ENVIRONNEMENT

Réflexions Par | 08H30 | 11 juin 2014

Ecologie en Nord-Pas-de-Calais (2/2) : quels risques autour de vous ?

Tremblements de terre, inondations et coulées de boue, effondrements, etc. : vivre dans le Nord Pas-de-Calais peut s’avérer plus périlleux qu’on ne le pense ! La DREAL, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, a établi un état des lieux très précis des risques que courent les Nordistes (suite assez triste de notre tour d’horizon des pollutions).

Première nouvelle : une grande partie de la région se trouve aujourd’hui en zone inondable. « Depuis 30 ans, deux tiers des communes de la région ont connu un arrêté de catastrophe naturelle », explique la DREAL. Les principaux endroits menacés de crues? Lille et ses alentours, les environs de Béthune et Aire-sur-la-Lys, une ligne allant d’Etaples à Montreuil sur Mer, Valenciennes et Douai ou encore l’Avesnois, soumis quant à lui aux caprices de la Sambre.

Deux tiers de la région Nord-Pas-de-Calais ont fait l'objet d'une catastrophe naturelle ces 30 dernières années. Crédit DREAL

Deux tiers de la région Nord-Pas-de-Calais ont fait l’objet d’une catastrophe naturelle ces 30 dernières années. Crédit DREAL Nord-Pas-de-Calais

Il faut s’y faire quand on est Nordiste, on peut plus facilement être victime de ruissellements ou de coulées de boue qu’ailleurs. La DREAL a ainsi répertorié des zones particulièrement vulnérables le long de la frontière belge (du côté de Comines et d’Halluin) mais aussi du côté de Cambrai et de la frontière picarde, des alentours d’Orchies ainsi des régions de la Canche et de Béthune… Là encore, difficile d’établir un listing précis car quasiment la moitié des communes de la région ont été touchées par des inondations ou des coulées de boues entre 1985 et 2000 (source de l’Observatoire régional de la biodiversité).

La cause première ? La “succession de perturbations pluvieuses” bien sûr. Qu’il s’agisse d’orages violents d’été ou de longues pluies d’hiver. Oui mais pourquoi ? Côté Pas-de-Calais; c’est le relief plutôt pentu et une nature des sols propice qui sont en cause. Côté Nord, plus urbanisé, quand il pleut trop d’un coup (ce qui peut arriver relativement souvent, dira-t-on), les réseaux d’évacuation des eaux peuvent  saturer. D’autant que, dans la région, l’érosion des sols (naturellement entraînée par les vents, les précipitations, le gel) est accentuée, entre autres, par l’activité humaine  : agricole mais aussi et surtout les revêtements des sols type macadam, quand ils ne permettent pas à l’eau de se ré-infiltrer dans le sol et redirige la flotte vers les égoûts.

Le Nord-Pas-de-Calais possède des sols très sensibles aux ruissellements et à l'érosion. Crédit DREAL.

Le Nord-Pas-de-Calais possède des sols très sensibles aux ruissellements et à l’érosion. Crédit DREAL Nord-Pas-de-Calais.

Pensez qu’il peut y avoir pire : les habitants de la Flandres maritimes. Installés naturellement sous le niveau de la mer, seules les digues les protègent des marées. Et si la mer monte à cause du fameux réchauffement climatique ? De ce côté là, tout a été mesuré : entre 1940 et 2000, la mer est montée de 8 centimètres à Dunkerque et de 22 centimètres à Boulogne. Vous voilà rassurés? Remarquez, on ne vous a pas parlé des effondrements possibles de cavités de craie ou de galeries héritées de la guerre, de l’éventualité  de vivre un séïsme de magnitude 4 à 5 dans l’Avesnois dans les 50 prochaines années ou des glissements de terrains résultant de l’activité minière…

Les conséquences de l'histoire minière sont encore largement présentes dans les sous-sols de la région. Crédit DREAL Nord-Pas-de-Calais

Les conséquences de l’histoire minière sont encore largement présentes dans les sous-sols de la région. Crédit DREAL Nord-Pas-de-Calais

 

On va juste conclure avec un petit mot sur la radioactivité. Sur les 20 000 analyses effectuées par an dans la région (parce qu’il n’y pas que la centrale nucléaire de Gravelines dans la région, on peut aussi compter sur la société de maintenance nucléaire de Maubeuge (SOMANU), les terrils de cendres venant des centrales thermiques et les résidus de fabrication engrais peuvent aussi avoir leur rôle à jouer), “aucun dépassement de seuil n’a été relevé.” Il paraîtrait même que la Bretagne et le Massif central, à cause de leur sol en granit, seraient même plus exposés que à la radioactivité que le Nord-Pas-de-Calais. Enfin, c’est ce qui se dit…

A relire notre premier volet sur les pollutions

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire