L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Les Roms à Auschwitz… bonne ambiance lors d’une réunion d’information roubaisienne

Lu, vu, entendu Par | 24 mai 2013

On sait que les débats concernant les Roms sont tendus dans la métropole lilloise. C’était encore le cas cette semaine à Roubaix, où La Voix du Nord rapporte la teneur d’une réunion d’information, concernant l’arrivée de Roms. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que certains de ces riverains y vont franchement dans le nauséabond… L’un les a qualifiés de vermine en proposant de les éradiquer comme tel, l’autre leur a dégoté une destination toute trouvée : Auschwitz.

Du côté de DailyNord, on n’a pas de chute à vous proposer. A défaut, vous pouvez toujours observer la réaction d’une partie du public  vers 1’30’ dans la vidéo ci-dessous.

L’implantation de Roms rue d’Avelghem à Roubaix… par nordeclair

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

16 Commentaires

  1. La colère est légitime. Vous pouvez l’ignorer, la mépriser, stigmatiser ceux qui la manifestent avec parfois maladresse et excès: elle ne s’éteindra pas toute seule. Les Français, qu’ils soient de Lille ou d’ailleurs, ne veulent pas des roms. C’est simple: les politiques et les assos humanistes (!) nous forcent a accepter une dégradation de notre mode de vie, constamment, depuis des années. A un moment ou à un autre le bon con de payant, l’éternel franchouillard raciste , etc, cotisant, travaillant, payant ses impôts se défendra par lui-même, dégouté…

  2. La rédaction de Dailynord s’inscrit par cet article dans la stratrégie de désinformation et de l’écrasement des modestes.
    Oui écrasement des modestes. Car ce sont eux qui subissent l’excés d’humanisme sur le dos des quartiers modestes.
    La stratégie très bien rodée est de faire passer ces gens pour des « sales racistes inhumains », bien sur personne ne cautionne la haine envers les roms.
    Mais avouez quand même que les us et coutumes des roms n’ont jamais relevés la qualité de vie d’un quartier, si vous aviez une once d’objectivité vous l’assumeriez.
    Dans votre vidéo vous avez également montré cette dame qui dit que l’immobilier va baisser, vous taxez cela également de « nauséabond » ?
    Si tel est le cas, la rédaction devrait essayez cet exercice de style « l’empathie » oui moi j’ai vu dans ce quartier des bouts de vie détruite, des projets à l’eau tel ce monsieur qui prévoyait de vendre sa maison pour rejoindre sa maman très malade, une autre récemment veuve avec 4 enfants ne pouvait plus assumer cette maison projetait de la vendre ….. et il y en a plein comme cela .
    Que faites vous d’eux est ce que l’humaniste proné par ce gouvernement, ces élus c’est à eux à en payer le prix fort ?
    Ensuite si vous aviez encore une once de fibre journalistique vous auriez également constaté que ce sont toujours les modestes, les sans voix qui sont choisi pour ce genre de projets !!
    Enfin vous auriez également de manière factuelle, dénoncer la mauvaise foi, le mensonge de cette association l’Areas qui vient défendre un projet qu’elle sait pertinemment pas viable et qui va avoir des impacts négatifs en l’enjolivant de leurs mensonges et mépris des modestes.
    Voyez dans mon article j’y reprends les propos du Directeur de l’Areas qui dit qu’avec plus de 10 familles cela ne marche pas, qui dit que les roms doivent être intégrés en Roumanie, qui dit de ces projets de ce genre vont favoriser des infiltrations de réseaux mafieux .
    La majorité des gens ne sont pas contre les roms mais contre leur style de vie , ce n’est quand même pas aux riverains à s’adapter à ce bazar ( et quand je dis bazar c’est aux nuisances que je fais référence et non pas par rapport aux êtres humains).
    Enfin avant que par réflexe vous ne me classiez dans la case des racistes, je vous précise que je suis d’origine algérienne, que j’ai toujours voté PS, que je suis dans l’humanitaire depuis plus de 15 années …. Mais mon humanitaire est un humanitaire de responsabilisation pas de dépendance !!!
    Je vous propose un débat avec l’Areas , des élus, et même des roms ….

  3. @denfer abdel : “L’un les a qualifiés de vermine en proposant de les éradiquer comme tel, l’autre leur a dégoté une destination toute trouvée : Auschwitz.” Oui, c’est nauséabond. Nous n’écrivons pas que cela concerne toute la réunion, mais de tels propos sont, comme l’écrit le journaliste de la Voix du Nord sur place, inqualifiables.

  4. @dailyNord
    Sur les propos de rejets je suis d’accord qu’ils sont inqualifiables et en aucun cas je ne les cautionne.
    Par contre mettre en exergue les propos que quelques uns qui pour certains sont des manifestations trés trés excessives du mépris qu’ils ressentent dans cette société ou le changement était annoncée pour demain et quand final ce changement ils le vivent dans leurs trippes, dans leur ame.

    Les politiques qui imposent ce genre de camping en pleine ville dans les quartiers modestes avec leurs associations subventionnées et profusions d’arguments destinés à tromper les modestes c’est cela la France de la fraternité ?

    Et est ce vous trouvez normal les propos d’une reprentante de l’Areas “un camp de roms ce ne serait pas plus génant qu’une maison de retraite” c’est une injure à ce que nous subissions, ce que ce quartier va subir cela personne n’en parle .
    Enfin trouvez vous normal que Nord Eclair sollicite l’Areas le lendemain de cette réunion pour cette association expose sa partialité , car cette association vit et prospére des roms c’est son bussiness donc l’areas a de beaux jours devant elle.

  5. Je trouve cela scandaleux de stigmatiser l’ensemble des riverains en ne mettant en avant que des propos, il est sur inqualifiable, alors qu’il aurait été plus intéressant de se concentrer sur le fond du problème. La colère des habitants est en effet légitime car il doivent subir les décisions de politiciens qui ne savent pas entendre la parole du peuple et qui ne savent pas résoudre une problématique connue de tous et qui engendre de vrais troubles pour ces riverains qui pour certains ont du surement faire des sacrifices pour pouvoir être propriétaires. Pourquoi, les camps de rom ne sont jamais installés dans des villes riches. Pourquoi seulement les populations modestes doivent il subir un problème qui concerne l’ensemble d’un peuple. Ceci est injuste. Et la forme de votre article est tout aussi injuste car en mettant en avant ces arguments vous faites vous même le jeu de l’extrême droite. Car a force de véhiculer ses propos, vous mettez de coté le débat et vous banalisez des propos fascistes. Mais peut être est ce votre intention?

  6. Quand au lieu d’invectives et de commentaires “nauséabonds” ( qualificatif couramment utilisé, parfois sans discernement…) les opposants à la présence des roms sur le territoire démontent point par point les fameuses litotes “chances pour la France”, “merveilles de la culture rom”, “ces gens si chaleureux” et autres arguments spécieux, quand la démonstration est apportée de la nuisance multiple que constitue l’arrivée d’un camp de rom dans un quartier, souvent déjà peu favorisé, quand chiffres à l’appui (pas faciles à dégoter, les chiffres en question) on se livre à une estimation du coût général de cette invasion pour le contribuable, et pour les moins favorisés de nos concitoyens (car ce sont les budgets qui devraient leur être consacrés en priorité qui sont vampirisés par les assos, éternelles demandeuses de multiples subventions!) Quand on montre aussi l’impact de l’arrivée en France de la pègre rom issue de cette population, et qui en est indissociable, impact effarant, qui suscite légitimement des frissons quand à l’avenir, (prouvant au passage l’incapacité ou la mauvaise volonté désinvolte de nombreuses villes à assurer la protection des biens et des personnes, souvent des municipalités socialistes) quand enfin , tout aussi légitimement, les Français s’interrogent avec amertume sur ce que signifie être Français quand des étrangers bénéficient d’avantages et de protections qui leur sont parfois refusées, il est indécent de prétendre un instant imposer cette population inintégrable à ses concitoyens en usant de cette sempiternelle culpabilisation si chère à la mouvance “sans frontières”: cela ne prend plus…

  7. @liopnik : a-t-on stigmatisé l’ensemble des riverains dans cette brève (qui renvoie d’ailleurs vers un article complet réalisé par nos confrères, permettant de dire qu’il n’y a heureusement pas eu que ça dans cette réunion) ? Oui, il y a peut-être une injustice envers les populations modestes, nous avons d’ailleurs prévu d’y travailler. Quant à noter des propos racistes et facistes, on ne voit pas en quoi on les banaliserait. Et on ne voit pas non plus pourquoi on n’en parlerait pas.

  8. @Mausner : ici, le qualificatif “nauséabond” est utilisé avec discernement, quoique vous en pensiez… Pour le reste, notamment que la pègre rom est indissociable des roms, on le laisse en commentaires, mais il s’agit d’une généralisation et simplification qui n’engage que vous. Pour en revenir au fond de la brève, qu’il existe des problèmes qui doivent être pris en mesure par les pouvoirs publics, oui. Que l’on puisse parler d’éradication ou d’Auschwitz, c’est nauséabond. Et symbolique aussi de la tension qui se dégage du sujet.

  9. Cette tension ne se résoudra par l’intervention du Saint-Esprit…
    Forcer les Français à accepter l’implantation croissante des roms, au détriment des nôtres ne peut que conduire à la radicalisation, au vote FN. Pas compliqué à comprendre. Appliquer un strict traitement de renvoi systématique couplé avec l’utilisation des fonds Européens dévolus aux roms pour améliorer leur sort dans leur pays d’origine est la seule solution viable. Il ne s’agit pas de les exterminer: à part quelques excités, personne ne dit cela. Mais votre article laisse entendre, une fois de plus, que les opposants aux roms sont de vilains nazis. Et tant pis si je suis considéré comme “xénophobe”, ce que je suis pas (je respecte les étrangers comme ils me respectent, dans leur pays comme dans le mien) Parlez donc de respect aux roms, moi j’en voit deux fois par semaine aux coté de migrants et de précaires. Devinez qui exige, injurie, crache à la figure quand ils ne sont pas satisfaits des règles équitables qui leurs sont à eux comme aux autres imposées? Et ce n’est pas la recommandation d’un salarié associatif éreinté par sa mission de médiation “IL FAUT GUEULER PLUS FORT QU’EUX!” qui suffit à se les farcir sans en éprouver de l’amertume…

  10. Les gens de bonnes volonté existent .
    Le débat ne peut se faire dans le respect mutuel.
    Nous les modestes, les muselés nous allons rétablir ce respect préalable à tout projet humanitaire.
    CAR LA SOLIDARITE NE SE DECRETE PAS DANS LE BUREAU DE M AUBRY OU DE M DUBOIS

    ET LA FORME DE CETTE SOLIDARITE NE SE DECRETE PAS PAR L AREAS QUI ANNONCE DANS LA PRESSE QUE DES IMPLANTATIONS DE PLUS DE FAMILLES CE NE MARCHE PAS ET VIENT NOUS FAIRE LA PROMOTION D UNE IMPLANTATION DE 50 FAMILLES ROMS.

    Dailynord dit légitime de parler des propos racistes , oui d’accord c’est légitime, mais illégitime s’ils ne sont pas repositionnés dans leur contexte .

    Nous sommes dans une dictature de l’information et la manipulation polititienne.
    Dès que nous annonçons des faits négatofs relatofs aux roms : délinquances, nuisances sonores, et diverses nous sommes taxé de racistes, de méchants .
    Voyez l”‘Areas prétent qu’un camp de roms c’est quasiment pas lus nuisants qu’une maison de retraite.
    Pire une représentante de l’Areas MMe Nieuwjiear dit que les implantations roms devraient se faire sans aucune concertation préalable avec les riverains !!! je comprends mieux son comportement lors de la réunion d’information , cette dame avait l’air de ricaner à chaque intervention de riverains , peut être que des gens modestes qui s’expriment déclenche un rictus ironique, mais bon je laisse cette dame à son comportement médiocre .
    En tout cas il sera difficile de dialogier avec l’Areas car ils sont d’une partialité nauséabonde , je l’ai encore une fois constaté.
    Je vais terminer par une note d’espoir , un rêve …
    Si les roms étaient ( pour ceux qui peuvent l’être ) insérés en diffus dans des quartiers avec des parrains volontaires par exemple je suis certain que cela se passerait nettement mieux que ce bazar que nous imposent ces élus et ces collectifs ou associations type Areas qui font des roms un business sur lequel ils sacrifient les riverains:!!

  11. http://www.nordeclair.fr/Locales/Wattrelos/2012/03/28/tous-ensemble-avec-m-sieur-jules.shtml

    Je suis allé rendre visite à Jules, avec un ami nous lui avons installé un frigo et proposer de faire bénévolement quelques travaux d’étanchéïtés … je dis cela sans attente de quoique que ce soit …
    Mais pour dire qu’il y a des centaines de milliers de Jules en France, ou de Mohamed agés seuls dans leur détresse, qui égrénent un chapelet d’abandons !!!! dans cette France si généreuse mais qui pafois oublie ceux qui souffrent en silence.

  12. @DailyNord :

    1) Oui, vous stigmatisez les riverains rien que par ce TITRE qui est lui même nauséabond.
    2) Oui, vous banalisez la réaction des riverains en mettant à leur bouche des propos tenus par 0,01% des gens présent à la réunion.
    3) En stigmatisant ces riverains vous nourrissez doucement l’idéologie d’extrême droite avec beaucoup de finesse
    4) Un vrai article de journal ne se construit pas sur un seul mot (“Auschwitz”)
    5) Un vrai article de journal présenterait les opinions des riverains, des Roms e des pouvoirs publics (mairie, police locale, préfecture etc…)

    Je vous invite donc à vous poser les bonnes questions:
    Par Exemple:
    – pourquoi un camp à cet endroit exact ?
    – pourquoi ne pas avoir concerté les riverains?
    – pourquoi avoir envoyé une lettre seulement quelques jours avant l’obtention du permis de construire?
    – pourquoi cette lettre n’a touché qu’une partie de la rue d’Avelghem? et non pas les autres habitants proches du quartier?
    – pourquoi avoir fait une réunion d’ “information” et non pas une réunion de “concertation”? Sommes nous réellement dans un pays démocratique ?
    – Quelles sont les politiques qui gèrent la problématique des populations Roms à l’échelle nationale et à l’échelle européenne?
    – Quelles sont les réactions des autres communes de France? Et celles des autres pays d’Europe?
    – Y a-t-il des exemples de camps de 300 Roms bien intégrés à la population locale?

    C’est cela le genre de questions à se poser pour rédiger un article.
    Ce sont des réflexions fondées et intelligentes que je vous invite à utiliser dans votre prochain article, qui sera surement plus intelligent, plus complet et plus réaliste. Mais surtout plaisant à lire.
    Merci beaucoup DailyNord

  13. @anvesha : pour la première partie, c’est pour ça que c’est une brève/revue de presse… On renvoie vers un article complet. Pour le reste, ne vous inquiétez pas : on y travaille.

  14. Un crétin fait une blague vaseuse en dessous de la ceinture et ça devient l’opinion de toute une population.
    C’est quoi cette méthode ?

    Ayez au moins l’intelligence intellectuelle de consulter la vidéo en entier, vous y verrez que ce qu’exprime une majorité de personnes, certes parfois maladroitement, c’est qu’il n’y a pas un problème lié aux invidus Roms, mais aux clans et donc camps de Roms.

    L’Aréas et d’autres font le jeu des chefs de clans, parfois, souvent mafieux, qui maintiennent ces familles dans la pauvreté, le sectarisme et l’auto-exclusion de la société.

    Tant que nos pouvoir publics n’auront pas le courage d’imposer les lois de la République et de n’offrir que des alternatives claires : soit les personnes (Roms ou non) intègrent les services sociaux et les centres d’accueil d’urgences sans revendiquer des spécificités communautaristes, soit ces personnes refusent cette intégration et doivent se démerder seules dans le respect de la loi ou quittent le territoire.

    Appeler “village d’insertion”, des ghettos à Roms est une insulte pour les Roms, comme pour nous.

    D’ailleurs, on le voit très bien avec l’exemple récent de ces jeunes filles Roms qui ont pu récemment obtenir avec brio divers diplômes. Leur point commun ? Leurs parents avaient, pour leur propre bien, renoncé au mode de vie clanique.

    Seuls les “gadjo dilo” pensent par bêtise et/ou idéologique qu’on peut aider et intégrer des individus en traitant avec des communautés. Ce n’est pas le cas et ce n’est pas la tradition de la France, même la plus respectueuse des droits de l’homme et de l’individu.

  15. @DailyNord:

    Pour la première réponse: On ne construit pas un “bref article de presse” sur un sujet aussi complexe et surtout portant préjudice à une population honnête et modeste qui subit les décisions d’une poignée de politiciens très peu représentatifs qui ne savent même pas ce qu’est l’intégration.
    Les véritables extrémistes intolérants sont ceux qui ont pensé hypocritement ce projet car il est évident qu’il ne marchera jamais en faveur des Roms mais servira seulement à les isoler et les cacher sur un terrain creux et hostile à la vie.
    Pour le reste: Hâte de voir le résultat de votre “travail”

  16. @anvescha (et aux autres commentateurs) :
    Une dernière réponse de notre côté parce que l’on ne va pas se justifier pendant trois semaines : ces propos ont été tenus et l’ensemble de la réunion est relatée sur La Voix du Nord avec un lien direct y accédant.
    “C’est que certains de ces riverains y vont franchement dans le nauséabond… L’un les a qualifiés de vermine en proposant de les éradiquer comme tel, l’autre leur a dégoté une destination toute trouvée : Auschwitz.”, avons-nous écrit. Cette phrase ne vise pas l’ensemble des riverains, mais certains, comme c’est précisé.
    Pour tout le reste, DailyNord n’est pas responsable des décisions politiques, n’est pas membre d’un quelconque groupement de désinformation (et au contraire du syndicat de la presse indépendante en ligne, SPIIL). Si vous lisez toutes les brèves qui sont publiées dans la rubrique Vite dit, vous verrez qu’elles reprennent un schéma identique : une information importante que nous reprenons et un renvoi vers le site source qui la relate. Auschwitz et la vermine à éradiquer ne peuvent pas être considérés comme des propos anodins, voici pourquoi nous les avons repris.
    En effet, vous pourrez lire prochainement une série d’articles sur les Roms et la métropole lilloise. Mais comme nous essayons d’aller plus loin que justement la réunion d’information, ça prend un peu de temps…

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus