L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

A Roubaix, « Chez Salah », le café fait toujours de la résistance

Petite histoire Par | 05 juin 2013

QUE DEVIENT-IL ? « Chez Salah». Un café qui avait fait le «buzz» il y a deux ans à Roubaix. Situé en plein milieu d’une zone vouée à la démolition, son propriétaire refusait obstinément de l’abandonner. Aujourd’hui, Salah Oujdane n’a toujours pas lâché l’affaire. Un acte de résistance qui a attiré la sympathie et que l’on n’hésite pas à ériger comme modèle à l’image du documentaire qui en a été fait et récemment primé en Algérie.

Article réalisé par Rachid Karbiche.

En ce jour ensoleillé, le café, seul bâtiment dressé sur le terrain vague à proximité du canal de Roubaix, rue de l’Union, est loin de faire salle comble. A l’intérieur, l’ambiance est particulière. Rien à voir avec les établissements modernes. La lumière, très peu présente durant la journée, rend l’endroit accueillant, chaleureux. La salle, ornée de tables en bois, est spacieuse. Près du bar se tient le propriétaire du café, Salah Oujdane, 74 ans. Rapidement, il assène : « Je ne bougerai pas d’ici ».

Buzz en 2011…

Souvenez-vous : en 2011, Salah fait le buzz dans la presse. Motif : il veut garder son café situé dans un quartier voué à la démolition. Depuis une dizaine d’années, l’Etablissement public foncier souhaite la destruction du lieu de vie, ouvert par Salah en 1965. Objectif : rénover totalement la zone. Les médias se précipitent pour conter l’histoire de ce résistant des temps modernes. D’ailleurs, l’homme garde précieusement les coupures de journaux dans lesquelles il apparaît : La Voix du NordNord Eclair, autant de souvenirs qui soulignent la détermination du gérant. « C’est toujous rassurant de se sentir soutenu », nous dit-il en pointant du doigt un article du quotidien roubaisien. Les politiques suivront également. En février 2012, avant le début de son meeting à Roubaix, Eva Joly, alors candidate pour Europe Ecologie/Les Verts, avait même fait un crochet dans son établissement afin de lui exprimer son soutien.

… toujours debout en 2013

En 2013, Salah, souriant avec sa chemise rayée, est donc toujours là. Toujours aussi déterminé à garder son café,”jusqu’à la fin de mes jours“, insiste le bonhomme.  Les promoteurs l’ont certainement compris : aujourd’hui, à entendre le septuagénaire, ils ne viennent plus l’importuner et se concentrent sur les constructions alentours qui sortent de terre. Mais si Salah est isolé dans son quartier, il n’est pas seul. Il y a toujours les clients fidèles, qui n’hésitent pas à le rejoindre même si l’accès n’est pas aisé jusqu’au café. Les messages de soutien continuent d’arriver régulièrement. Des riverains, par exemple, sont venus l’encourager, considérant son acte comme un symbole de résistance. Autre nouvelle et non des moindres : ce résistant urbain a fait l’objet d’un documentaire, Chez Salah.  Il a été récompensé fin mars par le 1er prix, l’Olivier d’Or, du 13e Festival Amazigh de Tizi Ouzou. On ne sait pas si  l’Etablissement public foncier l’a visionné…

Extrait du film “Chez Salah, ouvert même pendant les travaux”


“CHEZ SALAH” ouvert même pendant les travaux” par Tribu-association

Image de Une : Capture d’écran “Chez Salah, ouvert même pendant les travaux”.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Bravo Salah il en faudrait beaucoup comme toi. Qui résiste sans violence qui ne lâche rien et ne baisse pas les bras. Tu es un vrai résistant et un exemple pour la jeunesse. Merci pour ce que tu es et ce que tu représentes.

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture