L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

PATRIMOINE SONORE

Le Petit Dico Décalé du Nord – Pas-de-Calais: hein

Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais Par | 16 mars 2014

Dans le Nord, on aime bien parler pas comme les autres. Intéressons-nous à une interjection passée dans le langage courant, le “hein” (!?).

Message d'erreur nordiste.

Message d’erreur nordiste. Photo : Stéphane Dubromel.

D’origine inconnue mais contrôlée, le “hein” est bel et bien du Ch’timi, lui-même dérivé du picard et utilisé sur le front de la Première Guerre Mondiale par les Poilus. Imaginez le choc des cultures entre deux obus…

Le “hein”, c’est un peu notre petit péché mignon à nous, Nordistes. On aime le cuisiner à toutes les sauces. Surtout à celle interrogative. Exemple un soir d’élections municipales. « C’est la droite qui emporte la mairie de Lille. » La réponse va fuser comme une balle de revolver. « Hein ? ». On peut le traduire par « comment ? », ou « pardon ? ». Votre interlocuteur n’a pas compris, ou pas entendu, ou n’en croit pas ses oreilles (pour cet exemple précis, choisir la dernière solution). C’est une incitation à la répétition. Vous répétez, et si l’interlocuteur répond la même chose, c’est peut-être qu’il se fout de votre gueule.

Bricolage

On peut le conjuguer à la sauce exclamative, mais là il faut bricoler un peu. Cela donnera le « bin ouais, hein ! ». C’est une manière forte et musclée d’affirmer quelque chose, d’acquiescer au raisonnement d’un tiers. Exemple, toujours un soir d’élections. « C’est la gauche qui rempile à la mairie de Lille ». Les Nordistes réagissent sans langue de bois, “cash” (“on les a bien eu, hein ?“), tandis que les Parisiens seront plus policés (“c’est une victoire mais notre adversaire s’est bien battu, c’est surtout la victoire de la démocratie, etc“). En langage normal, le “hein” donne donc « tout à fait », ou « c’est exactement cela », tantôt « je suis complètement d’accord avec vous », voire même « carrément », que vous pouvez ponctuer d’un hashtag qui donnera sur Twitter « Victoire de machin à la mairie de truc. #binouaishein #elections“.

Il n’aura pas fallu attendre le film de Dany B (et pas Benny B, bande d’incultes) pour que le hein soit passé dans le langage courant. Tout le monde l’utilise, en mode relâché surtout. C’est peut-être le seul mot Ch’timi que la population mondiale peut comprendre, du redneck au fin fond des USA, jusqu’au dernier des Sibériens seul sur sa banquise.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus