PHOTO FINISH

DailyUne Par | 19H05 | 12 mai 2014

LMCU : que retenir des vice-présidences ?

Les observateurs politiques l’attendaient avec impatience : la composition du nouvel exécutif de LMCU aux côtés de Damien Castelain. Pas de grande surprise par rapport à ce que nous vous annoncions la semaine dernière. Après un seul mandat de présidente, Martine Aubry est bien deuxième vice-présidente chargée du  rayonnement de la métropole en Europe et et à l’international. Les jeunes maires de Tourcoing et Roubaix rentrent dans le jeu.

Damien Castelain, nouveau président de LMCU, a bouclé son exécutif. Qu'en retenir ? Photo : Baziz Chibane.

Damien Castelain, nouveau président de LMCU, a bouclé son exécutif. Qu’en retenir ? Photo : Baziz Chibane.

Eurométropole, Europe et International. Voici donc les missions de Martine Aubry, élue ce lundi deuxième vice-présidente de LMCU. Un concept assez flou qu’elle aura certainement à coeur de propulser sur le devant de la scène, mais nous vous en reparlerons dès ce mardi.

Pour le reste, guère de surprises : Guillaume Delbar et Gérald Darmanin, respectivement nouveaux maires de Roubaix et Tourcoing, font leur entrée à la troisième et quatrième positions. Le premier pour l’innovation, la recherche et l’enseignement supérieur, le second pour les transports et la sécurité (il en a par ailleurs profité pour refuser ses indemnités… une chose louable, mais dont on vous expliquait les tenants et aboutissants par là). Côté droite, on retrouve également le dindon de la farce Bernard Gérard (qui se voyait déjà président), Marc-Philippe Daubresse, Alain Detournay et Sébastien Leprêtre. Soit six vice-présidents, comme à gauche, avec Martine Aubry donc,  Gérard Caudron, Bernard Haesebroeck, Bernard Debreu, Christiane Bouchart et Patrick Geenens.

La majorité des sièges, soit donc huit, revient au groupe de Damien Castelain : le maire de Bouvines, Alain Bernard, est le premier vice-président, accompagné par Dany Wattebled, Vincent Ledoux, Daniel Janssens, Bernard Delaby, Olivier Henno, Francis Vercamer et Michel Colin.

A noter chez les absents : Dominique Baert, qui a refusé le poste écrit-il pour prendre la présidence de la Commission des Finances.

Plus généralement, on retiendra donc que les équilibres sont savamment respectés. Enfin, politiquement. Car au niveau parité, on compte dix-huit vice-présidents pour deux vice-présidentes. L’exemple vient d’en haut, paraît-il.

5 Commentaires

  1. Voilà Martine Aubry rangée des voitures puisque le président Castelain l’a hissée dans le train de « l’Eurometropole » en claquant la porte derrière elle. « Bon voyage ! C’est çà, tu nous ecriras! » Tchouf Tchouf Tchouf…..

  2. Petite rectif si vous le permettez, Alain Detournay (GIDEC) est sur le “quota” des 6 VP de droite et en ce qui concerne Vercamer, il a rejoint le groupe MPC depuis plusieurs semaines déjà…

  3. Dommage pour la parité, on progresse mais très doucement. En attendant, faisant parti des abstentionnistes, j’ai décidé que je voterai le jour où j’aurai un ouvrier noir (femme mdr) qui se présentera dans ma commune en tête de liste. Je pense qu’il y aura l’apocalypse avant.

  4. @Kinget : Oups… Et merci pour votre vigilance, on corrige.

  5. Vous avez oublié de parler du manque de Femmes dans l’effectif ! http://www.youtube.com/watch?v=fuzSeidoz2A&feature=kp deux femmes sont intervenue … la maire de Wasquehal et la maire de Loos !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là