Le Petit Dico Décalé du Nord – Pas-de-Calais : Brigitte Lahaie

CULTURE X. En ce dernier dimanche de juin, le Petit Dico va vous parler d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître. Celui de l’âge d’or du ciné porno, et de son égérie, la Nordiste Brigitte Lahaie.

Actrice, écrivain, animatrice de radio, née à Tourcoing en 1955. De son vrai nom Brigitte Lucille Jeannine Van Meerhaeghe, ce qui est un patronyme un rien flamand.

Bien élevée par un père banquier et une mère dans le commerce, la petite Brigitte part à Paris après son bac, un peu comme tous les jeunes gens provinciaux rêvant de la capitale, pour y trouver gloire et fortune. Peut-être.

Et c’est par le biais d’une petite annonce que Brigitte se retrouve doublure sur un tournage X en 1976. Le premier vrai rôle, c’est la même année dans Parties fines, de Gérard Kikoïne. Et vient le succès. A l’époque, elle est brune. Autre époque, autres moeurs, la libéralisation sexuelle est là et le porno est diffusé dans les cinémas de quartier. Un genre à part où la notion d’auteur (oui, oui) est bien présente. Des univers décalés, de l’humour, des scénarios, le porno est du film de genre, pas qu’une succession de scènes de sexe sans aucune cohérence. Douée pour la comédie, enfin un peu, prenant les choses comme elles viennent tout en s’amusant, Brigitte se lance dans une carrière d’actrice X. Elle tournera avec les pointures de cet âge béni du ciné porno comme José Bénazéraf, Burd Tranbaree, ou encore Francis Leroi. Avec des titres de films évocateurs : Parties fines, La Rabatteuse, Bordel SS, Je suis à prendre… Son dernier X, c’est en 1980 dans Les petites écolières... mais on s’en doute, à cette époque, la Tourquennoise n’avait plus rien d’une petite écolière.

Après le X, la série Z

Brigitte Lahaie est l’un des rares exemples de reconversion réussie après le porno. Durant la fin de sa courte carrière X, elle faisait de plus en plus de petits rôles dans des films de genre (fantastique, action) n’ayant pas marqué l’histoire du cinéma. Mais elle apprend et se fait remarquer. Elle commence en 1978 sous la direction d’un certain Jean Rollin, figure culte pour les aficionados de films d’horreur. Rollin la fera tourner 8 fois (Les raisins de la mort, La fiancée de Dracula, etc.). Brigitte enchaîne les tournages, certains prestigieux sous la direction d’Henri Verneuil, Jean-Jacques Beineix ou d’Alain Delon. Et oui. Son seul premier rôle non porno sera dans l’Executrice, de Michel Caputo (titre qui irait pas mal à un film porno, entre nous soit dit. En prime, vous pouvez voir ledit film en cliquant ici).

Mais à 34 ans, peut-être lassée de rôles redondants et d’une carrière traditionnelle qui ne décolle pas vraiment, Brigitte se dirige vers la littérature (autobiographie et romans… à l’eau de rose). Puis ce sera la radio avec les Grosses têtes sur RTL, et le succès grand public sur RMC avec sa propre émission, Lahaie, l’amour et vous, où elle rafle un marché délaissé par les inénarrables Doc et Difool, celui des adultes. Coquines délurées, maris frustrés, psychologie, conseils et dédramatisation de la « chose », l’émission de Brigitte est un défilé de personnages parfois hauts en couleurs, parfois un peu tristes, pas toujours dégourdis, à la recherche d’une écoute et pas d’un jugement. Et ça, Brigitte sait très bien le faire. Le poids de l’expérience ?

Elle ne fait pas encore partie du Dico Décalé, mais une autre actrice X avait eu les honneurs de DailyNord en son temps :  Oksana, star du X et écrivain.

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord – Pas-de-Calais

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là