L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Portrait-robot du maire : quel prénom pour être élu en 2014 ?

Rebrousse-poil Par | 11 juin 2013

MUNICIPALES. On continue dans notre quête du portrait de maire idéal de la région, en prévision des municipales 2014. Après vous avoir donné son âge, si l’on s’intéressait à son prénom ? Parce que pour la mandature 2008-2014, si vous vous appeliez (bip), vous aviez plus de chance de l’emporter devant les électeurs des villes de plus de 10 000 habitants. Qu’en sera-t-il en 2014 ?

Et le prénom idéal pour devenir maire dans la région en 2008 était donc Bernard. Pas une grande surprise – c’était l’un des prénoms les plus donnés aux enfants des années 50, décennie de naissance de la majorité de nos maires -, mais pas une grande vague non plus. Sur les 80 villes de plus de 10 000 habitants de la région, les Bernard sont certes majoritaires, mais seulement au nombre de cinq : on trouve Gérard (Marcq-en-Baroeul), Haesebroeck (Armentières), Delaby (Haubourdin), Debreu (Seclin) et Baude (Méricourt).

Des grands classiques des années 50 et que des prénoms du calendrier

La suite des heureux élus relève tout autant d’un grand classicisme. Trois prénoms arrivent ex-aequo avec chacun quatre représentants : les Michel avec Delebarre (Dunkerque), Delannoy (oui, on sait Michel-François, mais on assume : Tourcoing) ; Gilloen (Bailleul), et Lefebvre (Douchy-les-Mines) ; les Christian avec Hutin (Saint-Pol-sur-Mer), Baly (Saint-Martin-les-Boulogne), Entem (Sin-le-Noble) et Pedowski (Sallaumines); les Alain avec Pluss (Wattignies), Berteaux (Fourmies), Détournay (Comines) et Rabary (Ronchin). Sans surprise, ces prénoms appartenaient aussi au top 10 des années 50. Dans la suite du classement, les Jean quelque chose arrivent en force : deux Jean-Pierre (Corbisez, Allossery), deux Jean-Claude (Quenesson, Baheux), deux Jean-Marie (Krajewski, Barbier) et un Jean-Marc (Tellier) font sept en tout. On trouve également deux Jacques (Villadary et Vernier), trois Laurent (Feutry, Duporge, Degallaix, les deux derniers ayant été élus en cours de route, on va y revenir), deux Daniel (Bois, Rondelaere), deux Guy (Bricout, Delcourt), deux Philippe (Kemel, Duquesnoy) et deux Bruno (Magnier, Yard). Si l’on rassemble l’ensemble des patronymes des quatre-vingt maires, ils en disent long sur la pratique politique d’aujourd’hui :  on n’en trouve aucun faisant référence à une immigration quelconque. Bref, il n’y a que des prénoms fleurant bon les saints du calendrier. Vous vous doutez que nous aurons l’occasion de revenir sur cette non-représentation de l’immigration dans les prochaines semaines…

En 2014, DailyNord prend les paris sur les Alain

On l’a dit plus haut : sans grande surprise, les prénoms les plus usités par nos maires correspondent grosso modo aux prénoms les plus donnés dans les années 50, décennie de leur naissance selon notre précédent papier sur les âges (Jean, Michel, Alain, Patrick, Christian, Philippe, Bernard, Daniel, Gérard, Dominique). Mais comme nous aimons faire les choses à fond et que l’objectif de ce modeste papier est de vous dresser une nouvelle facette du portrait robot des prochains premiers édiles, on peut présumer que les  maires de 2014 seront majoritairement natifs de la décennie des années 60. Top 10 des prénoms à l’époque de la Présidence de De Gaulle ? Philippe, Eric, Pascal, Thierry, Jean, Patrick, Christophe, Laurent, Alain, Bruno. Vous voyez, on y retrouve les Laurent, qui ont déjà débarqué ces derniers mois à Valenciennes et Liévin… Bref, si l’on croise toutes nos excellentes données, et que l’on tente une conclusion toute scientifique, le prénom le plus usité par nos maires en 2014 sera Alain. On parie ?

Les différentes étapes de notre portrait-robot du maire (à venir prochainement : les professions, le parti politique, etc.) :

Mieux vaut-il être une femme ou un homme pour être élu(e) ?

Quel prénom pour être élu en 2014 ?

Quel âge a mon maire ?

Si vous vous appelez Kader, n’espérez pas devenir maire !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

NOTRE DOSSIER LÉGISLATIVES 2022

INFORMATIONS ESSENTIELLES, STRATEGIES, ANECDOTES, DÉCRYPTAGES, PORTRAITS, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES DES DERNIERES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus