L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Football : la fin d’un LOSC

Réflexions Par | 14 janvier 2013

Huitième de Ligue 1. Eliminé piteusement de la Ligue des Champions. Son joueur symbole qui cède aux sirènes d’outre-Manche. Un club à vendre. Le second semestre 2012 n’aura pas été tendre pour le LOSC qui apparaît aujourd’hui en fin de cycle. Avec comme un goût de contretemps.

Que la Une de France Football d’août 2012 paraît ironique aujourd’hui ! Souvenez-vous, le 21 août dernier : le bihebdomadaire titrait « Lille sur orbite». Avec pour sous-titre : «Avec son fantastique nouveau stade et son effectif haut de gamme, le LOSC a tous les atouts pour concurrencer le PSG sur la scène française et briller sur la scène européenne». Au coeur de l’été, le LOSC venait d’étrenner son nouveau stade et l’histoire s’annonçait magnifique (quitte à un peu trop en faire, relire Grand Stade de Lille : un équipement uniquement fascinant, vraiment ?).

Des résultats sportifs pas à la hauteur

Quelques mois plus tard, les titres des gazettes ne sont plus très optimistes par rapport au champion de France 2011. Sportivement d’abord. Le LOSC n’a pas fait honneur à sa réputation. En championnat, le club est huitième. Mathématiquement – comme disent les footeux -, rien n’est perdu pour un accès à la Ligue des champions, mais difficile d’être optimiste. La Ligue des Champions justement : après une participation catastrophique l’an dernier, le club a fait pire cette année en sombrant totalement : une victoire en six matchs et quelques naufrages (contre le Bayern Munich de Ribéry (6-1), contre la modeste Borisov (3-1)). Et ça, pour une équipe qui devait concurrencer le PSG, ça l’affiche mal.

Des coulisses qui se fissurent

Et si encore il n’y avait que le sportif, difficile à modéliser de toutes façons. Là où le LOSC nous avait habitué à des coulisses pépères, sans éclat de voix, tout se fissure… La partie la plus visible est bien entendu le départ fracassant – et « starisé» dira Seydoux – de Mickaël Landreau, quelques jours avant la trêve hivernale. Une rupture de contrat en cours de saison extrêmement rare qui permettra de mettre en lumière des coulisses bien moins roses. Pour avoir trop ouvert sa gueule, faut-il comprendre entre les lignes, Landreau, artisan du doublé de 2011 et troisième gardien de l’équipe de France, avait été mis à l’écart et était sorti du Conseil des Sages censé lier staff et joueurs.

Autre symbole en terme de joueurs : le départ de Mathieu Debuchy. L’arrière droit de l’équipe de France vient de signer à Newcastle pour rejoindre son pote Yohan Cabaye. Comme il le voulait depuis cet été. A l’époque, la porte lui avait été fermée, il valait au moins 12 millions d’euros. Cet hiver, doudoune comprise, il en vaut 6,5 et son transfert symbolise la fin d’une époque : le Fretinois était le dernier joueur du LOSC pur jus, né dans le Nord.

Un club qui rentre dans le rang… au moment où le Grand Stade ouvre ses portes !

Ainsi, en un mois, Lille vient de perdre deux internationaux, qui s’ajoutent à cinq départs majeurs depuis un an et demi (Gervinho, Cabaye, Rami, Hazard, Sow). Ces deux-là n’étaient pas forcément les plus flamboyants ces derniers mois, mais on a comme l’impression d’une grande braderie. Car, oui, Lille a besoin de liquidités, ce qui est une nouveauté pour l’observateur mesuré. Malgré la vente d’Hazard à Chelsea pour 40 millions d’euros, malgré une gestion que l’on disait raisonnée en bon père de famille, malgré le Grand Stade qui était censé lui apporter les moyens de son développement, financièrement, le LOSC rétrograde. Michel Seydoux, qui veut d’ailleurs vendre le club, a besoin d’argent. Alors, il se sépare de ses meilleurs joueurs. Envisage même de vendre dès cet hiver sa recrue phare de l’été, Salomon Kalou, décevant depuis. Pour faire place aux jeunes. Et aux joueurs qui coûtent moins cher. Quitte à régresser sur la scène hexagonale pendant quelques années. Comme une fin de cycle, alors que l’entrée dans le Grand Stade devait accompagner l’entrée des Dogues dans la cour des grands. “On va rentrer dans le rang“, déclarait Michel Seydoux à l’Equipe, ce vendredi.  Décidément, cette Une de France Football est bien cruelle quelques mois plus tard…

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

9 Commentaires

  1. Celui qui a écrit cet article à vraiment une dent contre le Losc … C’est très exagéré … NUL ………. Allez le Losc

  2. Exagéré ? Reconnaissez que le LOSC n’est pas dans sa meilleure forme. Et est plutôt en fin de cycle… ce qui ne veut pas dire qu’il ne repartira pas de plus belle… par la suite.

  3. La dernière tendance chez les journaleux de la place de Lille c est de cracher sur le Losc après s être proclamé connaisseur en foot l année du titre. Le sens du vent comme ligne éditoriale… Tout compte fait Dailynord est une voix du nord qui s ignore.

  4. Oui exagéré … Ils sont 8eme mais à seulement 2 points du 4ème. Après pour Le départ de Debuchy sa ne concerne pas l’état de forme du Losc .. Même si le Losc avait été 2ème il serait quand même parti … Mais là ils commencent à monter en puissance et il vont finir 4ème … Et pourquoi pas gagner une coupe …

  5. @Dubus, @Julien : on n’a pas l’impression de cracher sur le LOSC (et d’ailleurs trouvez-nous un article où l’on s’est autoproclamé connaisseur du foot… ça nous intéresse)… Juste de constater la fin d’un cycle… que même le président Seydoux reconnaît en annonçant que le club rentre dans le rang.
    Il y a encore quatre-cinq mois, on nous disait pourtant que le LOSC était le seul club capable de rivaliser avec le PSG aujourd’hui…

  6. des coulisses qui se fissurent,un nouveau gardien elana qui entrera dans les anale,un toit qui fuit,des chiots degueux,un naming à la traine,une inauguration qui traine aussi,une pelouse qui se remplace tous les 6 matchs,des parkings payants,des billets soldés pour faire du monde,la coupe est pleine et….. pas encore gagnée.

  7. Pour ma part je trouve que, contrairement aux autres journaux et médias, Daily Nord a une bonne analyse de ce qu’est le foot business avec des articles qui devraient permettre de débattre à une hauteur plus normale. Mais les addicts du foot n’aiment pas qu’on dise la vérité sur leur religion losc-footeuse! Alors ceux qui constamment “crachent” sur les addicts des autres clubs imaginent que ceux, parce qu ils ne sont pas addicts au foot, qui osent dire la vérité “crachent” aussi…. C’est triste de constater que ceux qui aiment trop le foot ne sont pas capables de proposer des arguments de façon normale et intelligente…. Je n espère même plus ….

  8. Ce qui se passe au LOSC en ce moment est logique, un cycle équipe dure 3 à 5 ans maximum, sportivement c’est comme ça depuis toujours dans le foot. C’est seulement plus spectaculaire parce que ça se passe sous les sunlights du GS, et aussi parce que les joueurs qui arrivent en fin de cycle sont ces dernières années tous devenus internationaux grâce au maillot du LOSC. Rami, Cabaye, Obraniak, Hazard, Debuchy, on a même eu droit au retour de Landreau, il reste encore Chedjou, Gueye et Mavuba. Dans l’économie actuelle du foot, de tels CV ne peuvent durablement s’installer en Ligue 1, leur destin est ailleurs.

    Mais la nouvelle génération se met en place, les Digne, Sidibé, Gueye, Martin, Bruno, Mendes, Roux, Rodelin ont l’âge qu’avait leurs ainés quand Rudi est arrivé au club. Ce sont des espoirs, ils sont talentueux, l’écriture du nouveau cycle leur incombe, au club de mettre en place le cadre qui permettra d’en faire une équipe performante, au moins en L1.

  9. Bonsoir Michel, J’en ai rien à faire de la nouvelle vague des mercenaires millionnaires du Losc business car le cycle catastrophe du financement public du GS va durer plus de 30 ans !!! bêatement votre

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture