L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

UN QUINQUENNAT À DENAIN

Garage solidaire de Denain : un projet qui va rouler ?

Un quinquennat à Denain et Saint-Omer Par | 30 janvier 2014

L’un des problèmes du Denaisis ? Le manque de mobilité pour trouver un emploi. Pour palier à ce problème, Soufiane Iquioussen, 28 ans a eu une idée innovante : créer un garage solidaire avec vente de véhicule, réparation mais également emploi de personnes en réinsertion et cours de « self garage ». Une initiative récompensée par le Prix Talent des Cités et qui a déjà eu pas mal d’écho dans la presse. Dans le cadre de son projet Quinquennat, DailyNord était obligé de vous en toucher quelques mots.

garage-solidaire-denain

Déjà des prix pour le projet du garage solidaire. Reste à voir s’il va trouver son public à Denain. DailyNord vérifiera lors de son projet “Quinquennat”.

« En temps de crise, c’est le moment de se lancer dans une économie sociale. » Soufiane Iquioussen, créateur du garage solidaire de Denain, pourrait proposer son slogan au Ministre du Redressement Productif, Arnaud Montebourg dans cette période sombre pour l’emploi. «  Nous sommes partis d’un constat amer, le problème de mobilité,  confie t-il. L’idée du garage est d’aider à trouver un emploi car beaucoup sont isolés dans la région. Le transport est parfois compliqué. » Installé dans la zone d’activités Pierre Blanche, rue Louis-Petit, le Garage solidaire du Hainaut permettra, selon son créateur,  aux personnes en difficulté de posséder un véhicule, indispensable lors d’une recherche d’emploi.

D’où un éventail de services, mais uniquement accessibles aux personnes inscrites à Pôle Emploi, bénéficiant du RSA ou étudiants boursiers (radins, ne rêvez pas, vous ne pourrez pas y faire des économies) : 5 euros la réparation du véhicule, vente de voiture entre 1000 et 1500 euros grâce aux dons des particuliers (qui laissent leurs vieilles guimbardes, ensuite retapées par les soins du garage et donc revendues), ateliers de self garage. «  On veut toucher un public plus féminin qui ne sait pas comment réparer et qui en a assez d’aller chez un garagiste ». Le concept, présent également dans la Loire, a  déjà eu pas mal de résonance : il a été récompensé par le prix Talent des Cités et, du coup, a déjà été pas mal médiatisé (on a lu notamment le portrait du jeune homme dans Le Monde dernièrement). Une fierté ? “Ça permet aussi de mettre la ville en avant.

Denain, une ville qui “remonte la pente”

Une ville de Denain qu’il a à coeur. Car le garage solidaire est une nouvelle étape dans la vie de Soufiane Iquioussen.  Le jeune homme, fils d’un professeur d’histoire et d’une mère au foyer, était parti vivre à Paris et a travaillé dans la papeterie pendant 3 ans. «  Le mal du pays » l’a décidé à vendre les parts de sa société et de retourner vivre à proximité de sa ville natale à Escaudain. Un tissu dans lequel il est impliqué depuis longtemps : il était déjà sur le terrain social en réalisant des campagnes anti abstention dans sa ville. «On voulait faire avancer les choses, donner confiance en la politique. On a organisé des visites à l’Assemblée nationale et des réunions avec des politiciens de tous partis au café le Lutécien de Denain. » Pour aider les jeunes dans leurs créations de projets, il a également créé l’association Convergences plurielles.” On peut être jeune et avoir de bonnes idées“. 

Si Denain est présentée comme l’une des cités les plus pauvres de France, Soufiane Iquioussen est fier de la ville où il a grandi, dans le quartier du Faubourg du château. « On remonte la pente, affirme t-il, beaucoup de rénovations ont eu lieu. » Il imagine donc un avenir positif. «  L’objectif est que la ville devienne centrale dans l’arrondissement car c’est la seconde plus grande ville après Valenciennes. » Charge à DailyNord de vérifier si en 2017, sa prédiction se réalise et si son entreprise solidaire a trouvé son public.

La page du projet quinquennat.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture