Lu, vu, entendu Par | 18H07 | 28 avril 2014

A Dunkerque, l’Arena saute : 30 millions pour rien !

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque, avait fait campagne contre. Ce n’est donc pas une grosse surprise, mais on vient de l’apprendre : l’Arena ne se fera pas. Le projet cher à Michel Delebarre (et qui lui a coûté en partie sa place) tombe à l’eau suite à une réunion des maires de la Communauté urbaine, décision qui sera officiellement entérinée en Conseil un peu plus tard.

Une décision qui n’est pas gratuite : la communauté urbaine va devoir dédommager Vinci à hauteur de 13 millions d’euros pour la résiliation, tandis que 17 autres millions ont été perdus dans des études diverses et variées, rapporte La Voix du Nord. 30 millions d’euros pour rien, une somme plus que rondelette… à mettre tout de même en rapport avec le projet final qui aurait allègrement dépassé les 150 millions. Un projet que la plupart des maires –  qui ont décidé l’abandon aujourd’hui – avaient décidé de voter au temps de Michel Delebarre sans dire un mot. Ça laisse songeur.

Relire : l’Arena, une pyramide surdimensionnée ?

 

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là