EXCLUSIF BIEN SÛR

Rebrousse-poil Par | 13H50 | 12 juin 2014

Mondial de foot : la liste de nos 23 Nordistes… jamais sélectionnés !

D’ici quelques jours, les canettes de bière vont chanter et les livreurs de pizzas hurler contre les cadences infernales. Les symptômes caractéristiques de la Coupe du monde de football brésilienne. Ne parlons pas des échanges interminables qui s’annoncent à la machine à café comme au comptoir du bistrot, du genre pourquoi Deschamps a-t-il choisi minitel plutôt qu’untel !? Évidemment, DailyNord ne pouvait laisser passer l’occasion de mettre son grain de sel dans l’ordre établi. Et contribuer sans nul doutes aux discussions de comptoirs. Voici notre liste des 23 joueurs nordistes qui n’ont jamais connu la moindre sélection en équipe de France A. Et à quelques touches -volontairement- absurdes près, elle aurait une certaine allure. Non ? En tout cas elle a l’avantage d’ouvrir la boite aux souvenirs.

glasmann

Une de France Football au mois de juillet 1993. Reconnaissez-vous le joueur allongé sur le pelouse ? Il fait partie de nos sélectionnés.

LES TITULAIRES

Gardien : Gaëtan Huard (Lens) : Difficile de se souvenir avant lui d’un gardien alliant explosivité et efficacité, à la limite de l’inconscience. Ce qui lui coûtera cher lorsque sur une sortie kamikaze il se brise la jambe avec l’OM contre Sofia. On lui a préféré Bruno Martini au style aussi austère qu’un séminariste pour garder les cages de la sélection. Tant pis, il garde le record d’invincibilité (1176 minutes) que Vincent Enyeama était tout près de lui chiper cette saison.

Latéral droit : Eric Sikora (Lens) : Le dernier des Mohicans, où l’homme qui n’a connu qu’un seul club dans sa carrière pour un total de 498 matches de championnats livrés sous le maillot Sang et or. Des équipes de jeunes au poste d’entraîneur, Éric Sikora a tout connu. Sauf une sélection. La fidélité de nos jours, mon bon monsieur, ça ne paie plus.

Arrière central : Pascal Cygan (Lille) : Tout sauf un monstre de technique, une tête de videur de boîte de nuit mais quelle présence, quel abattage ! N’avait peur de personne et a contribué au retour du LOSC sur la scène des années 2000. Champion d’Angleterre avec Arsenal en 2004 avant d’émigrer à Villareal, il a su aussi s’imposer chez les ténors.

Arrière central : Hervé Flak (Lens) : Peu s’en souviennent mais il fut l’un des premiers spécimens du défenseur moderne. Complet dans tous les domaines, élégant, il faisait partie de la fameuse équipe ayant atomisé la Lazio de Rome (6-0) en 1977. Son absence au Mondial de 1978 s’explique peut-être par la descente du Racing en 2e division…

Latéral gauche : Marceau Somerlinck (Lille) : Comme Sikora à Lens c’est le recordman du nombre de matches joués pour le LOSC (359). Seule différence de taille, il garde un record aussi inaccessible que les 13 buts de Just Fontaine en coupe du monde : cinq victoires en coupe de France sous le même maillot ! On en a sélectionné pour moins que ça.

Milieu défensif : Benoît Cheyrou (Lille) : Moins glamour dans le jeu que son frère Bruno (qui lui a connu les honneurs de la sélection) il est comme Cygan l’un des hommes de base de la résurrection lilloise. Sa régularité métronomique dans ses prestations est sa marque de fabrique tout au long de son parcours, de Lille à Marseille en passant par Auxerre.

Milieu gauche : Daniel Leclercq (Valenciennes, Lens) : Avant d’être sanctifié par les publics de Bollaert et feu Nungesser comme coach, il faut se souvenir que le ”druide” était l’un des meilleurs pieds gauches d’Europe, capable de toucher une boite d’allumettes sur une transversale de 40 mètres. Le style du joueur était atypique, trop peut-être.

Milieu droit : Florent Balmont (Lille) : Le fils caché du lapin de la pub Duracell. En plus il est loin d’avoir les pieds carrés. Joueur de caractère, cœur vaillant, sa ”grinta” aurait pu rendre des services lorsque l’équipe de France a connu ses périodes erratiques. Sera le supporter numéro 1 de son compère Rio Mavuba.

Milieu offensif : Stéphane Ziani (Lens) : Il n’est passé que le temps d’une saison. Mais le RCL aurait-il décroché son titre de champion de France sans son ”little big man” ? L’instabilité chronique de ce joueur de talent (il a changé dix fois de club dans sa carrière) explique peut-être l’absence d’une sélection à son palmarès.

Attaquant : Stefan Dembicki dit Stanis (Lens) : Définition sur sa fiche Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Stefan_Dembicki): « Il est connu pour avoir notamment inscrit seize buts en une seule rencontre durant Lens-Auby-Asturies (score final 32-0), ce qui fait de lui le détenteur du record du monde du nombre de buts marqués en un seul match. Stanis se permettra même d’être expulsé au cours de ce match. » What else ?

Attaquant : Didier Drogba : Mais que fait-il dans cette sélection doudou dis don ? Simplement le petit Didier avait quitté sa Côte-d’Ivoire natale pour rejoindre son oncle Michel Goba alors professionnel à Brest puis à Dunkerque. C’est ainsi qu’il a joué dans les équipes de jeunes de la cité de Jean Bart mais aussi avec celles de Tourcoing. S’il avait été naturalisé, au moins un joueur de la sélection actuelle regarderait le mondial à la télé. Mais il ne ferait plus partie de notre sélection. Logique.

Remplaçants :

Gardiens : Léonce Déprez (Béthune) A participé aux JO d’Helsinki… et a accueilli tellement de fois l’équipe de France dans sa station ; Jean-Claude Nadon (Lille, Lens) Ah!si Barthez et Lama n’avaient pas existé.

Défenseurs : Jacques Glassman (Valenciennes) Parce que le sélectionner en aurait fait toute une affaire… ? ; Éric Péan (Lille) Comme Flak, il avait la classe; Jean-Guy Wallemme (Lens)  Comme Nadon : ah ! si Thuram, Desailly, Blanc etc n’avaient pas existé… ; Christophe Pignol (Lille) Joueur brillant mais dont la carrière fut brisée par un cancer qu’il a su combattre avec pugnacité. Total respect.

Milieux : Nicolas Huysman (Dunkerque) Joueur complet, qui a révélé son talent à Metz. Du solide. Du Dunkerquois.; Jocelyn Blanchard (Dunkerque, Lens) Pour éviter un copié-collé, relire le passage consacré à Huysman; Bruno Metsu (Valenciennes, Lille) Derrière ses airs de beatnick attardé, il avait une sacrée patate; pour preuve il a vendu vainement mais chèrement sa peau face au cancer. Stéphane Plancque (Lille) Personnage discret mais très doué. De ces joueurs beaux à voir qui vous réconcilient avec le foot.

Attaquants : Pascal Françoise (Lens, Lille) Une grande ficelle qui n’avait que la peau sur les os mais qui n’hésitait jamais à aller au mastic. De nos jours, il ferait le bonheur d’un club anglais.; René Fatoux (Lille, Lens, Arras) Lui, c’est le Pascal Chimbonda de notre sélection, un ovni. Mais il est connu comme le loup blanc dans le monde amateur et professionnel. Un personnage. Vous comprendrez mieux en lisant cette interview savoureuse.

Staff :

Sélectionneur : Gérard Houiller : Pour cet enseignant de formation ce serait l’école de la deuxième chance après la conclusion catastrophico-humiliante du France-Bulgarie de 1993. Redoublement justifié puisque par la suite il signera un quadruplé historique sur le banc de Liverpool en 2001 (FA Cup, League Cup, Coupe UEFA et Supercoupe d’Europe).

Président de la Fédération : Gabriel Hanot : Un personnage de roman. Natif d’Arras, champion de France avec l’US Tourcoing, international puis sélectionneur de l”équipe de France, aviateur pendant la Grande Guerre… vous en voulez encore ? Par la suite journaliste à L’Équipe, c’est lui qui créera la coupe d’Europe des clubs champions puis le trophée du Ballon d’or. Sûr qu’avec lui le cul des joueurs du bus de Knysna aurait senti sa semelle…

Et vous chers DailyNautes, quelle serait votre dream team des joueurs nordistes jamais sélectionnés ?

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire