L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ZAPPING CÔTIER

Il faisait la Manche, l’hovercraft sur le trottoir

Zapping Par | 14 juin 2014

À l’attention de nos jeunes lecteurs, l’hovercraft n’est en rien le croisement d’une marque d’aspirateur et d’un ruban adhésif. C’était l’autre moyen maritime avec le ferry permettant de franchir le channel, époque « À nous les belles anglaises ». Mais ça c’était avant l’arrivée du tunnel. Quatre ans après l’entrée en fonction de ce dernier, l’hovercraft disparaissait du paysage de notre littoral. Dommage, il avait de la gueule et ne manquait pas d’élégance lorsqu’il survolait les flots. On embarque pour se souvenir.

L'hovercraft permettait une traversée en 25 minutes. Crédit capture d'écran

L’hovercraft permettait une traversée en 25 minutes. Crédit capture d’écran

Retournez votre baignoire à l’envers, posez la sur une grosse bouée noire, ajoutez deux ventilateurs à l’arrière et vous avez une magnifique esquisse d’aéroglisseur (un peu d’imagination que diable!). Actif de 1970 à 2000, l’hovercraft donnait un image moderne de la relation trans-manche, on l’aurait bien imaginé comme décor d’une scène de James Bond période Sean Connery. Dans le document que nous vous proposons, c’est pourtant moins sexy lorsqu’on passe sous la jupe du monstre : des voitures harnachées comme si elles faisaient le voyage en avion et, déception, le constat que les passagers pouvaient s’asseoir sur l’idée de voir le paysage, les embruns collés sur les hublots rendant la chose impossible. Selon Wikipedia, la disgrâce de l’hovercraft ne fut pas due qu’à l’émergence d’Eurotunnel mais aussi par la perspective de la suppression par la loi européenne de la détaxation du kérosène. Hé oui, ça consomme comme un avion les coussins d’air !

 

 

Et si vous en demandez encore, voici un film interne d’Hoverspeed, la société d’exploitation de l’époque, avec un exercice d’évacuation permettant de découvrir la cabine de pilotage, et vous comprendrez que le drame pouvait se cacher derrière… une simple panne d’essuie-glaces !

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Bonjour. Que voila un bien médiocre raccourci. En fait, il n’est pas inexact, mais il omet de mettre en évidence que les aéroglisseurs marins sont ce qu’il y a de plus mauvais comme exploitation d’un aéroglisseur… Qui n’est pas un navire, mais un amphibie. En outre, vouloir le comparer à un navire ou a un avion ne peut que conduire à des désillusions…
    En outre, quelques erreurs quand même… non ça ne consomme pas comme un avion… et quand bien même, la plupart n’utilise pas de kérosène… et il faut tenir compte de tous les coûts adjacents… bref, une fois de plus un article de dénigrement sans fondement, surtout quand on sait qu’ils ont fonctionné pendant 30 ans… pour la plus grande satisfaction de millions de passagers. Par ailleurs, il existe encore de nos jours des liaisons maritimes en aéroglisseur et d’autres vont voir le jour bientôt… CQFD.

  2. Bonjour Aeroglisseurs service, vous me voyez fort marri de vous proposer un “médiocre raccourci”, malheureusement, voyez-vous, ce papier n’avait nulle prétention d’offrir un brillant exposé ce qui, en dépit de certaines incohérences dans votre laïus, ne peut être votre cas puisque vous représentez un site visiblement composé de passionnés mais aussi proposant des prestations dans le domaine des aéroglisseurs… Si vous vous attendiez à un chant à la gloire de l’hovercraft je peux comprendre que vous ayez mal aux oreilles mais vous êtes sur Dailynord. Et je cherche encore trace de ce que vous taxez de dénigrement.. C’est pas beau de jouer au troll mais pour être allé visiter votre site, je ne peux que le conseiller à ceux souhaitant enrichir leur savoir dans le domaine de l’hovercraft (http://www.aeroglisseur.org/).
    Sachez tout de même que j’ai eu l’occasion de prendre l’hovercraft à plusieurs reprises entre Calais et Douvres. Et s’il y a bien une chose que vous ne pourrez contredire: c’est qu’on ne voit absolument rien du paysage!

  3. Merci pour votre article plein d’humour.

    Sur la côte d’Opale, les hovercrafts ont marqués deux générations.

    Et c’est avec plaisir que de vrai passionnés reviennent sur la plage de la Manche pour partager la glisse sur coussin d’air. Prochaine date en septembre pour la fête de la plage à Sangatte.
    Bravo à l’auteur pour avoir démasqué le troll de caractère marchand.
    A ceux souhaitant partager leur connaissance dans le domaine du coussin d’air visitez : http://www.airdeglisse.org

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie