ZAPPING NOSTALGIE

Zapping Par | 08H24 | 17 mai 2014

Denise Glaser, Arrageoise et égérie de la télé d’hier

Que reste-t-il du souvenir de Denise Glaser dans la mémoire collective ? Quelle trace a pu laisser cette pionnière de la musique et de la culture à la télévision ? À part son rôle de précurseur plus grand chose, peut-être à des horaires où même les hiboux s’assoupissent. Pour  notre zapping hebdomadaire, retour sur cette Arrageoise pure souche, féministe, morte dans l’indifférence générale. Parce que l’artisanat de la télévision d’hier fut aussi l’œuvre de gens d’ici.

timbre-glazer

Un timbre a été consacrée à l’Arrageoise. Capture d’écran du site Wikitimbres.

Le visage de Denise Glaser, on peut désormais le trouver sur un timbre à 58 centimes édité en 2013. Un collector car cette femme de télévision n’était pas obsédée par le besoin de montrer son minois à l’écran. Le fameux quart d’heure de célébrité de Warhol, elle préférait le consacrer aux artistes qu’elle souhaitait promouvoir, sans fards, dans un décor minimaliste. Pour beaucoup, le document extrait de la fameuse émission Discorama que nous vous proposons fera sans doute plus penser à de la radio. Il témoigne néanmoins d’une époque où on prenait encore le temps, de parler, de s’exprimer et d’écouter. En résumé c’était un temps de saltimbanques englouti par celui des bateleurs, où le futile l’emporte sur le subtil. On a connu Jacques Dutronc bien plus acide avec ses interlocuteurs. Ici, au sortir de mai 68, c’est un artiste timide presque contracté, qui se prête au questionnement très personnel de Denise Glaser. Un moment de télé que, nous l’espérons, vous apprécierez à sa juste mesure.


La vie de Denise Glaser est un roman, très noir sur la fin. La journaliste Colombe Schneck lui a consacrée une biographie (« Une Femme célèbre » aux éditions Stocks). Sinon Wikipedia propose une page très fournie. Elle le méritait.

1 Commentaire

  1. Ses interviews au scalpel mais très doux, cette diction inimitable précise et concise, l’intelligence à chaque plan, à chaque question , une merveille . C’etait La meilleure interviewer de la teloche avec Desgraupes. Quand nous etions gamins, Dieu que nous avons eu de la chance d’avoir ces gens dans l’etrange lucarne pour nous epater par leur habileté professionnelle discrète mais redoutable. Vous vous souvenez de Brigitte Friang à 5 colonnes ? De Lectures pour tous et de sa gondole porte livres qui tournait lentement en affichant, excusez du peu : Nicole Vedres, Max Pol Fouchet, Pierre Desgraupes. Un jour on y a vu Celine /Bardamu se faire cuisiner par Desgraupes. Au collège, on ne le connaissait pas. Le prof titulaire nous a ensuite fait un cours eblouissant sur la litterature de la Collaboration et le prof d’allemand un cours sur “Die Deutsche Widerstand zur Nazismus” ( resistance allemande au nazisme) . On ignorait tout ça puisque la France de 1959, comme on nous l’avaient enseigné n’etait composée que de resistants et l’Allemagne d’abominables nazis. Le prof d’allemand nous a envoyé au Cinechic rue de Bethune voir le film ” Le Pont” (Die Brücke”) d’Helmuth Kautner qui est recemment repassé sur Arte<; On y voyait des lycéens comme nous, tout farauds avec leur fusil mitrailleur, et qui devaient defendre un pont face à l'arrivée des tanks americains dans leur ville. Il y resteront. Il n'y avait donc pas que des Nazis en Allemagne en1945?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire