ANALYSE

Réflexions Par | 13H50 | 01 avril 2014

Le Front National a-t-il réussi son pari dans le Nord – Pas-de-Calais ?

Forcément, Hénin-Beaumont a braqué tous les projecteurs avec le basculement au FN dès le premier tour. De là à peut-être occulter l’autre information : la percée du Front National dans nos villes nordistes. Même si certains candidats ont perdu des points entre les deux tours. Que penser de ces résultats ?

HENIN-BEAUMONT : Steeve briois elu maire

Steeve Briois est officiellement maire d’Hénin-Beaumont depuis dimanche. Dans la région, le Front National envoie 190 élus dans les conseils municipaux. Photos Une et texte : Baziz Chibane.

Le FN a fait du Bassin minier sa Terre Promise et cela se vérifie dans les résultats. A Lens, Hugues Sion, qui avait remplacé au pied levé le jeune Kévin Goslin, gagne encore des voix entre les deux tours pour finir à 24%, malgré un programme copié-collé sur… Brest, révélait La Voix du Nord en février. Les résultats sont bons à Montigny-en-Gohelle, Billy-Montigny, Carvin où le FN fait plus de 30%. On ne l’avait pas vu venir, mais à Bruay-la-Buissière, “les résultats sont excellents et c’est une surprise“, confirme Bruno Bilde, l’une des têtes pensantes du parti. Dans la cité du PS Alain Wacheux, Maryvonne Clergé fait plus de 40% et gagne même des voix entre les deux tours. L’une des futures places fortes ? Le FN est aussi très haut à Outreau, avec l’ancien militant de gauche, Daniel Gest, qui s’impose comme la deuxième force de la ville.

Autre réussite pour le FN, Lille où Eric Dillies avec 18% s’offre une présence au conseil municipal et devrait pouvoir constituer un groupe à l’assemblée communautaire.

De jeunes pousses dans les conseils municipaux

Quid également de la stratégie des jeunes pousses, ces candidats de 20 ans ou à peine plus que le Front a envoyé en première ligne ? A Harnes, Anthony Garénaux rentre à la mairie avec deux colistiers. A Béthune, Ludovic Pajot est en recul au second tour, mais fait les frais d’une quadrangulaire (retrouvez son interview quelques jours avant le premier tour). Il sera le seul élu béthunois du FN, une position difficile ? « C’est la meilleure école de formation possible pour lui ! », répond Bruno Bilde, pas inquiet pour l’un de ses poulains. D’autres jeunes sont élus un peu partout dans la région (moins de 35 ans) : Antoine Golliot (Boulogne-sur-Mer), Quentin Bourgeois (Saint-Omer), Jessy Herlen (Hazebrouck), etc. L’un de leurs défis va donc être désormais de réussir à être intelligibles au sein des conseils municipaux, faire entendre leur voix pour devenir des candidats crédibles dans six ans. Et pour le FN de garder ces jeunes militants, qui ont profité d’un ticket d’entrée moins élevé que dans les autres partis. Tous ces noms seront donc à suivre dans les prochaines années. Nul doute que leurs interventions seront particulièrement surveillées et disséquées et qu’ils n’auront pas le droit à l’erreur.

190 conseillers municipaux

En tout cas, avec 190 élus dans toute la région, le FN réussit une percée.  Même si entre les deux tours, le parti est en recul dans certaines villes comme Tourcoing, Dunkerque ou Maubeuge. Un échec ? Pas si sûr. Dans ces cités, comme dans d’autres de moindres importance (Bailleul, Loos ou Saint-Omer par exemple), les résultats du premier tour avaient laissé entrevoir une possibilité forte d’alternance et de changement.  “Les électeurs ont vu qu’ils pouvaient mettre les socialistes dehors. Ils ont donc voté pour le candidat le mieux placé pour l’alternance, estime encore Bruno Bilde. Je n’analyse pas cela comme un recul“.

Reste donc six ans pour analyser ce que le FN aura fait de sa “victoire”. Et naturellement, Hénin-Beaumont, que le parti veut montrer en exemple, sera particulièrement observée. Dimanche, Steeve Briois a été officiellement élu maire. L’équipe est donc désormais au travail, et, “après un nécessaire temps de latence pour réorganiser les choses », le FN va être confronté à l’épreuve du réel. Pour se construire un bilan, l’un des objectifs de Marine Le Pen. Ce qui ne sera pas la partie la plus facile.

France 3 Nord – Pas-de-Calais a compilé tous les résultats du FN dans la région. A retrouver par là.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire