L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Comment sauver le soldat Aubry ?

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 02 avril 2014

A en croire les plateaux télé, on se préoccuperait en haut lieu du sort de Madame Aubry. La maire de Lille n’est pas dans la meilleure posture dans la métropole lilloise qui a changé de couleur par la grâce du suffrage universel. Face à une droite qui ne cache pas sa gourmandise. Et rêve de donner à la communauté urbaine son premier président bleu. Rien n’est définitif, évidemment, et l’art politique de l’ancienne ministre peut lui éviter le désastre (voir billets consacrés au sujet). Mais en cas de malheur ? Ce que l’on appelle un plan B. Hier soir, sur le plateau de C’est dans l’air, Christophe Barbier et Catherine Nay évaluaient – une nouvelle fois, mais sur le mode de l’hypothèse – les chances d’une Titine de Fer d’entrer au gouvernement “pour se refaire une santé“. En substance, l’argumentation était la suivante. Un François Hollande dans les cordes après la séquence Ayrault, ne peut se passer d’une icône – on dira un grand nom pour ne pas verser dans la dithyrambe stérile – , même battue* dans son fief, capable d’apporter un peu d’épaisseur à une équipe qui en aura besoin, à l’instar d’un Fabius pour la technique ou d’une Taubira pour l’image à gauche. Les bisbilles qui ont ravi les commentateurs et empoisonné les rapports entre le chef de l’Etat d’une part, et entre le tout nouveau premier ministre Manuel Valls et l’ancienne première secrétaire du PS quand Titine de Fer était la cheftaine de Solférino*, précisément, passeront aux oubliettes des petites histoires. Et à la grande pommade de la réconciliation dans-l’intérêt-général-de-la-nation. Ce qui a l’avantage de jeter les rancunes à la rivière ou de faire semblant. Mouais…N’est-il pas déjà trop tard ?

Au gouvernement, peut-être pas, pas tout de suite, mais on se permettra de rappeler la piste européenne qui avait surgi l’année dernière, version Commission européenne. Ce qui autoriserait Martine Aubry à conserver un statut d’envergure et à préserver toutes ses chances sans insulter l’avenir. Et je me permets également de souligner que maire de Lille et conseillère communautaire d’opposition, ça fait un peu léger, sur une carte de visite, non ?

* Dans une élection au second degré, ce qui n’est pas la même chose. Comme une moindre défaite.

** Entre Hollande et Aubry, on a beaucoup dit. Et on rappellera que Martine avait sévérement tancé Manuel qui voulait changer le nom du PS. En substance : “Ou tu l’aimes, le PS, ou tu le quittes…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Le soldat Aubry, c’est le chef Chaudart dans la 7e compagnie. Et Delannoy c’est Tassin qui lui dit “j’ai glissé chef !”

  2. L a question n’est pas : “Comment sauver le soldat Aubry ?”, mais “Pourquoi????”

  3. Pour garder la métropole à gauche, tonton Jean-Nono ! ! ! !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord.

Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

Voir la bio de Marc Prévost : Ma Bio & my Way

Contacter Marc Prévost

Pour toute remarque, question, vous pouvez contacter l'auteur du Petit Théâtre de Martine Aubry en laissant un message par là .

LES + LUS