleurs, histoire de marquer le coup, avant même la fusion, voilà qu’on apprend que le préfet de Picardie, Jean-François Cordet, va reprendre les rennes du Nord-Pas-de-Calais. C’est un signe.

Bourrasque sportive

Lens en Ligue 1, c’était l’autre tempête-feuilleton de l’été. On ne pourra pas dire que l’évènement n’a pas eu son lot de rebondissements. Ceux qui pensaient encore qu’il suffisait de gagner des matchs pour passer en Ligue 1 ont été détrompés ! La déroute des Sang et Or leur a en tout cas appris que le foot, c’est aussi une histoire d’argent. Pour résumer, malgré ses résultats sportifs, fin juin, le club s’était vu privé de Ligue 1 pour la saison prochaine à cause d’un budget insuffisant qui inquiétait la DNCG (Direction Nationale de Contrôle de Gestion). Les Lensois sont écoeurés, des commerçants baissent le rideau, comme le rapporte la Voix du Nord.. Le club fait une première fois appel de cette décision mais est à nouveau débouté mi-juillet. Il manque 10 millions d’euros dans la caisse, on compte sur l’actionnaire principal, Hafiz Mammadov, mais l’argent tarde a arriver. Pour finalement que la montée soit confirmée… Après la tempête, c’est ce qu’on appelle un coup du tonnerre, dont on vous reparlera plus en détail dans quelques jours.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire