LE ZAPPING LIGUE 1

Zapping Par | 08H00 | 24 mai 2014

Squatters de stades : ne pas avoir la mémoire courte !

Grand Stade ? Stade du Hainaut ? Stade de France ? Les trois ? Le retour en Ligue 1 du RC Lens est pour l’instant la seule information qui soit confirmable, ce qui n’est pas encore le cas du ou des futurs points de chute de l’équipe fanion pendant les travaux de Bollaert. Subsistent donc encore les atermoiements fusant dans tous les sens, déchirant supporters et clubs de la région, avec les instances de cette dernière partagées dans un rôle de conciliateur et d’arbitrage. La réponse ne devrait pourtant pas tarder puisque les calendriers de Ligue 1 et Ligue 2 seront dévoilés le 30 mai, le coup d’envoi du championnat de Ligue 1 étant prévu le 8 août. Bref, ça urge. Avant de savoir où le RC Lens posera ses valises, il était utile de se remémorer un épisode -sans remettre de l’huile sur le feu- qui démontre que dans cette histoire, il n’y a ni ”bons” ni ”méchants”. Les paroles s’envolent les écrits restent. Les vidéos aussi…

Samedi 5 août 2006, rue Lannoy, l’une des principales artères de la cité lensoise, un imposant groupe de supporters du Racing défile pour manifester son opposition à la venue du Losc qualifié pour la phase de groupes de la Champion’s league. À l’époque, l’antre lilloise, le Stadium Nord, n’est absolument pas en phase avec le prestige des rencontres proposées (Milan AC, Athènes et Anderlecht puis Manchester United en 8e de finale). Les supporters Sang et or sont vent debout face à la perspective d’héberger le Losc pour cette compétition. Gervais Martel passera au dessus du flot de critiques locales en ouvrant les portes de Bollaert aux hommes de Claude Puel. Cette vidéo amateur traduit bien la détermination des aficionados du RCL à faire obstruction à la venue du club lillois. Une semaine plus tard, le 13 août, le Losc punissait 4-0 le RCL en championnat…


LENS-13(1) par wicketdu62

A relire également :

Le RC Lens au Stade Pierre-Mauroy : Seydoux n’est pas une “girouette”, enfin, ça dépend quand… 

4 Commentaires

  1. Sur la page Facebook “Non à Lens au Grand Stade Lille Métropole” sont exposées les raisons logiques qui ont amené Michel Seydoux à faire le bon choix en refusant la venue du RCL au Stade Pierre Mauroy. En particulier, lire l’article “Compléments à l’attention des Lensois” (lien depuis le haut de la page, section “Articles”).

  2. piqûre de rappel sur les tribus du foot, jouets consentants du foot business, ce qui donne l’impression d’exister à beaucoup. Ne serait il pas temps d’ecrire sur la “stadification” du monde politique regional puisque tous les yeux sont tournés vers l’entreprise de spectacles VA FC qui voudrait bien encore un peu d’argent public pour oxygéner son compte d’exploitation?

  3. Pour le grand stade, cette mainmise de Seydoux sur un equipement financé par nos impôts grâce à la perversité d’un contrat de PPP qui roule LMCU dans la farine devrait quand même susciter l’inquietude car on ne va pas passer 30 ans comme ça avec leurs boniments outragés à Lens, Valenciennes et Lille.

  4. Qu’est ce qu’il vaut mieux ? Avoir l’impression d’exister en ayant une passion, c’est mieux qu’en passant sa vie d’aigris derrière un clavier, hein Dédé, IndyTexto, faux journaliste et vrai bourgeois du vieux lille

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là