L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

C'EST BIENTÔT LE GRAND SOIR

Quid des élections municipales à Denain et Saint-Omer ?

Un quinquennat à Denain et Saint-Omer Par | 19 mars 2014

Denain et Saint-Omer, les deux villes de notre projet Quinquennat, sont aussi en campagne lors de ces municipales. Même si les lignes ont peu de chances de bouger les 23 et 30 mars.

A Saint-Omer, un trio pour la mairie (dont un arbitre ?)

A Saint-Omer, c’est un trio qui se présente au premier tour (et qu’on retrouvera au second ?) : le maire, Bruno Magnier, pour son second et dernier mandat (c’est en tout cas ce qu’il avait déclaré sur DailyNord il y a un an) ; l’ancien adjoint aux Finances de l’équipe Jean-Jacques Delvaux (défaite en 2008), François Decoster pour la droite traditionnelle ; le FN Quentin Bourgeois, bien implanté dans l’Audomarois où il est conseiller financier. Pour quel pronostic ? Tout pourrait finalement dépendre du dernier larron et de son score : lui ne vise pas la victoire, mais une entrée au conseil municipal et à l’agglomération. Et s’il se maintient au second tour, il peut évidemment prendre des voix à François Decoster, juge un observateur. Dans ce cas-là, Bruno Magnier serait réélu facilement.

Au niveau des sujets de campagne, l’un fait a priori consensus : le théâtre à l’italienne, dans l’hôtel de ville place Foch, fermé depuis des lustres (retrouvez son histoire), que tout le monde souhaite voir renaître.

Après, chacun son truc : François Decoster veut désactiver les horodateurs qui prennent les plaques d’immatriculation des automobilistes, la construction d’un parking le long des voies ferrées, créer des postes d’inspecteur de la salubrité (voir la présentation de son programme dans La Voix du Nord et sur son site). Pour Quentin Bourgeois, l’art fait partie des préoccupations : réouvrir le musée Henri-Dupuis (lui aussi fermé, décidément) par exemple. Créer “un jardin collectif aux pieds des remparts” également annonce-t-il sur son site, et réduire les charges de fonctionnement de la ville.

Enfin, du côté de Bruno Magnier, La Voix du Nord notait la rénovation des trois places principales de la ville, ainsi que l’éducation populaire.

Anecdote étrange et amusante enfin : cette adjointe de Bruno Magnier, candidate de nouveau sur la liste du maire sortant, qui assiste à une réunion de l’opposition parce qu’elle veut voir David Douillet, le champion olympique-député. Bizarre ?

A Denain, Anne-Lise Dufour-Tonini adoubée par les électeurs ?

Denain ne passera pas dans le camp de l’UMP-UDI cette année. Normal, il n’y a pas de liste. Il y a quelques semaines, nous vous rapportions que l’unique élu classé à droite rejoignait la liste d’Anne-Lise Dufour-Tonini, députée-maire PS. Une élue qui part en position de force, même si c’est la première fois qu’elle passe directement devant les électeurs pour les municipales (elle a remplacé Patrick Roy, décédé, en cours de mandat). Reste que trois listes ont décidé de lui contester son siège à la tête de l’une des cités les plus pauvres de France : Une force pour le changement, de Djémi Drici, Lutte Ouvrière avec Jacky Boucot et enfin  Ensemble Denaisiens de Sabine Hebbar, “une liste d’ouverture” qui va des centristes au leader du PCF local, David Audin.

Au niveau des programmes, place de la jeunesse, rénovation urbaine, lutte contre le chômage, logements, font partie des priorités des candidats. Sabine Hebbar veut ainsi mettre une charte de l’emploi pour la jeunesse, donner la priorité des logements aux Denaisiens ou encore mettre en place des conseils de quartier (en savoir plus ici et). Djemi Drici lui propose des comités explicatifs de quartier, la mise en place d’une commission d’attribution au logement et un accompagnement scolaire individualisé. Mais il le reconnaissait dans l’édition locale du quotidien régional : « Le but, aujourd’hui, c‘est de se retrouver au moins au conseil municipal. Pour qu’il y ait une vraie opposition, sans logique de clan politique, pour faire autre chose que se taire dans cette belle maison du peuple. » Quant à la troisième liste concurrente, celle de Lutte ouvrière, elle est présente plutôt pour faire passer un message politique que pour prendre la mairie. En même temps, y’avait peu de chances.

Enfin, du côté de la majorité sortante, on axe le programme sur la rénovation urbaine, notamment de l’ilot Basly, au Nouveau Monde. Par divers biais (l’installation d’un béguinage, des serres hors-sol, de la culture de poisson), « cinq cents emplois seront créés à Denain“. On vérifiera. Un projet de V’Lib est également dans les cartons, tout comme, technologies numériques obligent, une application pour smartphone qui permettrait aux habitants de prendre en photo des problèmes et de les envoyer directement… aux élus. Ça, c’est de la proposition.

A relire également dans le cadre de notre projet Quinquennat :

Anne-Lise Dufour-Tonini, députée-maire : « Denain est une ville en pleine mutation »

Bruno Magnier, maire de Saint-Omer : “Nous souffrons d’un déficit d’image”

A Saint-Omer, c’est déjà le début de l’autre campagne

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. 1 page sur la v d n pour decoster un quart pour magnier pour qui roule la presse si ce n’est que pour les alimentaires de la politique que sont tous les mecs de droite qui ne sont sur le terrain que 3 semaines avant les élections le reste du temps a paris ; quelle est la position de decoster sur le mariage pour tous ;pourquoi il n’assistait jamais aux commissions des finances comme adjoint de 2001 à 2088 je vote magnier le 23 et dans mon entourage je fais voter magnier

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture