L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le Petit Dico décalé du Nord – Pas-de-Calais : les prones

Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais Par | 14 avril 2013

Voici un mot de notre patrimoine linguistique qui est à la fois un fruit défendu et de saison mais aussi un état que les associations d’alcooliques anonymes mettent à l’index. Elle pousse sur un arbre et l’abus de son eau de vie peu entraîner la même définition, ou alors fabrique les petites graines qui feront les grands hommes tels Jacques Chirac qui a laissé à l’Histoire cette citation célèbre : « Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre« .

On ne pouvait pas mieux trouver comme photo, non ?

Nom féminin. Difficile de trouver traces d’une étymologie précise, à la réflexion une prone a toujours meublé les conversations ch’tis, peut-être plus particulièrement dans les bassins miniers de notre région.

Une prone signifie en premier lieu une prune, le prunier étant il est vrai particulièrement bien implanté de par nos contrées. Ché tellemin bon e’d minger des prones et quel bonheur quand Maman a préparé amoureusement eune tarte aux prones pour le repas du dimanche.

Le pendant du testicule

Sans doute faut-il voir aux caractéristiques du fruit et à sa couleur l’explication de son deuxième emploi. Une prone est le pendant (oups!) du testicule. Enfin, pour tout dire, cela se rapproche plutôt du terme plus grivois de couille, parce que quand on entend « tu m’casses les prones » on se doute bien qu’il ne s’agit pas des noisettes. Un bon coup de pied dans les prones à l’avantage d’abréger les débats tout en mettant en péril les ébats. Toutefois, les supporters du RC Lens que l’on peut voir sur notre photo d’illustration ont trouvé un moyen plus pacifique pour dérouter l’adversaire…

Enfin « avoir pris eune rud’ prone » n’est autre que prendre une cuite de premier choix. Et quand un mari plutôt éméché regagne son foyer, il ne pourra faire le change face à sa chère et tendre épouse qui lui dira telle une sentence : « Ti t’as t’prone ! ». S’agira de se faire pardonner le lendemain. Éventuellement en lui ramenant des prones de chez le primeur…

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord – Pas-de-Calais

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

NOTRE DOSSIER LÉGISLATIVES 2022

INFORMATIONS ESSENTIELLES, STRATEGIES, ANECDOTES, DÉCRYPTAGES, PORTRAITS, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES DES DERNIERES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus