L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ARGENT PUBLIC

Stade Pierre-Mauroy : sans surprise, la première délibération n’était donc pas bonne

Lu, vu, entendu Par | 14 janvier 2014

C’est une victoire de principe, mais c’est une victoire quand même qui prouve qu’une collectivité doit suivre certaines règles : hier, on a appris que la délibération de juin concernant l’abandon du naming du Grand Stade au profit de l’hommage à Pierre Mauroy était annulée par le Tribunal administratif, suite à un recours d’Eric Darques.

Souvenez-vous, à l’époque, Martine Aubry avait surfé sur l’émotion de la disparition de l’éléphant socialiste pour occulter l’échec de la recherche du naming (relire Le Grand Stade baptisé Pierre Mauroy à coups de millions d’euros : faut-il en rire ou en pleurer ?), en faisant voter cette délibération express, sans que les élus ne puissent la consulter en même temps que le reste de l’ordre du jour, cinq jours avant la séance. C’est sur ce point que le Tribunal administratif a annulé la délibération.

Bon, ça ne veut pas dire que le stade Pierre-Mauroy va redevenir Grand Stade. Consciente de la faiblesse de la première délibération, la présidente de LMCU avait fait revoter les élus en octobre. En respectant cette fois-ci les règles. Le fond étant un autre problème…

Mise à jour 15 janvier, 7h : Comme le précise Eric Darques, lui-même, dans les commentaires, la seconde délibération a également été attaquée et cette fois, sur le fond.

 

 

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Cette 2ème délibération, votée après abrogation de la première, le 18 octobre, a également été attaquée devant le Tribunal Administratif.
    C’est vrai cette fois, Martine – Je – Ne – Sais – Pas – Compter, a respecté les règles de forme.
    Nous irons donc sur le fond cette fois-ci.
    En attendant que ce recours soit « purgé », je conseille vivement à Martine – Je- Dépense – A – Tout – Va, de ne pas engager de dépenses de communication sur le stade, pas encore définitivement baptisé « Pierre Mauroy ».
    Dans le cas contraire, je me verrai contraint, d’entamer une procédure pénale et civile, pour lui faire rembourser les sommes dépensées à tort.
    A bon entendeur…Eric DARQUES

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus