LE DERNIER DE LA SAISON

Tri sélectif Par | 12H00 | 27 juin 2014

Le BeffroiMètre de la semaine

Musique, littérature, économie, enseignement sont en menu du dernier BeffroiMètre de la saison. Rendez-vous en septembre !

Max&Mango planent sur leur beffroi

A 11 ans, les deux Nordistes sortent un premier album, chez Warner (relire notre Vite dit).

Jean-Pierre Mortagne roule pour les beffrois

Le journaliste sportif sort 100 et 1 histoires du Tour de France en Nord-Pas de Calais. Aux éditions Les Lumières de Lille.

Dominique Baert réintégré dans le beffroi

Sans surprise, deux ans après son exclusion, le député-maire de Wattrelos retrouve son étiquette PS. Parce qu’il l’avait perdue ?

Pierre Mathiot quitte le beffroi

Le directeur de Sciences Po Lille n’ira pas au terme de son mandat. Il invoque des raisons personnelles.

Jean-Philippe Grabowski éjecté du beffroi

Le directeur général de Chronodrive, arrivé il y a deux ans, est éjecté du beffroi. Gouvernance difficile et drives à la croisée des chemins sont deux raisons avancées par Le Blog Mulliez.

Bonduelle, salade sous le beffroi

Bruxelles inflige une amende de 30 millions d’euros au groupe agro-alimentaire nordiste pour entente sur le prix des champignons.

Le VAFC dégage du beffroi

National au minimum pour le club valenciennois, dont la chute pourrait continuer.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là