REVUE DE MEDIAS

DailyUne Par | 08H55 | 07 avril 2014

Jean-Louis Borloo quitte la vie politique : les médias rendent hommage au travail accompli

En annonçant à 63 ans son retrait de la vie politique pour raison de santé, Jean-Louis Borloo, ancien maire de Valenciennes et personnalité politique nationale à la tête de l’UDI, a fait couler beaucoup d’encre  ce matin.

borloo-maire

Jean-Louis Borloo, lors d’un passage télévisé en tant que maire de Valenciennes. Le nordiste d’adoption quitte la vie politique pour raison de santé. Capture d’écran INA.fr

“Coup d’arrêt” titre La Voix du Nord ce matin, reprenant la phrase clef de son courrier envoyé au comité exécutif de l’Union des Démocrates et Indépendant (UDI, parti qu’il avait créé en 2012) : “Je n’ai pas en l’état toute l’énergie nécessaire pour remplir complètement mes responsabilités. Je mets donc fin à mes fonctions et mandats”. A l’intérieur, une double page régionale, avec notamment un article signé du journaliste Eric Dussart consacré au “trublion atypique qui avait réussi l’impossible en ramenant côté à côte François Bayrou et certains de ses anciens compagnons”. Dans une autre analyse d’Hervé Favre, La Voix du Nord souligne que Jean-Louis Borloo se retire à un moment stratégique, après que l’Alliance centriste a gagné du terrain lors des dernières municipales et juste avant les Européennes.

Zone de turbulences

Dans Le Monde, le départ de Borloo provoque “un manque au sein de la droite”. L’article laisse la part belle aux réactions du président du Modem François Bayrou qui assuré à Jean-Louis Borloo de son “soutien” et de son “affection”, de dirigeants de l’UDI qui voient dans ce retrait du président une “épreuve” pour le nouveau parti, avec la convocation demain d’un comité exécutif appelé à désigner un successeur. Pour l’ancien premier ministre François Fillon a salué “une personnalité authentique, innovante et chaleureuse”.

Pour Libération, “Jean-Louis Borloo se décentre” : “L’UDI, qui a déjà été le jouet de rivalités internes, pourrait de nouveau traverser une zone de turbulences”, analyse le journaliste Christophe Forcari. Qui rappelle l’énorme rénovation urbaine qu’a mené Jean-Louis Borloo à Valenciennes ainsi que son initiative du “Grenelle de l’Environnement” alors qu’il était Ministre de la ville. L’ancien maire de Valenciennes est vu comme “un constructeur infatigable” pour le Nouvel Observateur, comme un “créatif chez les politiques” pour RTL.

Sur les réseaux sociaux comme Twitter, beaucoup de personnalités lui ont rendu hommage. A l’échelle régionale avec Natacha Bouchart, sénatrice-maire de Calais UMP, Jean-René Lecerf, sénateur du Nord, candidat UMP-UDI à la mairie de Lille, Frédéric Leturque, maire d’Arras et président de l’UDI du Pas-de-Calais ou encore Philippe Vasseur, président de la Chambre de commerce régionale qui souligne que la scène nationale du Phénix à Valenciennes est “peut-être un symbole, un espoir et un futur pour Jean-Louis Borloo”.

 

 

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là