L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

POINT HEBDOMADAIRE

Que s’est-il passé ces derniers jours sur le front des Municipales ?

Petite histoire Par | 10 février 2014

Candidature de Jacques Mellick, histoires d’affiches en pagaille, pluie de Copé et de Baroin, liste des villes qui pourraient basculer, désirs du ministre Cuvillier, les derniers jours ont été agités dans le domaine des Municipales. C’est l’occasion de faire notre point hebdomadaire.

Tous nos articles concernant les Municipales sont sur cette page.

municipales

La bataille pour devenir maire continue dans nos communes. Photo : David Pauwels.

Jacques Mellick, le retour

Vous pensiez qu’il en avait fini avec la politique municipale ? Même DailyNord l’a enterré un peu trop vite en lui consacrant un portrait de maire marquant du Nord – Pas-de-Calais (une série qui ne s’applique normalement qu’à ceux qui ne se représentent pas…). Jacques Mellick, 72 balais, est de retour. L’ancien Ministre, l’ancien maire (pendant 25 ans), l’ancien repris de vitesse, l’ancien acteur d’un fameux (ou fumeux) VA-OM, l’ancien enfant chéri des socialistes replonge dans la bataille pour redonner sa place à Béthune. Elles sont huit (le nombre de listes) à avoir la même idée. Ça promet.

Ça pourrait basculer ou pas

Berck-sur-Mer, Liévin, Maubeuge, Roubaix.  Douai, Calais, Faches-Thumesnil et Hénin-Beaumont.Voici les huit villes, nous rapportions-vous vendredi, qui sont susceptibles de basculer dans le camp opposé en mars, selon une étude du Monde. Comme on l’a écrit, verdict le 30 mars.

Des histoires d’affiche en pagaille

Ça a commencé mardi avec ce tweet relevé par DailyNord :

Un collage hasardeux qui a apparemment inspiré à Leers, comme le rapporte Nord Eclair, .

Bon, sinon, en parlant d’affiches, vous serez ravis de savoir que Martine Aubry a dû finalement enlever tous les logos MODEM de ses éléments de campagne. Et oups.

Une petite plainte pour la route

Les Municipales, c’est l’occasion de faire la fête, de fraterniser, de s’aimer les uns les autres. On vous parlait des plaintes déposées il y a quelques semaines, en voici une nouvelle : Natacha Bouchart, maire de Calais, entend porter plainte contre son concurrent Jacky Hénin, qui a parlé de ses méthodes “fascisantes”. Oui, oui, le débat vole très haut.

Frédéric Cuvillier ira sans y aller

A Boulogne-sur-Mer, on ne connaît pas encore la tête de liste socialiste. Enfin, on a de grosses présomptions, notamment avec ce que le Ministre des Transports vient de lâcher sur les ondes de RMC : rien ne l’interdit de se présenter en tête de liste… et de laisser sa place dans la foulée à un adjoint. Comprenez donc que c’est ce qu’il va se passer. Deux réflexions : a priori, Frédéric Cuvillier n’a aucune peur de perdre la ville… sinon il ne tenterait pas le diable (un ministre battu… ça le ferait moyennement) ; il a aussi bien entendu conscience que son aventure parisienne n’est que temporaire et qu’il vaut mieux se garder une place au chaud sur la Côte d’Opale.

Crise écolo-Aubry à Lille ?

C’est la crise à Lille. Bizarrement, en campagne, les écolos et Martine Aubry s’écharpent.  La cause : un piéton blessé au rond-point de la Porte des Postes, des écolos qui montent au créneau pour réclamer la sécurisation, en dénonçant un parti socialiste”totalement impuissant face aux problèmes de sécurité des piétons et des cyclistes“. On s’en doute, Titine de fer n’aime pas la contestation et l’a fait savoir : “Pendant les précédentes campagnes, on s’est toujours respectés. Mais là, le climat n’est plus le même” (dans La Voix du Nord). Dans Métro, Lise Daleux, la tête de liste EELV, en a rajouté : “Il s’agit d’une gesticulation moraliste et électoraliste. La confiance, ça ne se décrète pas. Depuis trois ans, nous ne voyons Martine Aubry qu’au cours des conseils municipaux. Il y a un problème de gouvernance à revoir.” Et évidemment, Jean-René Lecerf en a profité pour donner son avis : “Avec Martine Aubry, si on n’est pas de son avis, il faut se taire“.
Enfin, gageons que tout ce beau monde (PS et EELV) trouvera un beau terrain d’entente au soir du premier tour…

People de droite en terre de gauche

Si la gauche a ses ministres populaires pour venir soutenir les candidats locaux, à droite, on fait ce qu’on peut, et on se rattrape avec les ténors de l’UMP. Du genre, François Baroin pour Gérald Darmanin à Tourcoing. En tant qu’ex-jeune loup de la politique ? Jean-François Copé a aussi fait un détour par la région en début de semaine : à Béthune, pour apporter son amitié à Pierre-Emmanuel Gibson, et parce que, paraît-il “Béthune est prenable“, mais aussi à Lens,  pour inaugurer le local de campagne de Sophie Gauthy.

Le tweet façon Trierweiler

La campagne de Roubaix n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Dernière en date, dans la ville de Pierre Dubois : ce tweet de Catherine Osson, rapporté par Nord Eclair.

Un tweet qui ne manquera pas de vous rappeler celui de l’ex-Première Dame de France, Valérie Trierweiler à destination d’un candidat de La Rochelle, contre Ségolène Royal. Mais qui est donc cette Catherine Osson et ce Richard Olszewski ?

La première est la compagne de Dominique Baert, député-maire de Wattrelos, exclu du PS, car dissident en 2012, avec comme suppléant l’ami Richard Olszewski, adjoint au maire PS de Roubaix, Pierre Dubois.  Le dit Richard, désormais sans étiquette, a décidé de se présenter contre le maire de Roubaix, grand ami de Dominique Baert. Vous avez suivi ?

People en stock, nouvel épisode

Maman Boon sur la liste du candidat de droite à Armentières, Florence Cassez aux voeux de Daubresse et Lazaro, ça donne des idées. Le candidat divers droite de Nieppe, Philippe Herbé, a donc déniché du people pour inaugurer son local de campagne : Hervé Ghesquière, l’ancien otage, originaire de la région. Lequel a pourtant déclaré que ce n’était qu’une question d’amitié, et non de politique. People, à qui le tour ?

Mairie cherche candidat(s)

Si tout le monde rêve d’être calife à la place du calife dans les grandes villes régionales, dans certaines petites communes, c’est le contraire. A Lez-Fontaine, dans l’Avesnois, nous apprennent les étudiants de l’ESJ sur leur site mairesdunord, on ne sait pas encore qui sera candidat en mars.  Et le problème, c’est que personne ne semble avoir vraiment envie d’y aller. Y’a pas un Béthunois ou Roubaisien (villes où il y a beaucoup de listes…) qui veut déménager ?

A Dunkerque, le club de football affiche la couleur – ou presque –

Naïvement, on va plus plaider l’erreur de communication du club plutôt qu’une volonté délibérée de soutenir un candidat en particulier. Mais en période de campagne électorale, on peut s’étonner de la Une du club de football de Dunkerque (l’USLD) qui consacre un article aux promesses que vient de faire Michel Delebarre pour l’avenir du club (avec un lien vers son site de campagne en prime). Plein de projets au futur ou au conditionnel, pour les trois prochaines années, un drôle de mélange des genres que dénonce le challenger Vergriete sur son compte Facebook. Reste à savoir ce que les supporters en pensent.

Tous nos articles concernant les Municipales sont sur cette page.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Oiui,je vous lisais,concernant Calais…Mme Bouchart a retiré sa menace de plainte contre Hénin..De même qu’elle et Blet,son 1er adjoint,président de Cap Calaisis,ont décidé de retirer de leur campagne électorale,leur projet de palais des congrès,que ” tous les calaisiens” rejettent,sauf quelques membres restaurateurs et hôteliers soutiennent..Si ils repassent,ils ressortiront leur projet-phare ( de Calais …)..D’autre part,les boules puantes ont commencé leurs ravages..Des participants à la liste Capet,socialiste,ont été dénoncés publiquement pour des problèmes personnels,entraînant leur démission..On se demande d’où vient cette mine anti personnel,car ceux qui ont accès aux dossiers FIJAIS des personnes sont très limités,( autorités judiciaires,présidents de conseil général,maires,pour ne citer que les plus importants,…) ..Je pense que des rebonds explosifs ressurgiront dans les jours à venir,et frapperont d’autres listes…Comme vous le disiez:..” ça va voler bas “.
    Et je ne vois plus la liste UMP et divers (droite-gauche) sortante gagner au deuxième tour,suivant les critiques et estimations de quartiers populaires..Le FN étant donné à 18 % environ..Restera donc la droite ouverte de Bouchart,contre toutes les gauches.Le socle des 31 % de Bouchart étant à son niveau ..paraît-il..Il n’y aura pas de retrait du FN,comme en 2008,où Dubout avait fait cadeau de 12.5 % de ses électeurs..Si j’ai bien suivi les conversations..

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus