L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Et si nos personnalités devenaient des mots du dictionnaire ?

Rebrousse-poil Par | 17 janvier 2013

C’était la nouvelle de fin d’année : l’entrée d’un nouveau verbe dans le dictionnaire suédois. Zlataner, du nom du joueur du PSG Zlatan Ibrahimovic. Ce qui veut dire : “se charger de quelque chose avec vigueur, dominer”. DailyNord, jamais en retard d’un train, s’est amusé à déformer le nom de quelques personnalités nordistes pour les faire entrer dans le prochain Petit Larousse. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à nous les faire partager.

– Une Kucheidade : Utiliser par mégarde la carte bleue d’un tiers.

 

– Delebarriser : être victime d’une boulimie de mandats

 

– Borlooiser : faire un pas en avant puis un autre en arrière et enfin un pas de côté

 

– Dupiletiser : Acte de protestation qui consiste à traire une vache devant une Préfecture.

 

– Une Marinade : Des idées politiques baignant depuis longtemps dans le vinaigre électoral mais pour l’instant toujours pas sorties du frigo des urnes. A deux exceptions près. mais il est vrai qu’on utilise plus facilement la marinade dans le Sud que dans le Nord. Pour l’instant du moins.

 

– Un Kemeleon : Candidat venu du diable vauvert. Toujours vainqueur mais jamais autrement que sur la photo finish.

 

– Une Marcelisation: Lancer un groupe musical dont les membres sont déguisés et grimés comme au carnaval de Dunkerque.

 Percheronniser : verbe hugolien…

– Percheronniser : Verbe hugolien. Qui à l’art de faire passer un âne pour un cheval de course, un cheval de course pour une fusée. Et pourquoi pas faire venir la Joconde au Louvre-Lens tant qu’on y est.

 

– Bayser : Proche d’un verbe homonyme. Concerne celui qui contre toute attente parvient à régler son compte à l’auteur d’une kucheidade.

 

– Cuvillieriser : Savoir passer d’un semi-remorque à un car-ferry ou d’une péniche à un TGV en un clin d’oeil.

 

– Tirer : Travail du sniper en terre hostile qui tire sur tout le monde sauf sur Slimane.

 

– Se faire Baerter : Se dit pour un gamin exclu du lycée qui réussit néanmoins à avoir son bac avec mention TB.

 

– Fusillier : Art de choisir des spectacles.

 

– Un Riberyman : Individu exilé parlant mieux sa langue d’adoption que celle d’origine.

 

– Les Garcias : Peuplade très répandue chez nous notamment dans le ballon rond. Leur adaptation est inégale.

 

– Une Pacorysta : Maladie due à une gloutonnerie chronique en matière de sources de revenus. On ne sait si c’est contagieux mais on n’a pas encore trouvé de remède.

 

Landreauiser : rompre son contrat…

– Landreauiser : Rompre son contrat à l’amiable, mais avec beaucoup d’euros en indemnité.

 

– Aubryiser : Se dit d’une personne qui a l’air constamment de bouder.

 

– Letardiser : Ou comment se défiler en se faisant remarquer sous les lazzis de l’opinion, fam. louper sa sortie,

 

– Faire son Daubresse : Attitude méprisante et orgueilleuse qui se traduit par une succession de mimiques boudeuses et capricieuses.

 

– Une Romanite (être atteint d’une ) : Pathologie sado-maso qui vous empêche de raccrocher les gants mais pas de prendre des coups.

 

– Decooler : Etre peinard.

 

– Une Vannestoïde : Structure obsessionnelle de la personnalité proche de l’idée fixe.

 

– Huygher : Tenter d’esquisser un sourire de satisfaction contraint après un knock-down.

 

– Une Cacheuxie : Se dit d’un pays introuvable voire mythique.

 

– Une Linkenheld : Mot imprononçable que l’on ne prononce pas de peur de fâcher.

 

– Bonne Plancke : Professionnel de la politique.

 

Darques is Darques : expression intransigeante

– Darques is Darques : Expression qui signifie l’intransigeance et qui sonne comme une intro des Rolling Stones.

 

– Mellick : Quasi synonyme hexagonal de Lance Armstrong, Certains grammairiens soulignent quelques patois locaux qui ont jadis employé – au siècle dernier – l’onomatopée : “Mellick, Mellick ! ….” pour : “Depêche-toi, plus vite, plus vite”,

 

– Quiqouner : Monter dans le train en marche, par extension : se dit des élus qui accrochent leur wagon à une locomotive.

 

– Lazarer : Se dit de quelqu’un ou d’un fait dont on attend la résurrection (fig.).

 

– Decocquer : Etre un éternel second.

 

– Tirer le lang : Avoir du mal à finir (une carrière par exemple).

 

– Caudronniser : Stade ultime du triple jeu, le dernier étant celui qui se joue à onze contre onze.

 

– Delcourter : Défendre son clocher coûte que coûte.

 

Faire son Villain : l’absence…

– Faire son Villain : Etre constamment absent.

 

– Casadesusser : Etre increvable.

 

– DanyBooner : faire des films qui ont toujours pour personnages principaux des Ch’tis.

 

– Se GérardMulliezer : multiplier les entreprises sans pour autant les lier entre elles.

 

– Se HuguesMulliezer : planter son entreprise en beauté.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture