Lu, vu, entendu Par | 08H30 | 04 juin 2014

Deux mises en examen concernant le stade Pierre-Mauroy, le début des emmerdes ?

Et c’est parti. Le Parquet de Lille vient de confirmer que deux mises en examen avaient été prononcés dans le dossier du Grand Stade Pierre Mauroy. Deux fonctionnaires de LMCU, soupçonnés de faux et d’usages de faux pendant le tripatouillage des dossiers d’attribution en 2008.

Circulez, y’a rien à voir ont souvent laissé entendre Martine Aubry et son entourage depuis quelques années dans ce dossier, tout en fustigeant Eric Darques, l’empêcheur de détourner en rond. Aujourd’hui, c’est son action et son entêtement- une première plainte avait été classée sans suite, car il n’avait pas qualité à agir et les éléments n’étaient pas avérés – qui amènent le dossier de l’attribution du chantier du Grand Stade devant la justice. Et ce n’est qu’un début, espère le bonhomme dans La Voix du Nord : ” Je ne veux pas que ce soit les lampistes qui payent ! Les fonctionnaires ont agi sur ordre du pouvoir politique. J’attends avec impatience la mise en examens d’élus, c’est eux que je vise !”. Le cabinet du nouveau président de LMCU (appelé Fabien au lieu de Damien par l’AFP, au passage) n’a aucun commentaire à faire, paraît-il.

A suivre. En tout cas, à quelques jours du premier anniversaire du décès de Pierre Mauroy (on en reparle cet après-midi), voilà un bel hommage…

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là