L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

EXCLUSIF DE CHEZ EXCLUSIF

Ça se passait en mars 1914 dans le Nord – Pas-de-Calais

Petite histoire Par | 21 mars 2014

Cent ans après la Première guerre mondiale, DailyNord continue de se replonger dans la presse régionale d’époque. Après janvier et février, place au mois de mars !

L'…cho du Nord (soir)

La lutte contre la prostitution n’est pas chose nouvelle. Des “bars à femmes” existaient à l’époque et ils donnent déjà du fil à retordre aux policiers. C’est à Roubaix où la répression semble la plus forte.”La police de sûreté dirigée par M. Wargnies, continue à pourchasser les tenanciers de petits bars qui vivent de l’inconduite de malheureuses femmes“, écrit L’Echo du Nord. La sanction pour les bars ? La fermeture de l’établissement mal famé. La police entend bien supprimer ces endroits de débauche, un couple détenant un établissement a d’ailleurs été arrêté. Un bon moyen pour lutter contre la prostitution ? Vu que le sujet fait encore débat aujourd’hui … Dodo la Saumure, t’en penses quoi ?

Prostitution toujours avec l’arrestation d’un réseau de “traite de blanches”. Une jeune fille de 17 ans a été interpellée. Elle allait prendre le train pour Cambrai afin d’entrer dans une maison close. Conduite en Maison de sûreté, elle déclare avoir cédé aux sollicitations d’une autre jeune femme. Cette dernière a été emprisonnée, elle avait déja été condamnée à quatre reprises pour vol. La police recherche activement la bande de trafiquants de chair humaine.

Dans la rubrique faits-divers : crime, délinquance juvénile et cambriolage peu fructueux

L’Echo du Nord, ce sont aussi de nombreux faits-divers. A Bachant,  un drame familial s’est produit sous les yeux d’un enfant de 13 ans. Le jeune garçon raconte que son père, rentré ivre, a frappé sa mère qui a succombé à ses blessures. L’enfant, qui avait assisté à la scène, a fait irruption chez une voisine, en larmes. Le maire s’est rendu dans la maison, il a retrouvé le corps ensanglanté de la mère de famille. Le meurtrier a été arrêté par la police.

Crime toujours, mais tentative cette fois-ci : sur la ligne Lille-Douai, des saboteurs ont tenté de déboulonner les rails. Un garde a aperçu deux individus. Il a tenté de les interpeller mais ils ont pris la fuite. L’homme s’est empressé de prévenir le garde barrière qui a arrêté le train. Une équipe d’ouvriers a réparé la voie endommagée. La catastrophe a été évitée de peu. L’enquête révèle que l’acte avait été commis par des jeunes  de 19, 18 et 16 ans. L’un d’entre eux a avoué ” Wastell et moi, on est allé à la gare dans l’intention de déboulonner les rails. On voulait dérailler l’express, il y aurait une catastrophe et nous pourrons dévaliser les morts !” De quoi rassurer les habitués des chemins de fer…

On aurait pu mettre cette information, dans notre rubrique “Petit Bandit“, si DailyNord existait en 1914. Des cambrioleurs novices, pas très doués en la matière, ça existait déjà ! A Seclin, deux  cambriolages ont eu lieu la même nuit : dans une ferme et une maison bourgeoise (autant voler là où l’on peut trouver des objets de valeur !). Seulement, les malfaiteurs n’ont trouvé que 2 francs dans la première habitation, et 7 francs 50 dans la seconde, ainsi qu’un jean. Butin plutôt médiocre, il faut le dire. Les deux propriétaires ont porté plainte, ce qui a donné lieu à une première arrestation, celle d’un homme et d’un enfant de 9 ans. L’enfant a reconnu les faits. Le coupable a été entendu à la gendarmerie de Seclin. Voilà une fine équipe qui aurait dû rester chez elle.

Carême ou famille nombreuse ?

Mi-Carême à Lille. A l’époque, on célébrait cet événement. On organisait un grand cortège avec des masques. Une sorte de carnaval joyeux, où se retrouvaient les chrétiens.” Les grelots de la folie ont carillonné joyeusement et il a semblé que la joie criarde des masques célébrait le retour des beaux jours“, décrit avec emphase le journaliste.

Famille enfin pour finir parce que c’est important. A l’heure, où l’indice de fécondité est à peine à 2 enfants par femme, difficile de penser qu’à Lille, un congrès pour les familles nombreuses existait. Monsieur le maire et les députés ont débattu des intérêts de ces familles, devant 500 personnes, en mars 1914. ” Le capitaine maire exposa le but poursuivi par la Ligue des familles nombreuses, il s’éleva contre le désintéressement des représentants du peuple  et du gouvernement à l’égard des familles nombreuses qui sont l’avenir du pays.” Cent ans plus tard, on voit le résultat.

Retrouvez les autres épisodes de notre série “Ça se passait dans le Nord – Pas-de-Calais en 1914”.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture