Textos Par | 13H28 | 21 janvier 2013

Les chemins de Martine et de Jean-Louis

Hasard de l’actualité et de l’agenda médiatique, deux articles, l’un dans Le Monde, le second dans Le Journal du Dimanche, s’interrogent sur les destinées et difficultés de positionnement actuel de Martine Aubry et Jean-Louis Borloo.

Martine Aubry et Jean-Louis Borloo ont quelques points communs. Le Nord, où ils ont été parachutés, l’un à la fin des années 80, l’autre au milieu des années 95, un bilan local plutôt avantageux, et une candidature presque déclarée à la course Présidentielle de 2012. Parce que l’on s’en souvient : Jean-Louis Borloo faisait durer le suspense avant de reculer au dernier moment, tandis que Martine Aubry ne perdait que dans la dernière ligne droite des Primaires face à François Hollande.

Quelques mois plus tard, on a l’impression que nos deux ex-ténors se cherchent. Martine Aubry d’abord. Dans Le Monde, le journaliste note que la maire de Lille “reste un mystère pour beaucoup de ses camarades socialistes” et qu’elle ne témoigne pas d’un enthousiasme débordant vis-à-vis de la politique gouvernementale actuelle. Une réaction à son chemin de croix depuis plusieurs mois : défaite aux primaires face au “mou”, non-nomination à Matignon, sa succession à la direction du Parti qui lui est imposée, l’affaire de l’amiante… Titine de Fer cherche sa place… au point qu’on l’envisagerait pour prendre la direction du Louvre en avril ! C’est Daniel Percheron qui doit être content ! En attendant, elle vient de s’envoler en Chine pour une mission de “diplomatie économique”. Un début d’année de haute volée.

Pour Jean-Louis Borloo, la vie n’est pas très excitante non plus actuellement. Le député de Valenciennes, tout frais patron de l’UDI, est même en petite forme, note dans son titre le Journal du Dimanche. Il a des “douleurs articulaires” à l’épaule, mais surtout, il n’a pas su profiter comme il l’espérait de la crise à l’UMP, qui s’est reformée comme si quasi rien n’était. Dommage pour quelqu’un qui comptait ramasser les morts en novembre (relire notre Lu, vu). “Le leader centriste chute même de sept points dans le sondage Ifop-Paris Match de janvier“, ajoute le JDD.

Un peu plus de DailyNord ?

1 Commentaire

  1. La Chine, c’est la destination des elus politiques – français en particulier – qui s’effacent . La technique chinoise consiste à leur derouler le tapis rouge et à leur faire sentier qu’elle ne les “oublie” pas . Ce n’est pas gratuit. On se souvient de Nixon, A. Peyrefitte, et de P Mauroy . A leur retour, ils pouvaient ainsi communiquer aux medias de bonnes nouvelles de contrats et autre promesses.

    A charge pour ces elus de parler positivement de la Chine à leur retour. Si ma memoire est bonne, lors de la visite en France de l’ancien president chinois, HU Jin Tao, le bourreau du Tibet, il lui avait accordé l’honneur insigne de s’exprimer face à l’Assemblée nationale. Ce qui avait poussé des jeunes deputés du PS à sortir ostensiblement de l’hemicycle. Ce qui avait été suscité l’ire de P Mauroy – relatée par le Monde de l’epoque – qui faisait ce que la Chine attendait de lui : renvoyer l’ascenseur.

    L’ancienne secrétaire du PS prendrait -lle le même chemin ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Les articles de DailyNord les...

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les vraies raisons de la baisse de fréquentation du Louvre-Lens

Baisse de fréquentation, impacts économiques limités sur le Lensois, DailyNord a enquêté sur le Louvre-Lens. Une enquête en trois volets à consommer sans modération.

Comment le Conseil régional compte affaiblir les associations écologistes

Baisse de subventions ou coupures sans préavis, DailyNord révèle comment le Conseil régional des Hauts-de-France a l'intention d'affaiblir les associations qui gravitent autour de l'écologie et de l'environnement. Retrouvez notre enquête.

Pour ne plus jamais louper un excellent article de DailyNord

L’unique et le seul dictionnaire officiel du Nord – Pas-de-Calais

Retrouvez toutes les définitions du Petit dico décalé du Nord - Pas-de-Calais

Les livres avec Eulalie

Mais qu’est-ce que vous êtes en train de lire ?

>>> Découvrez le DailyProjet

Partenaire