L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

2017 dans toutes les têtes

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 28 mai 2014

C’est l’effet “quinquennat”, tout va très vite et se bouscule dans les esprits. Une accélération elle-même boostée par le pourrissement de la situation du pays, le délitement du paysage politique ou plutôt sa recomposition  – version optimiste – dont on ne perçoit pas encore les traits définitifs. Résumons. Un PS au gouvernement et au fond du trou au milieu d’une gauche qui a perdu sa boussole et le peuple (Qu’est-ce que le “peuple de gauche” aujourd’hui ? ) et un président fantoche. Une UMP qui pétarade au rythme des pétards qui explosent chaque semaine dans les pieds de ses caciques et le transforment en Titanic politique. A gauche c’est la tétanie, à droite c’est le tétanos. Et le FN est un roc, avec un cap et un(e) capitaine. Ces deux partis de gouvernement ridiculisés par un FN dont la proue se prend à espérer l’impensable il y a encore quelques mois. Gagner en 2017. Sous conditions de nouer une alliance pour trouver une majorité de suffrages sur son nom. Il reste trois ans. PS et UMP, au bord de la crise de nerfs, sans cap pour l’un, sans chef pour l’autre, font comme s’ils avaient déjà intégré une Marine Le Pen au second tour, et peu importe que celle-ci vire en tête ou pas après le premier tour, elle y sera. Mais qui donc pour danser le second tour avec la fille de celui qui avait défié Jacques Chirac en 2002 ? Qui donc pour donner la réplique à Marine Le Pen au printemps 2017 ? UMP et PS sont dans le même bateau mais aucun d’eux ne veut croire qu’il sera éliminé du duel final : au soir du premier tour il n’y aura que deux qualifiés. Donc un mort. Pour éviter de disparaître, les alliances solides de premier tour seront obligées. Ce sont les écolos, les communistes et les centristes qui seront invités ou contraints de se ranger derrière les grandes soeurs UMP et PS. Qu’en pensent Messieurs Mélenchon et Bayrou ? Recomposition du paysage politique en vue dans tous les cas.

Ah, si MLP déboule à la sortie du virage avec une longueur d’avance devant ses rivaux, elle entamera la ligne droite avec l’espoir de faire mieux que le 21 avril 2002 quand les électeurs s’étaient mobilisés pour faire mordre la poussière à son père. L’épouvantail du front républicain résistera-t-il ? Encore faut-il le déployer  ! Mitterrand disait que la vraie droite c’était le FN…Parole d’orfèvre pour quelqu’un né en politique sur les mêmes rivages. Les régionales seront un test en réel. Les digues sont-elles assez fortes ? Encore s’agit-il de les avoir confortées…De la droite populaire ou la droite forte jusqu’à Debout la République, les passerelles deviennent des ponts de plus en plus fréquentés. Et la vague Bleu marine, sorte de sas de décontamination entre FN et droite républicaine (Robert Ménard, Gilbert Collard,…) gonfle à vue d’oeil. Quinze ans plus tard, la donne a changé. Le monde aussi. En 2002, on sortait d’une période de croissance qui avait fait refluer le chômage et on croyait encore aux vieilles recettes qui faisaient avaler les pilules de l’insécurité ou du sous-emploi. On s’endettait et on redistribuait. Le siècle qui naissait semblait sinon radieux à tout le moins acceptable. Douze ans ans plus tard, un référendum raté sous un quinquennat pas mieux réussi, une crise financière mondiale évitée d’extrême justesse, un deuxième quinquennat sous le signe du Veau d’Or et un autre en cours de déliquescence ont dessillé les yeux des Français qui se défient de plus en plus de leurs gouvernants et représentants. La fameuse fracture entre les élites et le peuple théorisée par Marcel Gauchet et Emmanuel Todd pendant les années 90 est passée aux travaux pratiques.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Le sens de la formule, c’est la tasse de café qui vous reveille du ronron de la lecture. Peste de l’allitération ! “Tetanie à droite et tetanos à gauche” et au milieu la planche à Bayrou ! Selon le Robert la tetanie , c’est “la contracture intermittente des extrêmités et parfois même des membres et du tronc ) à la suite d’une intoxication gastro intestinale”! La grande rasade de liqueur FN – effet contraire au Ferney Branca des gueules de bois – purge partis politiques d’une gastro carabinée.

    Les images se succèdent car voici “le roc FN dont la proue se prend à espérer l’impensable” ! Bigre, La Marine, – en roc de granit ? Non, en bois bien sûr et pas tendre – fendant les flots de l’océan qui… Laissons la voguer… Elle ne va pas à Cythère.

    Descendue de sa galère – qu’allait elle y faire bon sang ? – la voilà qui chevauche puisqu’ elle “deboule du virage” pour attaque la ligne droite. On sait que Jeanne d’Arc -b égérie du FN en armure plastoque de chez Tati – chevauchait un destrier plus proche des Shires qui tirent les tonneaux de bière anglais que d’un pur sang des Haras mais l’image impressionne.

    Après ce biathlon particulier, elles se jette à bas de son cheval avant de reembarquer illicosur la galère FN qui se retrouve bientôt devant “les digues” des elections regionales. Résisteront elles ?

    Ces fortes images ont du vous remettre en memoire Guillaume le Conquerant, le bâtard jetant ses chevaux et ses soldats sur les rives d’Albion avant de combattre Harold sur les prairies d’Hastings. La reine Mathilde nous l’a raconté. Mais Ici, c’est Marine qui a enfourché le cheval de Guillaume.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix ! Voir Ma Bio & my Way,

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .