L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

RECYCLAGE

JO de Sotchi : dix champions olympiques bien de chez nous

Petite histoire Par | 17 février 2014


Les Jeux Olympiques de Sotchi viennent de débuter. Pourra-t-on célébrer un Nordiste ?  Certains s’accordent à dire qu’Ophélie David, native de Cucq, aurait bien une chance. Il y a quatre ans, à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver, cette fois-ci à Vancouver, DailyNord s’était amusé à lister dix champions olympiques bien de chez nous. C’est notre recyclage de la semaine.

Article initialement publié le 15 février 2010.

guy-drut

Guy Drut, un champion olympique bien de chez nous. Photo : Commons Wikimedias.

Henri Padou, le water-polo d’arrière-grand-papa

Henri qui ? Henri Padou. Vous ne connaissez pas ? Vous souffrez d’un manque de culture générale effrayant, mon cher lecteur. Notre Henri est natif de Tourcoing. Plein de fois champion de France (on a renoncé à compter), le bonhomme a participé à quatre olympiades en natation et water-polo. C’est cette dernière discipline qui lui offrira un titre avec l’équipe de France (qui comportait quelques autres Tourquennois d’ailleurs)… en 1924…

Plus d’infos sur Henri Padou sur Wikipedia et sur une page qui lui est consacrée sur le site de la mairie de Tourcoing

Nicolas Hénard, toutes voiles dehors

Plus connu que Padou, Nicolas Hénard. Faut dire que le bonhomme a été double champion olympique, la première fois en 1988 à Séoul, la seconde en 1992 à Barcelone. Un doublé rare. Sa spécialité : la voile. Aux dernières nouvelles, le bonhomme est directeur régional chez l’assureur Gras Savoye à Lille.

Plus d’infos sur Nicolas Hénard sur Wikipedia et un article récent dans La Voix Eco

Charles Pacôme, la lutte finale

Là, vous le connaissez peut-être. Enfin, sans savoir qui c’est.  Une salle porte son nom boulevard de la Moselle à Lille. Pourtant, ce n’est pas dans la capitale régionale qu’il est né. Mais à Bergues, bien avant que Dany y pose les pieds (1903). Pour sa deuxième participation aux JO, en 1932 à Los Angeles, il remporte la médaille d’or en lutte libre. Pour le saluer, on peut le retrouver au cimetière de l’Est.

Plus d’infos sur Charles Pacôme

Franck Dumoulin, tireur à vue

Là, si vous ne le connaissez pas, votre cas est désespéré. Franck Dumoulin est natif de Denain, a été licencié à Haubourdin et a remporté la médaille d’or au pistolet 10 mètres à Sydney en 2000. Du coup, le bonhomme, qui exerce la profession de gardien de la Paix en disponibilité, est un bon client des médias régionaux à chaque olympiade. Ah, vous ne lisez pas les médias régionaux ? Ben tant pis pour vous.

Plus d’infos sur Franck Dumoulin

Edmond Decottignies, ho hisse les haltères

Edmond. Avec un prénom pareil, on se doute qu’il n’a pas foulé les parquets depuis longtemps. Normal, Edmond Decottignies est décédé en 1963. Avant, le natif de Comines avait eu le temps d’être champion olympique en haltérophilie. Catégorie poids léger, aux Jeux Olympiques de 1924… Un tournoi, le Mémorial, porte notamment son nom à Comines.

Plus d’infos sur Edmond Decottignies

Cécile Nowak, la régionale pur ju…do

Idem que pour Dumoulin. Vous êtes obligés de la connaître. La native de Valenciennes a été championne olympique en 1992. Moins de 48 kilos dans la discipline préférée de David Douillet (le judo, pas la politique). Cécile Nowak a maintenant raccroché des tatamis et aux dernières nouvelles s’occupait du pôle espoir régional de Tourcoing.

Plus d’infos sur Cécile Nowak ici et on a aussi retrouvé sa trace là…

Arnaud Tournant, la roue libre

Bon, là, vous connaissez. Pas le choix. Arnaud Tournant est roubaisien. Arnaud Tournant aime le vélo. Et le vélo a tellement aimé Arnaud Tournant qu’il lui a donné 14 titres de champion du monde et un autre, olympique, en 2000. Du coup, il n’a pas quitté le monde du vélo : fin 2008, on apprenait qu’il devenait directeur sportif de la piste chez Cofidis.

Plus d’infos sur Arnaud Tournant sur Wikipedia et sa reconversion dans L’Equipe

Henri, Jean, Emile, encore Henri et Charlot, l’aviron roubaisien

On vous l’avoue tout de suite. On n’a pas trouvé leurs lieux de naissances et passer trois heures là-dessus n’est peut être pas utile. Mais on peut présumer, vu l’époque, qu’ils sont tous nordistes : Henri Bouckaert, Jean Cau, Emile Delchambre, Henri Hazebrouck et Charlot à la barre, ont remporté le titre d’aviron en quatre avec barreur (et même sans barreur, donc moins Charlot) en 1900. Ils faisaient partie du mythique Cercle Nautique de l’Aviron de Roubaix.

Plus d’infos sur tout ce beau monde

Micheline Ostermeyer, le poids et le disque la couvrent d’or

Née à Rang-de-Fliers, Micheline Ostermeyer était une aussi une pianiste de renom. En 1948, elle participe aux Jeux Olympiques londoniens. Elle repart avec trois médailles, deux d’or pour le lancer de poids et de disque, une de bronze pour le saut en hauteur.

Plus d’infos sur Micheline_Ostermeyer

Guy Drut, bien évidemment

Evidemment, on ne l’a pas oublié le bonhomme. Le champion olympique de 1976 en 110 mètres haies à Montréal. Premier européen champion olympique dans la discipline, le natif de Oignies fera ensuite carrière en politique étant entre autres ministre, député ou adjoint au maire de Paris.

Plus d’infos sur Guy Drut

Et aussi…

En 2010, année de la publication de cet article, PasdeCalaislibre, l’un de nos commentateurs fétiches, nous signalait au moins deux oublis, venant de l’escrime :  Eric Srecki, né à Béthune, champion olympique d’épé individuel en 1992 à Barcelone et par équipes en 1988 à Séoul, et Didier Flament, natif de Tourcoing, médaillé d’or au fleuret par équipes aux jeux de Moscou. Depuis également, en 2012 à Londres, Fabien Gilot, le Denaisien s’est paré d’or en natation au relais 4 x 100 m. Elle n’a pas fini championne olympique, mais en 2010, à Vancouver, la Lilloise de naissance, Sylvie Bécaert, avait remporté une médaille d’argent en biathlon.


Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. J’en ai même oublié trois: Daniel Xuereb, François Brisson et Didier Sénac, tous trois médaillés d’or aux JO de Los Angeles en 1984 et joueurs du RC Lens à l’époque. Bon, ils ne sont pas natifs de la région mais les deux derniers ont poursuivi (Didier Sénac y est toujours d’ailleurs) leur carrière au Racing un bon moment après avoir rangé les crampons.

  2. Désolé les gars mais on massacre à Kiev. Les sportifs ayant un peu de sens politique devraient quitter Sotchi sur le champ. Le CIO est lui même un organisme aussi corrompu que la Russie de Poutine. Dans cette region, on passe trop de temps à regarder en arrière comme Pepe et mémé. Franchement ce champion de pistolet à 10 m c’est consternant. En comparaison, l’egerie Demessine du Grand stade qui, avec sa voix criarde, jacassait sur la grandieuseté du plus coûteux poulailler à supporters footeux au nord de Paris quitte la scène lilloise mais pas le Senat. Il faudrait lui tresser une belle couronne !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus