L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Transparence du patrimoine en politique : les grands élus du Nord – Pas-de-Calais font face depuis longtemps aux rumeurs

Réflexions Par | 25 avril 2013

L’une des affaires du mois d’avril, c’est bien entendu Cahuzac et  la transparence du patrimoine imposée aux ministres, et peut-être, bientôt aux parlementaires. Un sujet qui fait débat. Normal, cela touche à l’argent… et à la politique. Nos élus régionaux en savent quelque chose : les plus importants d’entre eux ont souvent été victimes de rumeurs de patrimoine. Un ranch par-ci, un château par-là, une villa cossue de l’autre côté, petit tour d’horizon. Alors, Crésus or not Crésus ? 

Jean-Pierre Kucheida n'a pas de ranch au Texas ! C'est lui qui le dit. Photo : Baziz Chibane.

Jean-Pierre Kucheida n’a pas de ranch aux Etats-Unis. Puisque c’est lui qui le dit !

Dans L’Express, voici quelques semaines, Jean-Pierre Kucheida, qui répond devant la justice en ce moment même de malversations présumées, a, la belle aubaine, fermement démenti l’existence d’un ranch lui appartenant quelque part en pleine Sun Belt (Texas, Arizona,…). Dont acte. La rumeur est tenace et date de la splendeur passée du baron de Liévin voici une vingtaine d’années, quand l’avenir lui était, croyait-il, réservé. Dans l’hebdomadaire, l’ex-député-maire de Liévin attribue ce racontar à un séjour de quinze jours de son fils aux Etats-Unis. Néanmoins, une chose est sûre : Liévin, c’est Dallas.

Noël Josèphe, l’as des châteaux

Disparu en 2006, l’ancien président socialiste du Conseil régional avait été condamné à la fin des années quatre-vingt dix à rembourser une partie du passif accumulé  – et qui se chiffrait en dizaines de millions de francs de l’époque – par un organisme associé à la gestion calamiteuse et dont il fut déclaré responsable (il n’était pas le seul mis en cause). Difficile de savoir si l’ardoise est à ce jour honorée, même en partie. Vive l’optimisation patrimoniale ! On lui a prêté – prêté n’est pas le mot – des châteaux et des manoirs un peu partout dans la région et même en France. Sans jamais les voir.

Pierre Mauroy, propriétaire multi-cartes ?

L’ancien premier ministre a, naturellement, pourrait-t-on dire, été la cible de ragots récurrents sur un train de vie digne de Sardanapale. Notes de restaurants pharaoniques, séjours royaux dans des palaces, intérêts liés à la grande distribution, petit empire immobilier dans le Vieux-Lille*…Dans ses Mémoires parues en 2003 (chez Plon, p. 378), il manie l’ironie pour dissiper le malaise qui plane autour de ce genre de miasmes : “Mais avec les châteaux, les restaurants, les villas sur la Côte ou la conquête d’une séduisante gitane que la rumeur m’a prêtés, j’aurais pu passer ma vie dans les prétoires…“. De même, ses prétendues propriétés forestières – pour échapper à l’ISF ? – ne sont qu’un écran de fumée, lui qui aurait bien voulu nationaliser la forêt quand il était à Matignon ! S’auto-exproprier, allons donc !

* Classé loi Malraux vers le milieu des années soixante-dix alors que certains promoteurs songeaient à raser une grande partie du quartier pour y élever des tours. Point de départ de la valorisation – donc de la spéculation – qui régna longtemps sur le périmètre de la vieille ville à rénover et qui fit quelques fortunes.

Jean-Louis Borloo : sa bonne fortune ne fut pas une rumeur. Mais est-il ruiné ?

Il fut l’un des avocats d’affaires les mieux payés au monde* et ne prenait pas la file d’attente à la soupe populaire. Jean-Louis Borloo a été riche. Arrivé à Valenciennes les poches pleines, Borloo en serait reparti le portefeuille – presque – plat. De forte composition judéo-chrétienne, le petit prince du Hainaut a renfloué de ses propres deniers des pans entiers de la politique municipale valenciennoise, à commencer par le club de foot qu’il a repris en dépôt de bilan. Lui qui a su si bien défendre à la barre des tribunaux l’intérêt de patrons pas toujours bisounours (Tapie pour ne citer que lui)  a quelque peu oublié le sien, au point  de le dire sinon ruiné, au moins en partie lessivé. On ne peut pas être et avoir été. Côté vie privée, les aléas d’un itinéraire galant peuvent aussi peser lourd dans la balance. Régulièrement tenté par les sirènes du business, on le dit hanté par l’idée de se refaire, le président de l’UDI a manqué l’année dernière de devenir le patron de Véolia avec la rémunération qui va avec. Partie remise ?

* Il vient d’abandonner la carrière d’avocat et cesse ses activités qu’il avait reprises voici peu pour se mettre en conformité avec les projets de moralisation de la vie publique.

Martine Aubry pourrait rivaliser avec les grands de la promotion immobilière

Que n’a-t-on dit sur le train de vie de la maire de Lille avant même qu’elle ne soit élue à ce poste ? Et même après ? Villas cossues et domaines princiers à Bondues, Marcq-en-Baroeul, à Lambersart, au coeur des Weppes, bolides pétaradants et clinquants,…à en croire la rumeur, qui n’a jamais été vérifiée, Titine de Fer pourrait rivaliser avec les grands de la promotion immobilière ! Si ce n’est avec une concession de voitures de luxe. Même les pandores ont été abusés par une malencontreuse homonymie ! Un fort peu élégant juge parisien lui chercha bien quelques noises au sujet de voyages d’agrément au Maroc, un lieu de villégiature prisé par les grands du royaume. Puis renonça faute de munitions, alors ! Il est beaucoup plus avéré que les rumeurs malveillantes viennent parfois de son propre camp. Méfiez-vous de vos amis !

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture