DailyUne Par | 07H00 | 29 août 2013

Braderie de Lille : le business des sous-locations

C’est la crise pour tout le monde. Même pour les propriétaires. A Lille, lors du week-end de la braderie, les hôtels sont pris d’assaut. Alors les Ch’tis, jamais à court d’idées, sont mêmes prêts à vous louer leurs propres appartements. Revue de détail des annonces proposées.

A l'occasion de la braderie de Lille, les propriétaires n'hésitent pas à sous-louer leur logement via internet. Photo capture d'écran du site airbnb.

A l’occasion de la braderie de Lille, les propriétaires n’hésitent pas à sous-louer leur logement via internet. Photo capture d’écran du site airbnb.

Un gîte de 5 chambres à 500 euros à Tournai. Un appartement rue des postes à Lille pour 200 euros. Un studio deux personnes à La Bassée pour 180 euros. Un “beautiful flat” place Sébastopol in “very good condition” à 600 euros… Pour trouver un hébergement le week-end de la braderie, le site internet Le Bon Coin regorge d’annonce entre bons plans et arnaques. Certains vont même jusqu’à louer… leur parking à 50 euros ! Reste que pour quelques dizaines ou centaines d’euros, on peut se sentir un peu comme à la maison, prenant le temps d’un week-end, la place des heureux propriétaires lillois* qui ont décidé de fuir Lille…

Il faut dire que dans Lille intra-muros, la plupart des hôtels de luxe affichaient déjà complet à la mi-août (déduction faite après avoir fait un tour sur le site de réservation de l’Office de tourisme). Parmi les hôtels étoilés, on pouvait encore dénicher une place dans celui du Casino Lucien Barrière mais à 244 euros la nuit…Grâce à internet, le coeur du business de l’hébergement se situe désormais ailleurs.

DE 20 A 350 EUROS

Moyennant une commission, des dizaines de sites proposent désormais les offres de particuliers-propriétaires sous-louant tout ou partie de leur logement : BedyCasa (qui propose essentiellement des chambres chez l’habitant), Cohebergement (avec de nombreuses offres dans les colocations), Wimdu (un site allemand), Sejourning (site français) ou encore AirBnB (avec photos certifiées gratuitement). Là aussi les prix varient de la chambre en colocation à 20 euros par personne la nuit jusqu’à la maison avec piscine à Hem à 600 euros le week-end en passant par le loft style new-yorkais à 350 euros la nuit. Attention quand même aux problèmes d’assurance (seuls AirBnB et Sejourning semblent en proposer).

Pour ceux qui sont quand même un peu fauchés, il reste le couchsurfing. Sur le principal site dédié, on peut papoter et trouver un canapé à squatter gratuitement. Avec toutes les contraintes que cela comporte évidemment car il faut bien entendu respecter les habitudes de vie des hôtes. En théorie, plus de 5000 internautes proposent un hébergement à Lille et alentours le soir de la braderie. La seule contrainte, c’est du mettre un peu du sien : remplir son profil avec une photo et une présentation qui permettent de vous donner envie de vous accueillir. La Braderie de Lille s’occupera du reste.

 

*en tant que locataire, la sous-location à un tiers reste interdite.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là