DONNÉES

Réflexions Par | 08H00 | 10 avril 2014

En région, l’Open data, c’est pas encore ça (mais ça s’améliore)

Open data : l’art de partager des données publiques, voire privées, au plus grand monde. Un terme à la mode, mais qui, malgré une initiative du Conseil Régional du Nord – Pas-de-Calais, a encore de gros progrès à faire dans la région.

open-data

L’Open Data en est à ses prémices dans la région. En attendant mieux ? Photo : jwyg sur FlickR.

Vous cherchez la cartographie des gares TER du Nord – Pas-de-Calais ? La liste des plate-formes d’initiative locale ? Le nombre de montées et descentes dans les gares et points d’arrêt TER en 2010 ? L’évolution de l’occupation du sol entre 2005 et 2009 ? Rendez-vous sur le site Open Data du Nord – Pas-de-Calais, né en octobre 2013. A l’époque, la Région avait bien communiqué sur cette “Révolution”. Pour pas grand chose finalement ? Ce serait exagérer : si le site ne présente qu’une cinquantaine de données mises à disposition, elles ont au moins le mérite d’exister…

Un effet d’entraînement des autres collectivités ?

Car si l’open data fait partie des conversations depuis déjà quelques années, la mise en route du partage des données n’est pas encore évidente. « Vous savez, une cinquantaine de jeux de données, mine de rien, c’est déjà une révolution, confie Nicolas Dionet, chargé de mission communication numérique au Conseil Régional. Il faut adapter les logiciels internes vers l’extérieur, mais aussi faire évoluer les mentalités d’ouverture des données publiques vers le reste du territoire. » Comprenez qu’en initiant cette plate-forme, le Conseil Régional espère entraîner les autres collectivités du Nord – Pas-de-Calais, pour le moment en retard. Vraiment en retard ? Pas particulièrement quand on regarde une carte de France des initiatives d’open data : on trouve finalement peu de collectivités qui ont cédé à cette mode (on y trouve par exemple la région Alsace, la ville de Strasbourg, l’agglomération de Nantes, la carte sur le site Open Data France).

Un millier de téléchargements entre octobre et févrierSi aujourd’hui, une cinquantaine de jeux de données sont disponibles sur le site de l’Open Data du Nord – Pas-de-Calais, “la Région a comme objectif de tripler le nombre de jeux de données d’ici la fin de l’année, notamment en associant davantage de services et directions du Conseil régional qui apporteront des données sur d’autres politiques“, explique Nicolas Dionet. Est-ce que les premiers retours sont bons ? En février, quatre mois après son lancement, un millier de téléchargements avaient été effectués.  Le Conseil Régional va d’ailleurs essayer de pousser les initiatives : le 22 février, lors de l’Open Data Day, un groupe de passionnés a été incité à travailler sur les jeux de données. ” Et nous avons l’intention d’organiser un hackathon au cours du second semestre 2014 pour plancher sur nos données.

Mais ça s’arrange : au niveau national, l’Assemblée Nationale a mis par  par exemple en ligne l’utilisation de la réserve parlementaire des députés, dont nous vous avons parlé. C’est aussi de l’Open Data. Le site Data.gouv commence également à rassembler pas mal de données. Peu dans la région (puisqu’elles sont basées essentiellement sur celles du Conseil Régional), mais notamment des données nationales , déclinables en région, comme la liste des bâtiments classés monuments historiques en France ou encore celle des hôtels classés. Néanmoins, Nicolas Dionet affirme que les collectivités locales de la région y travaillent. “Ou elles permettent déjà l’accès à des jeux de données sur simple demande et pour des publics professionnels“.

Créer des services uniques dans la région grâce à l’Open Data ?

Mais à quoi peut servir l’open data ? Justement, c’est bien la question. Les journalistes peuvent par exemple exploiter une partie de ces données : le nombre de montées et descentes dans les gares et points d’arrêt TER serait intéressant par exemple… si cela concernait les chiffres 2013… ou au pire 2012, pour connaître les gares les plus fréquentées ; le jeu de données des monuments historiques a permis à un internaute de la faire une carte de France de la densité de monuments historiques par département par 100 km2. Les indemnités des élus parisiens sont par exemple aussi disponibles en ligne : si DailyNord avait eu le même fichier pour les grandes villes de la région, son enquête sur les émoluments des élus en aurait été grandement simplifiée… Le citoyen peut aussi s’en emparer, à condition évidemment de chercher quelque chose de précis (comme les dépenses de son député). Enfin, d’autres données bien exploitées pourraient amener de la création d’emploi, reprend Nicolas Dionet : “En ayant des données open data sur les gares SNCF, les stations de métro de la métropole lilloise et les stations V’Lille, vous pourriez par exemple proposer un service unique dans la région. Aujourd’hui, ces données, vous ne les trouvez pas forcément. Et elles ne sont pas croisées.

Un peu plus de DailyNord ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire