L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

ESPRIT DE CONQUÊTE

Démantèlement des régions: quelques bonnes raisons d’annexer la Somme

Rebrousse-poil Par | 16 janvier 2014

Tiens, tiens, le vieux débat sur le démantèlement des régions revient sur le devant de la scène ces jours-ci. Comme en 2009. A l’époque,  DailyNord vous proposait quelques bonnes raisons d’annexer la Somme pour agrandir le Nord – Pas-de-Calais. On vous les redonne. Rien que pour le plaisir.   

SOMME. Mont-Saint-Quentin.

Le Mont Saint-Quentin était l’un des points clés de la défense allemande pendant la Première guerre mondiale. Mametz (photo de Une) fut aussi le théâtre de batailles qui pourraient intégrer désormais les livres d’histoire nordistes en cette période de Centenaire. Photos : Stéphane Dubromel.

Ce serait un juste retour aux sources

Eh oui, à une époque bien lointaine, le Nord – Pas-de-Calais, la Picardie, et même la Belgique ne faisaient qu’un. C’est Jules César qui avait uni le territoire sous le nom de Gaule Belgique. Avant que les batailles et conquêtes ne nous séparent au fil des siècles…

On aurait encore une plus grande région

Rapide calcul avec les 550 000 habitants supplémentaires, la région pèserait ainsi plus de 4,5 millions d’habitants et près de 2 500 communes ! En terme population, elle se rapprocherait ainsi de la troisième marche hexagonale, occupée par la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur (4,9 millions). En plus, guère de souci pour l’ intégration des petits nouveaux puisque le Ch’ti et le Picard ne forment qu’un seul et même patois.

On pourrait peut-être enfin changer de nom

Reconnaissons-le, Nord – Pas-de-Calais, ce n’est quand même pas très sexy ni original. Si nos élus ne nous font pas l’affront d’aligner les trois noms de départements (Nord – Pas-de-Calais – Somme), ça serait peut-être l’occasion d’opter pour un autre patronyme.

On aurait une cathédrale mondiale

Et pas des moindres, celle d’Amiens, l’un des plus vastes édifices gothiques au monde, Patrimoine Mondial de l’Humanité, appartiendrait enfin aux gens du nord et pourrait danser avec nos beffrois… Au rayon vieilles pierres, on mettrait aussi la main sur un tas d’édifices religieux exceptionnels comme l’abbaye de Saint-Riquier et d’innombrables châteaux forts.

 On corrigerait l’image de notre région

Moins industrielle, plus rurale avec la Somme, sa baie, sa réserve ornithologique, ses champs à perte de vue. Un vrai rééquilibrage.

 Les “62″ ne seraient plus seuls face aux “59″

Les automobilistes 62 connaîtraient du répit. Les “huit-zéro” prendraient la place des “six-deux” dans les quolibets lillois.

Les menus régionaux seraient plus riches

La gastronomie s’enrichira. Carbonnade flamande et moules-frites devront cohabiter avec la ficelle picarde ou les anguilles.

On aurait plein de nouveaux peoples

Dany Boon et Line Renaud ne seront plus les seuls porte drapeaux de la région. Eh oui ! Avec la Somme, on hérite de nouvelles stars interplanétaires. En vrac : Jean-Pierre Pernault, Philippe Vasseur (le fameux José d’Hélène et les Garçons…) et encore Michou, notre directeur de cabaret préféré. On aurait bien aimé vous proposer Cauet, mais après enquête, nos sources nous ont appris qu’il est natif de l’Aisne…

On pourrait se vanter de posséder des personnages historiques d’importance

Jules Verne, Parmentier (l’inventeur de la pomme de terre), Choderlos de Laclos rejoindraient Charles de Gaulle ou Robespierre au panthéon régional.

Paris serait notre voisin

Plus d’excuses pour nos copains parisiens. Du genre: “Ah, oui, mais le Nord, j’aimerais bien venir, mais tu comprends, c’est loin”. Eh bien, plus maintenant ! Car si nous colonisons la Somme, le centre de Paris ne sera plus qu’à 1h20 (110 kms) de Roye, la principale ville du sud de notre future région, tandis que l’aéroport de Roissy passerait à moins d’une heure de trajet en voiture ! Et si l’Oise se retrouve, elle, dans le giron de l’Ile-de-France, cette fois, nous serons bel et bien voisins !

On gagnerait quelques industries de pointe

Il n’y a pas que des champs dans la Somme. Quelques industries de pointe rallieraient ainsi le giron du Nord – Pas-de-Calais : l’industrie de flaconnage de luxe (80% des flacons de parfums haut de gamme sont produits dans la Vallée de la Bresle, à cheval entre la Somme et la Haute-Normandie) et l’aéronautique (près de 3 000 emplois avec notamment Airbus et les sous-traitants)…

On pourrait aller passer des week-ends dans la Somme pour pas cher

Car si le Conseil Régional du Nord – Pas-de-Calais est logique, l’opération TER-MER et TER-VERT (trajet à 1 euro en train à plusieurs reprises chaque année) permettrait donc d’aller aussi en train dans la Somme pour pas cher ; et ainsi découvrir la Baie de Somme, Saint-Valéry-sur-Somme, Le Crotoy pour les bords de mer, mais aussi le magnifique marché de Noël d’Amiens ou le parc préhistorique Samara ! Les caps Gris Nez et Blanc Nez ne seraient plus les seules falaises et cohabiteraient avec celles de Mers-les-Bains.

Les footeux ne sauraient plus à quel maillot se vouer

Intégrer la Somme au territoire permettrait à la région de devenir une place forte du football : en plus de Lille et Valenciennes en Ligue 1, Lens  en Ligue 2, Boulogne-sur-Mer et Dunkerque en National, Amiens serait le sixième grand club de notre région (l’équipe joue également en National). Question sport en patins, le hockey sur glace, qui fait tant défaut aujourd’hui dans la région, serait présent au plus haut niveau avec les fameux Gothiques d’Amiens.

On préparerait la conquête de la Wallonie

Conquérir la Somme ne serait qu’un début. Car après, la Wallonie, qui lorgne parfois vers la France, serait le prochain objectif. En testant l’intégration des Picards, les Wallons auraient enfin des arguments pour nous rejoindre et former ainsi une région unique en son genre. Avant la création d’un Etat indépendant ? (relire également Huit bonnes raisons d’accueillir la Wallonie).

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

5 Commentaires

  1. Comme pour votre billet en 2010 sur les 10 bonnes raisons d’annexer la Wallonie (la bonne blague!), celui d’aujourd’hui est presqu’aussi drôle et surréaliste… Alors c’est vrai ce serait l’occasion de changer le nom atroce de la région. Mais l’imagination n’étant pas au pouvoir, je crains le pire… Le mieux serait Flandre-Artois-Picardie (comme sur les guides Michelin il y a quelques années), mais c’est trop long, et l’usage serait sans doute de dire FAP, comme pour PACA… Et FAP, ça fait penser aux filtres à particules des moteurs diesel (…).

    Notre région actuelle est déjà très peuplée (4 millions d’habitants). Si les 22 régions étaient aussi peuplées, nous serions 90 millions…

    Et la région est cohérente du point de vue de l’Histoire. En gros elle est le résultat des conquêtes de Louis XIV. Dis autrement elle faisait partie avant lui des Pays-Bas du Sud (avec l’actuelle Belgique). Donc notre région est cohérente.

    C’est quand même abracadabrantesque cette proposition de François Hollande…

    Mais la palme de la réforme territoriale la plus con, c’est quand même la réforme des cantons (un ovni juridique avec deux élus par canton et un redécoupage politicard comme on n’en a jamais vu). ça n’intéresse pas les grands médias parisiens car Paris n’est pas un département, et puis c’est un sujet assez technique, pas très sexe… Mais en milieu rural le canton et le Conseiller Général, on sait ce que c’est. Je ne sais plus si DailyNord a traité ce sujet dans le détail, en tout cas ça vaut la peine…

  2. En route vers Euranord!

  3. Oui c’est vrai qu’un Etat Wallonie+ Nord pas de Calais (et Somme si ça leur chante) aurait plus de gueule qu’une Wallonie rattaché à la France entière. Je trouve personnellement que Lillois et arrageois ont plus de points communs avec les Liégeois ou Tournaisiens qu’avec les Tarbais.
    Comme ça la Flandre deviendra elle aussi indépendante (puisqu’ils le veulent) et Bruxelles un terrain neutre, pourquoi pas capitale de l’Europe? Ce serait pas la plus grande ville du continent mais ça ferait un peu du même style que Washington/New York…

  4. Nous devrions demander notre rattachement à la couronne d’Angleterre. Parce que sans les Anglais qui nous vendaient la laine qui a fait la prosperité de la region au Moyen Age puis avec la toile de lin qu’ils nous achetaient pour les voiles de leurs navires, sans les Anglais qui ont tout inventé de la mecanique textile que d’astucieux fils de familles bourgeoises chouravaient à Manchester ou à Birmingham, sans les Anglais qui nous ont debarassé de Napoleon avant de revenir un siècle plus tard se faire hâcher menu en Flandre avant de recommencer ans plus tard, que serait la region et la ville de Lille ? Il n’y a pas de region plus anglophile même pas l’Aquitaine ou la Normandie. N’est ce pas Marie Tudor qui disait après le retour de Calais à la France “When I die you will find the word Calais engraved on my heart”. ? D’autre part, le Royaume Uni a accueilli un nombre incalculable de proscrits nés dans le Nord dont le General de Gaulle, inventé parce que reconnu par le poète Churchill ? God save the Queen(s) !

    During the Middle Ages large parts of France were held by the English. Calais was the last part of France to be lost by the English crown, in 1558. The English queen at the time, Mary I (Mary Tudor), is said to have lamented “When I die you will find the word Calais engraved on my heart”. n plus anglophile et avec raison. N’est ce pas Marie Tudor qui disait après le retour de Calais à la France en

  5. Ce qui est drôle avec cette réforme, c’est qu’elle amène l’expression d’une fierté locale avec des embruns de chauvinisme!
    N’en déplaise à nos voisins de ch’nord-pas de Calais, pourquoi ne pourrait-on pas inverser votre hypothèse et supposer que c’est la Picardie qui va “indexer” le Nord à la manière d’un scénario médiéval? Héhé.
    Pour être franc, je trouve également qu’il y a comme un “cousinage” entre nos trois régions actuelles, le Picard n’est d’ailleurs qu’une variante du Ch’ti.
    J’aurais été décontenancé si nous avions été rattachés à la Champagne-Ardennes, avec qui nous avons finalement moins de points communs! (aussi peu que nos voisins Normands que je salue au passage).
    C’est à croire que ces découpages absurdes sont décidés par des élus qui n’ont jamais mis un pied en dehors de la capitale!
    De même, nous avons une histoire industrielle et une culture ouvrière communes. Nos usines déchues sont plutôt inscrites dans un univers rural. Nous avons aussi des beffrois.
    Le vrai problème, c’est qu’en Picardie, nous sommes constitués de trois départements culturellement très hétérogènes. Et c’est logique puisque nous sommes au carrefour de plusieurs grands “territoires” avec des cultures différentes.
    L’Aisne aurait un parfum de l’est, l’Oise serait une succursale de la région parisienne tandis que la somme serait clairement un “jumeau vert” du Nord.
    Ça risque de se corser au moment de désigner la capitale de ces “grandes régions”, débat pendant lequel nos élus vont se déchirer afin d’en réclamer la représentativité!
    Cette réforme risque de devenir un vrai casse tête pour ceux qui l’ont décidée, et un vrai sujet de clivage supplémentaire entre les représentants de l’état et ses citoyens.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus