L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

L’arbre Cahuzac qui cache la forêt

Le monde selon moi | Petit théâtre de Martine Aubry Par | 10 avril 2013

L’affaire Cahuzac – une bombe au coeur de l’Etat, convenons-en – ne doit pas jeter le voile et distraire l’attention sur l’autre scandale de la république française. Cette décentralisation mal fichue qui n’a généralement accouché que de féodalités mal grandies donc mal maîtrisées, d’impôts incohérents et mal ficelés et, souvent, de rentes locales et familiales et je ne parle pas seulement des clans politiques. Le vrai bilan de la décentralisation, cette trentenaire déjà cacochyme, reste à faire. Je ne nie pas les dérives techno-étatiques qui conduisent à creuser les déficits. Je ne minimise pas le honteux scandale quasi sans précédent d’un ministre du budget fraudeur et menteur.

Mettons en perspective les affaires Cahuzac et Kucheida. Le premier devra répondre de ses actes qui sont graves. Le second vient de s’entendre requérir une peine de six mois de prison avec sursis pour ses malversations présumées. L’ex-député-maire de Liévin est un symbole de cette décentralisation viciée, et il n’est pas le seul en France. Oh, certes, il ne sera jamais responsable des dizaines de milliards qui manquent au budget de la nation et ne doit pas devenir un bouc-émissaire. Il n’est pas question de ses agapes payées avec les cartes de crédit détournées de leur usage ou des autres errements qui lui sont reprochés. Mais lui et ses co-religionnaires de toutes obédiences qui s’estiment intouchables – ou innocents, selon leur point de vue – signifient bien la légéreté sinon l’incurie avec laquelle ils emploient les deniers publics. Et avec l’argent des autres, c’est-à-dire des contribuables, ménages et entreprises. Rappelons que les budgets des collectivités sont abondés par l’Etat. Au sommet de ce dernier, il y a, insupportable et ravageur dans l’opinion quelques semaines avant l’envoi des déclarations d’impôt, l’affaire Cahuzac. Plus près de chacun de nous, il y a les petites gabegies et autres gaspillages qui font les grandes rivières d’une fiscalité écrasante, désormais au bord de la crue, et je ne parle pas du cumul des mandats. De cela, François Hollande n’a pipé mot quand, ce matin, il a joué les chevaliers blancs annonçant son plan de lutte anti-fraude et de moralisation de la vie publique (et dieu sait que les paradis fiscaux sont une plaie à l’échelle mondiale). Les élections locales, c’est l’année prochaine, et la gauche, qui contrôle une bonne majorité de grandes et moyennes villes et la plupart des régions, s’y accrochera avec l’énergie du désespoir.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

3 Commentaires

  1. Bien vu Marc, il faut aller au dela du tous pourris

  2. Je ne vois pas trop l’intérêt de cet article. Vous amalgamez des choses qui n’ont rien à voir. Dans toutes les formations politiques il y a des brebis galeuses. Cela n’a aucun rapport avec la decentralisation. Elle n’est peut-etre pas parfaite mais elle a le merite d’exister. D’ailleurs, avec son principe de subsidiarite, l’UE prone la même chose.

  3. Ce que je dis c’est que la décentralisation est loin d’être parfaite (cumul des mandats, gaspillages, localisme, fiscalité,…) et que l’affaire Cahuzac (Etat, donc,) ne doit pas faire oublier d’améliorer la nécessaire et indispensable décentralisation “à la française”. On a même tendance à penser que l’Etat est mieux géré (il a la capacité d’endettement il est vrai). N’oubliez pas que le contribuable (ménages et entreprises) paie l’Etat et les collectivités.

    Bien sût qu’il y a des brebis galeuses partout, m’enfin,

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix ! Voir Ma Bio & my Way,

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .