L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Lille : Un nouveau cheval sur le manège

Petit théâtre de Martine Aubry | Région Par | 19 janvier 2013

A Lille, la droite ajoute un épisode à son roman de l’expectative. Au tour d’un vieux briscard d’entrer en lice dans la bataille des municipales. Thierry Pauchet n’est pas un inconnu. Le gaillard présente un bon profil : professionnellement issu des milieux universitaires catholiques, il rejoint le Nouveau Centre après s’être éloigné de ses compagnons métropolitains du MoDem qui choisissent l’alliance avec la gauche, et roule désormais pour Jean-Louis Borloo, le patron de l’UDI. On sait que ce dernier regarde toujours avec intérêt la scène politique régionale puisqu’il a été réélu député du Nord*. Si elle se confirme, la déclaration d’une candidature de Thierry Pauchet, qui connaît les enjeux de la ville et compte quelques campagnes au compteur, à la mairie de Lille sous l’étiquette UDI, donc centre-droit, risque de gêner l’UMP. Cette dernière semblait préparer le “parachutage” d’un Jean-René Lecerf, conseiller général et sénateur du Nord, alors que les intentions de Christian Decocq**, qui fut candidat en 2001, restent moins affirmées. Et que celles du patron de l’UMP dans le département, Marc-Philippe Daubresse, député-maire de Lambersart, et nouveau secrétaire général adjoint de son parti, ne le sont pas plus. Ceci dit, nous n’en sommes qu’aux prémisses de la campagne de 2014 et bien des choses peuvent survenir sur fond de grandes manoeuvres électorales.

* Lancer l’UDI dans la campagne lilloise – et plus généralement dans la région – pour 2014 apparaît comme un excellent galop d’essai pour un Borloo qui aurait besoin d’un tel baromètre avant les élections territoriales de l’année suivante.

** La vie politique locale reste empreinte de mystères. Parmi ceux-ci, la législative 2007 sur la troisième circonscription du Nord (Mons-en-Baroeul/La Madeleine, elle a depuis disparu), qui vit la défaite du sortant Christian Decocq, challenger de la droite à la mairie de Lille. Un très mauvais report de voix au second tour lui coûta sa réélection – pour 402 voix – et c’est le socialiste Alain Cacheux qui l’emporta (en reprenant son bien : il fut élu entre 1997 et 2002). Du coup, les ambitions de revanche municipale pour l’année suivante de Christian Decocq, proprement exécuté, s’évanouirent brutalement et la droite lança Sébastien Huyghe dans la fournaise lilloise avec le succès que l’on sait. Or, Thierry Pauchet était également engagé dans le combat sur la troisième. Certains y virent comme une sorte de complot, et l’on parla d’un accord Cacheux/Pauchet. Quelques années auparavant, à l’occasion d’une cantonale lilloise, Pauchet avait été “désinvesti” au profit d’un certain Alex Türk, soutenu par Decocq.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. mon cher Marc
    notre amiThierry n’avait pas rejoint le parti radical mais le nouveau centre en 2007 après son passage de 8 mois au Modem. l’Ump dont on connait son tropisme hégémonique aura du mal à accepter mais ils n’ont pas d’alternative credible.
    bien à toi
    Philippe

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Casting

Bienvenue sur Le Petit Théâtre de Martine Aubry et Xavier Bertrand, associé au pure-player d’informations DailyNord. Tenu par le journaliste Marc Prévost, et dans le prolongement du livre le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, il décrypte  et éclaire les coulisses de la vie politique locale et nationale et parfois aussi d’autres choses. C’est son choix !

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .