L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

SOS SONDAGE FANTÔME

Municipales à Lille : elles courent, elles courent les rumeurs !

DailyUne Par | 02 octobre 2013

Depuis quelques jours, un drôle de bruit court dans la métropole lilloise. Un sondage secret commandé par le PS… qui donnerait Martine Aubry en difficulté aux prochaines municipales.

En période de pré-campagne électorale, les bruits fusent de toute part, et pas que dans la métropole lilloise. Mais c’est vers Lille que les regards convergent depuis quelques jours.

La semaine dernière, une drôle de rumeur était déjà parvenue jusqu’à nos oreilles. Une négociation aurait déjà eu lieu entre Verts et PS pour établir le nombre de sièges des premiers aux Municipales… Information qui nous avait été démentie par les Verts en question, qui en ont fait de même ce week-end dans La Voix du Nord.

Des chiffres défavorables à Martine Aubry

Une micro-rumeur par rapport à l’autre qui traîne actuellement. Un sondage fantôme dont tous les responsables politiques lillois parlent. Commandé par le PS national à l’IFOP, celui-ci donnerait Martine Aubry à Lille, en seconde place au premier tour (30%), derrière Jean-René Lecerf (32%). Eric Dillies, le candidat du Front National (qui se déclarera officiellement jeudi en présence de Jean-Marie Le Pen), serait le troisième larron à plus de 20% (les Verts seraient à 10%). Tous trois iraient au second tour, où là, sans grande surprise, la maire actuelle l’emporterait à 40%.

 On serait donc loin des chiffres de 2008 où Martine Aubry avait gagné son accessit au second tour avec 46% des voix, alors qu’elle a justement besoin de s’offrir une réélection confortable pour son dernier mandat si elle souhaite faire bonne figure dans les futurs castings nationaux ou internationaux.

Mise à jour, mercredi 2 octobre à 18h

Ce mercredi en fin d’après-midi, la Fédération PS du Nord, ainsi que l’IFOP, nous font officiellement part d’un démenti. Selon eux, aucun sondage de ce type n’a été commandé.

Tout le monde en parle… pas grand monde ne l’a vu

 

Info ou intox ? DailyNord a bien sûr fait surchauffer ses nombreux contacts dans l’appareil politique et jusqu’à l’institut de sondage en question. Du côté du PS, évidemment, on dément, comme du côté de l’IFOP. Parmi les opposants et les observateurs, on se délecte à évoquer ce sondage que pas grand monde n’a vu de ses yeux… mais dont tout le monde parle. Les chiffres évoqués par les différents interlocuteurs semblent en tout cas correspondre, un document (vrai ou faux ? *) circule, mais en période de pré-campagne, l’enfumage n’est jamais très loin, chaque camp pouvant y trouver son intérêt. Et à cinq mois des élections, dans une actualité marquée par les Roms (favorable à Eric Dillies notamment), de toutes façons, difficile de faire des projections fiables.

La chose seule sûre dans l’histoire étant qu’il y aura bien une élection municipale en mars 2014. Info 100% vérifiée par DailyNord.

* On rappellera d’ailleurs qu’en 1983 et 1989, lors des municipales lilloises, des sondages frelatés avaient également circulé pour avantager un camp ou un autre, voire provoquer des coalitions à l’intérieur de l’un ou l’autre. 

A lire également sur le sujet : Le premier coup bas de la campagne, l’analyse de Marc Prévost sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Pour être plus exact, le sondage donnerait Martine Aubry à 31 % sans les communistes, mais à 35 % si elle partait avec eux.

  2. ce qui est sur c’est que nous allons très durement sanctionner ces socialistes qui ne font rien de social et qui s’attaquent de manière répétée au pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires.Ceci ne se fera pas à l’avantage de l’ump dont nous avons rejeté le president des riches, hollande sera viré lui aussi pour nous avoir menti comme le précédent titulaire!

  3. C’est une anecdote mais elle dit bien l’atmosphère à Lille. Dans cette ville, il y a 77 boulangers selon les pages jaune et 117 bars, boîtes de nuit, night clubs et autres lieux de rencontre dits « festifs » où règne « la convivialité » sous le regard blasé d’une seule patrouille municipale et nocturne. Il semble que les milliers de riverains de ces bars soient assez peu portés à glisser dans l’urne un bulletin portant le nom de la cosignataire de la funèbre « Charte de la vie nocturne » qui leur pourrit la vie depuis des années. Plus serieux le fait que les socialistes sont aux manettes de la ville depuis plus d’un siècle sans interruption hormis un intermède RPF après la Liberation. Certains pourraient bien donner sa chance à l’opposition d’autant plus qu’elle s’est choisie comme candidat un juriste qui a tracé son sillon au Senat, sur un terrain caillouteux et desert, celui des prisons.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus