L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

MATCH (STUPIDE)

Les dix bonnes raisons d’un Lillois prétentieux de préférer la Braderie de Lille au carnaval de Dunkerque

Rebrousse-poil Par | 27 février 2014

Ce week-end, c’est le début des Trois Joyeuses à Dunkerque, en plein pendant la période de deux mois du carnaval. Avec la Braderie de Lille, les deux évènements concourent à la notoriété de la région Nord-Pas-de-Calais. Nous avons trouvé dix raisons pour toi, Lillois prétentieux, de bouder définitivement le carnaval de Dunkerque. Et bien entendu de préférer la Braderie.

carnaval-dunkerque

Franchement, la Braderie de Lille, c’est bien mieux  que “ça”, non ? Photo : Antoine Taveneaux sur Commons Wikimedias.

Parce que les carnavaleux puent du bec à force de manger les quelques 500 kilos de harengs lancés du haut du beffroi le dimanche précédent Mardi Gras. Et du coup, leurs zotchs (c’est comme ça qu’ils appellent des bisous) te donnent envie de vomir.

Parce que tu n’as pas succombé au succès des Prouts, une bande de carnavaleux qui ont quand même eu le culot de donner des concerts à la prestigieuse salle de concert de l’Olympia. En n’omettant pas de ramener à chaque fois leurs bruyants fans dunkerquois pour mettre le boxon boulevard des Capucines à Paris.

Parce que tu n’as pas envie de maîtriser l’ensemble du vocabulaire du carnaval. Quand on parle des bandes, des bals et de la première ligne, on peut encore deviner de quoi on parle. Mais qui à Lille sait ce que sont les Plumt’ches (plumeaux), le Clet’che (déguisement, mais ça, on te l’a expliqué dimanche), les kippers (harengs), ainsi qu’un Co-Pinard (un tambour-major soi-disant super)? A Lille, on a juste besoin de savoir dire “demi”, “moules-frites” et “combien”. C’est bien plus basique.

Parce qu’on n’y pige que dalle au parler dunkerquois. Des “Tiens bon d’sus”, des “Beurt’che”, etc. : c’est pas du chti, ça ! Alors qu’à la braderie de Lille, plus internationale, tout le monde se comprend, qu’on parle ch’ti, anglais ou allemand !

Chansons et noms bidons

Parce que les chansons de carnaval sont quand même bien pourries, faut l’admettre. Ça se situe clairement souvent bien en dessous de la ceinture. Et le pire, c’est que ça ne se limite pas qu’à L’Hommage au Cô et La Cantate à Jean Bart : il y en a une bonne soixantaine.

Parce qu’à part de la bière, il n’y a pas grand chose à acheter à Dunkerque. Alors qu’à Lille, il y a toujours moyen de faire des affaires. C’est d’ailleurs pour cela que près de deux millions de visiteurs font le déplacement de toute l’Europe…

Parce que tu as peut-être autre chose à faire que de te déguiser avec des chapeaux à fleurs, des perruques, des fripes usées et des plumes roses ou vertes. Surtout quand t’es un homme et que du coup, tu dois t’habiller en gonzesse. A l’origine, la légende racontent que les pêcheurs partaient en mer avec tous les vêtements propres en cale et qu’ils ne leur restaient donc plus que les robes de leur femme à mettre le soir de la fête…

Parce que les chahuts où tout le monde est collé, c’est pas ton truc. A Lille au moins, tu connais les endroits à éviter lors de la Braderie comme la rue de Paris par exemple. Surtout que pour être dans les premières lignes à Dunkerque, faut plutôt être du genre sportif si tu ne veux pas mourir étouffé. C’est ça, faire la fête ?

Parce que même si tu aimes bien rigoler, tu n’as pas envie de coltiner des noms bidons comme  “ma tante” ou “mon oncle” voire même “gamin”. T’as un prénom et ça sert à quelque chose !

Parce que quand les carnavals durent plus de deux mois, c’est épuisant. Un week-end de braderie, c’est largement suffisant.

Raison bonus :

– Parce que au moins, pendant la Braderie, tu ne te les gèles pas, c’est encore l’été.

Bien évidemment, nous sommes preneurs des raisons qui font préférer le Carnaval de Dunkerque à la Braderie de Lille. 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus