Le Petit Dico Décalé du Nord – Pas-de-Calais : le jeu de la grenouille

CULTURE GENERALE. Cet été, le Petit Dico Décalé du Nord – Pas-de-Calais ne prend pas de vacances pour ne pas décevoir ses fans. Aujourd’hui, nous nous intéressons au jeu de la grenouille. Pas si nordiste que cela.

C'est bien entendu la gueule de la grenouille qui permet de remporter le plus de points.

Jeu présent dans le Nord – Pas-de-Calais (mais aussi paraît-il dans d’autres régions, comme en Bretagne notamment).

Quiconque a déjà mis les pieds dans un estaminet traditionnel a tenté l’aventure. Balancer le palet dans la gueule grande ouverte de cette idiote de grenouille. Ce qui a l’air simple au premier abord n’est pourtant pas très évident. Il faut tout de même avoir un peu d’adresse, et, problème inhérent aux estaminets, quand vous avez bu quelques bières, vos réflexes ne sont plus tout à fait les mêmes.

Les prémices des grenouilles chez les Grecs

L’auteur de cette définition, légèrement inculte, pensait que ce passe-temps avait été inventé sous nos latitudes. Et bien non. En se baladant à Paris, devant un magasin vendant un jeu de la grenouille pour la modique somme de 400 euros, il s’est rendu compte que c’était bien plus compliqué que cela.

L’origine remonte à la Grèce antique, où le jeu se jouait avec des amphores. Puis, les nouvelles technologies apparurent et les amphores furent remplacées par des tonneaux, d’où le nom de jeu du tonneau… C’est seulement au dix-neuvième siècle que, summum de la modernité, la grenouille fit son apparition, transformant ainsi le nom du jeu, raconte le site Comptoir du jeu. A noter que l’amphibien est parfois remplacé par d’autres animaux, ou des visages humains dans d’autres pays. Mais allez savoir pourquoi (nous, on ne sait pas), c’est bien sous sa forme grenouillère que le jeu existe aussi en Amérique du Sud.

Balancer un palet sur sa femme ne rapporte aucun point

Quelques règles élémentaires pour conclure, qui pourront vous permettre de briller lors de votre prochaine soirée «Estaminets». Chaque joueur dispose en théorie de huit palets et doit se situer à au moins trois mètres du jeu de la grenouille. Chaque trou gagné a un nombre de points différents (inscrit dessus, pas la peine de tricher). C’est celui qui en a marqué le plus ou qui atteint le premier un nombre de points prédéfinis qui gagne le gros lot.

Notabene : balancer un palet sur sa femme, même si vous estimez qu’elle ressemble à une grenouille, ne rapporte aucun point.

Crédit photo : Bruno Parmentier (bpmm) sur FlickR

Relire une définition liée, celle de l’estaminet.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord – Pas-de-Calais

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là