Django unchained

Moi, je trouve qu’il a fait trop long, le Tarantino, ce coup-ci. La fin est vraiment poussive, le monsieur tire la langue – presque trois heures – et ne sait pas comment signer son dernier opus, une sorte d’hommage au western-spaghetti, un genre qui avait fleuri dans les années soixante. Mais bon, c’est bien filmé, bien joué (Samuel L. Jackson impressionnant en “nègre jaune”), assez bien vu côté message anti-esclavagiste. Leonardo Di Caprio dont c’est, je pense, le premier rôle de méchant intégral (il est vraiment méchant en sudiste raciste) est pas mal du tout. Christoph Waltz, l’inoubliable major Landa d’Unglorious Bastards, fait le job, toujours en allemand, sympa cette fois. Mais Dieu que c’est long, on se demande après chaque scène ce qu’il va inventer pour relancer la machine. Lui-même s’octroie un petit rôle (il se prend pour Hitchcock ? ). A la fin, les vilains sont tués. On est loin de Reservoir Dogs.

2 Commentaires

  1. Tout comme le Réservoir Dogues du Losc. Qui roule depuis un moment sur la réserve….

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

A lire sur DailyNord

Me contacter

Pour toute remarque, question, vous pouvez me contacter en laissant un message par là .