FOOTBALL

Réflexions Par | 15H12 | 15 mai 2014

LOSC et RC Lens : clap ou claque de fin ?

De quoi se plaint-on ? Le suspens aura été total pour les supporters du LOSC et du RC Lens avec en filigrane le même Graal : une troisième place dans leurs championnats respectifs. Pour éviter d’aller au secours de la victoire comme au chevet de la défaite, l’heure est propice de faire le point à l’orée d’une dernière et excitante ligne droite. Quel que soit le verdict, les deux clubs devraient vivre une transition notable et cruciale la saison prochaine.

losc-texte

Quel sentiment dominera chez les supporters du LOSC samedi soir ? Photo : Baziz Chibane.

À bien y regarder, Lens et Lille ont collectionné bien des points communs cette saison : une présence pratiquement sans éclipse sur le podium ; un parcours que l’on doit en grande partie à l’arrivée de deux entraîneurs chevronnés et à forts caractères (Kombouaré et Girard) ; deux gardiens tout simplement phénoménaux (Enyeama et Aréola)… Reste à transformer l’essai avant les grandes manœuvres de la saison prochaine.

RC Lens : monter avant la vie de chantiers

« Nous allons monter, je vous le garantis ! » ce sont à peu près les mots que Gervais Martel adressait aux supporters dépités vendredi dernier, au sortir d’une défaite pour la dernière à domicile face à Brest (0-1). Cette affirmation, les inconditionnels du RCL ne manqueront pas de s’en souvenir en cas de malheur… L’équipe lensoise est passée du cocktail des favoris au bal des prétendants parce qu’elle n’a jamais su donner le coup de grâce à ses rivaux. Mais en avait-elle seulement les capacités ? Deux points sur neuf possibles lors des trois derniers matches à domicile, chaque fois devant plus de 40 000 spectateurs, tout cela dépasse la thèse de l’accident, surtout au vu des prestations des joueurs. Derrière la qualité intrinsèque du groupe a toujours plané l’absence d’un ou plusieurs caractères capables de le tirer vers le haut, de se surpasser dans le jeu.

Si accession il y a, le Racing le devra sans conteste au travail et à la conviction d’Antoine Kombouaré ainsi qu’au grand talent du gardien Alphonse Aréola dont les prestations valent à elles seules plusieurs points au compteur. C’est dire qu’il n’y a pas que le chantier de Bollaert en perspective mais aussi celui d’une refonte plus que conséquente de l’effectif, sous peine de faire l’ascenseur en Ligue 1 la saison prochaine. Encore faut-il monter. Avec deux points d’avance sur Nancy, le Racing a son destin entre les mains. Il pourrait même se permettre de perdre à Bastia pour peu que les Lorrains ne s’imposent pas à Auxerre*. Mais cela ferait plutôt désordre et toucherait au moral une ferveur populaire déjà contrariée par la décision de ne pas retransmettre le match sur écran géant à Bollaert. Ce qui ne boosterait pas non plus le supporter dans l’idée de mener une vie de nomade pendant 18 mois, période pendant laquelle le club artésien devra se soumettre à un exercice de logistique digne d’un numéro de contortionniste. L’hypothèse demeure donc possible mais il vaut mieux écarter l’idée de prolonger le bail en Ligue 2. Si l’on s’en tient à la méthode Coué de Martel, restera à savoir de quels moyens disposera le club la saison prochaine. Dès sa dernière gorgée de Pétrus avalée, on compte sur le mécène Mammadov pour sortir de son silence.

LOSC : Vers un titre de champion de France honorifique… et de nouveaux propriétaires ?

Sûr que pour les supporters des Dogues, Lorient réveille la plaie de la saison 2009-2010 qui avait vu les Bretons s’imposer au Moustoir 2-1, privant le Losc d’une 3e place qui leur semblait pourtant promise. Cinq ans plus tard, les Nordistes en sont quitte à rejouer la même pièce sur la même scène avec pour mission première de ne plus se planter dans le dernier acte. Composter définitivement cette troisième marche du podium serait une immense performance et ferait la nique aux pronostics d’avant-saison. D’abord parce que sur le papier, le Losc ne présentait pas un effectif susceptible de venir chatouiller des effectifs bien plus lustrés. Ensuite il faut se souvenir que l’arrivée de René Girard était loin de transporter d’allégresse une frange importante des supporters. Mais le technicien a su optimiser un groupe solide et réceptif, porté par un gardien en état de grâce, invincible pendant onze journées, plus de 1000 minutes. Ça aide. Certes le jeu rigoureux et pragmatique des Lillois ne fut pas porté aux nues par les observateurs médiatiques de tous poils, il n’empêche que comme Kombouaré, Girard a tiré la quintessence du groupe dont il disposait.

Enfin, cette fameuse troisième place ne représenterait pas qu’un tour préliminaire de Champion’s league mais aussi un titre honorifique de champion de France des équipes aux antipodes des moyens financiers et sportifs dont disposent le Paris SG et Monaco. Et si c’est le cas, cette belle tranche de beurre dans les épinards n’apporterait pas un surplus de cholestérol aux perspectives d’un éventuel changement de propriétaire. Selon L’Équipe du 10 mai dernier un groupe d’une dizaine d’entreprises régionales emmenées par le Lambersartois Pascal Boulanger planche sur le rachat du club. Chaque investisseur apporterait une obole de 4 millions soit un total de 40 M€ , ce qui impliquerait un train de vie revue à la baisse pour le Losc. Le projet serait bien avancé mais on attend d’entendre la position du principal intéressé, Michel Seydoux. C’est dire que comme Lens, le destin du Losc s’écrira bien au delà de samedi soir passé 22h30. Et il y a fort à parier que les actualités dur RCL, du Losc et même du VAFC occuperont largement la zone tampon qui nous sépare de l’ouverture du mondial brésilien.

*Pour rappel, en 2009, lors de la dernière remontée en Ligue 1 le Racing avait perdu ses trois dernières rencontres. Et finit néanmoins champion.

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire