CARTE

Réflexions Par | 15H00 | 15 janvier 2014

Population du Pas-de-Calais : quelles sont les communes qui gagnent ou perdent des habitants ?

Ce matin, vous avez découvert la carte des villes du Nord qui perdaient ou gagnaient des habitants. Chose promise, chose due, voici donc l’autre département de notre région, le Pas-de-Calais.

Pour lire la carte : en blanc, les villes qui ont perdu des habitants. Ensuite, plus la couleur vire au foncé, plus le nombre de nouveaux habitants est important (du point de vue des pourcentages). En cliquant sur les communes, découvrez le différentiel d’habitants et le pourcentage (*).

Quelques remarques sur la carte :

Comme pour le Nord, commençons par la question qui fâche : quelles sont les villes qui ont perdu le plus d’habitants en pourcentage ? Les heureux gagnants sont Incourt (- 28%), Mencas (-25%), Couin (-19,38%), Rougefay (-19,1%). On trouve également toute une flopée de bourgs qui perdent au moins 10% d’habitants (une vingtaine). Mais comme dans le Nord, il faut relativiser : il s’agit essentiellement de petites communes, où quelques départs entraînent forcément un pourcentage élevé (Incourt, la championne comptait 98 habitants en 2006, 67 en 2014). Seule baisse tout de même notable dans cette catégorie, Le Touquet- Paris-Plage : la station balnéaire  s’offre un – 14,73% en passant de 5743 habitants à 4899 !

En haut du classement, les petites communes ont la côte également : Bouvelinghem s’offre 69% d’habitants en plus (de 156 à 265), Fleury 60% (de 86 à 138) et Denier 54% (de 46 à 71). Une ville notable parmi les communes qui gagnent plus de 10% : Saint-Laurent-Blangy, voisine d’Arras, s’offre 12,53% d’habitants en plus, en passant de 5 619 à 6 323 administrés !

La ville a-t-elle récupéré une partie des 648 habitants perdus par Arras (- 1,48%) ? Parmi les grandes cités du département (+ de 30 000 habitants), ce n’est pas la joie : Lens perd 1,319 habitants (-3.64%), Liévin 784 concitoyens (-2,38%), Calais 1884 administrés (-2,49%), Boulogne-sur-Mer 1607 sujets (- 3,57%).

Saint-Omer, qui fait partie comme Denain, de notre projet quinquennat, dévisse aussi : de 15 777 habitants, elle passe à 14 821, soit – 6% !

A noter également que Hénin-Beaumont s’en sort bien : elle gagne près d’un millier d’habitants pour 3,76%.

On remarque également que l’arrière-pays du littoral a attiré des habitants ces dernières années.

Un dernier mot enfin sur Oeuf-en-Ternois, village où il ne se passe jamais rien  : avec 5 habitants gagnés (soit 261 citoyens), la commune s’offre 1,96% de progression. Cocorico !

Retrouvez la carte du Nord.

(*) Les populations légales entrent en vigueur 3 ans plus tard. Donc, celles dites de 2014 se basent sur des populations légales millésimées 2011. Celles de 2009 se basaient sur les populations légales millésimées de 2006.

Photo de Une : Stéphane Dubromel.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là