L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

2013 : Résolutions, piège à c… ?

Basses Chroniques des Hauts de France Par | 12 janvier 2013

C’est décidé, demain, j’arrête de boire ; j’arrête de fumer ; j’arrête de b… ; j’arrête de faire du sport, c’est pas si bon que ça pour la santé ; j’arrête de critiquer gratuitement, c’est pas bon pour la Démocratie ; j’arrête de faire la gueule à ma belle-mère, c’est pas bon pour mon couple ; j’arrête la voiture, c’est pas bon pour ma mobylette… Demain, je souris à mon voisin ; je n’achète ma nourriture que dans un circuit de proximité ; je trie mes déchets ; je ne jette plus mes mégots sur la voie publique… Toutes ces belles résolutions que nous ne tiendrons pour ainsi dire jamais, les Basses Chroniques des Hauts de France vous en propose des sincères, des pures, des déterminations qui de toute façon ne vous engagent pas puisqu’absurdes. Quoique…

Résolution Ch’ti

W9 et ses Ch’tis à Las Vegas cartonne de chez cartonne. Franchement on s’interroge. À plus d’un titre. Mais bon, le client est roi, du moins c’est ce qu’on lui fait croire. Alors, puisque le degré zéro de la télé(réalité) atteint son apogée, pourquoi ne pas utiliser ces ambassadeurs de pacotille à des fins utiles ? En préconisant une visite de Dany Boon en voisin d’Hollywood, venant leur expliquer comment parler un patois matois, et par la même occasion profiter de cette tribune pour justifier ses émoluments (pour un film) supérieurs au financement d’une supérette Auchan ? Profitons de l’ocasion pour suggérer à la production une future série des Ch’tis dans le Moscou de Poutine ou dans une maison de Néchin. Avec Depardieu en Monsieur Loyal. Enfin, façon de parler.

Résolution politique

Ch’Titine à Lille ou Ch’Titine à Matignon ? En cette année blanche au niveau électoral, on ne sait quel destin proposer à la fifille de Jacques Delors. 2013 s’annonce terrible sur le plan social et économique et les bookmakers, pardon les éditorialistes, ont des problèmes de radar. François Hollande prendrait sans doute un risque politique en mettant sur la touche Jean-Marc Ayrault dans les prochains mois. Tant qu’à faire autant user le prof d’allemand jusqu’à la corde de son aéroport pour essuyer les plâtres de cette année de transition. Hormis Valls et un lapin sorti du chapeau, Martine Aubry est dans le trio des premier-ministrables. Dilemme ou plutôt double problème pour la première dame de Lille : Matignon ne se refuse pas mais son dauphin De Saintignon sera-t-il à la hauteur pour conserver le beffroi, même face à la droite la plus divisée de France ? À moins que Guéant n’arrive avec son étendard. Non, on rigole. Surtout que Pierre De Saintignon est confronté à ces options cornéliennes  : la présidence du Conseil régional, la mairie de Lille, ou la gloire d’avoir enfin su dénicher un naming pour le Grand stade… ?

Résolution de prétoire

Pour le PS (62), 2013 ne rimera pas avec municipales mais avec tribunal. Le procès de de l’ex maire d’Hénin, Gérard Dallongeville est prévu entre les 27 mai et 14 juin prochains. Jean-Pierre Kucheida n’a pas pris une résolution mais fait un vœu (municipal) : quitter progressivement son mandat avant la fin de l’année au profit de son successeur déclaré, son adjoint Laurent Duporge (profitez en pour aller dire bonjour à Marc Prevost). Le toujours actuel maire liévinois doit se présenter à la barre le 9 avril. Sauf que les choses pourraient s’accélérer au vu des dernières infos. En attendant, empruntons à Coluche cet hypothétique dialogue au cas ou -hypothèse quasi imposible- Kucheida et Dallongeville se croisaient (la première occasion a eu lieu jeudi mais, raté, voir ici). Dallongeville : « Le PS m’a fait cocu. » Kucheida : « T’as de la chance, moi il me l’a fait partout ! ».

Résolution du Nouveau siècle

On ne sait si c’est le regain de son club de cœur (voir par ailleurs) mais le Lensois Daniel Percheron a sorti la boîte à tacles sur les terres de la Lilloise Martine Aubry mercredi soir lors de sa présentation des vœux dans un auditorium du Nouveau siècle entièrement relifté. Pour Nord Éclair, Bruno Renoul a relevé que « Daniel Percheron… moque le goût de Martine Aubry pour les gaufres et va jusqu’à appeler la communauté urbaine de Lille à chiper à la municipalité lilloise la compétence culturelle. » Drôle de résolution. Pour se crêper le chignon, nos deux élus ont toujours eu un siècle d’avance. Mais a priori, c’est plutôt la maire de Lille qui encaisse les phrases assassines. Désormais débarrassée de son mandat de secrétaire du PS, ne prendra-t-elle pas la résolution de passer à l’offensive, tout du moins à contre-attaquer ? Les paris sont lancés.

Résolution de ballon

Pendant plus d’un an, le RC Lens et le LOSC c’était un peu Dupont et Dupond, Garcia et Garcia. Jean-Louis tombe à l’eau, qui reste sur le bateau ? Rudi qui vit de rudes moments. Un nouveau stade high tech mais un début de saison poussif, un recrutement onéreux et sujet à caution, le départ du diamant Hazard, ceux de deux tauliers (Landreau et Debuchy) pendant les vacances de Noël dans un contexte proche du délétère, un club mis en vente, ridiculisé en coupe d’Europe… n’en jetez plus, ce serait oublier que les Dogues ont tout de même finis à la troisième place en juin dernier. Mais le foot va tellement vite qu’il raccourcit la mémoire. Ainsi 2012 fut également synonyme d’annus horribilis pour le RC Lens. Des caisses aussi vides que le contenu des Ch’tis sur W9, un serrage de ceinture jusqu’au dernier cran, un nouvel organigramme qui n’empêche pas un début de saison pathétique… Et puis Siko(ra) est arrivé et depuis l’équipe n’a plus perdu. Au point d’ouvrir 2013 en s’offrant le scalp d’une Ligue 1 (Rennes) en Coupe de France. Le tirage au sort s’étant montré plutôt clément (Stade Bordelais et Plabennec) tout le monde rêve d’un hypothétique derby pour les 8e de finale, au Grand stade ou à Bollaert-Delelis. En attendant, si Michel Seydoux a prévenu que le LOSC passera cette année des viennoiseries aux biscottes  2013 ne sera pas le numéro de la chance pour Gervais Martel. L’ex-président emblématique du Racing a vu son actionnariat passer de 27% …à moins de 1%. C’est ce qu’on pourrait appeler une subprime de match…

Résolutions en vrac

Florence Cassez enfin libérée de sa prison mexicaine ; Skip the Use triomphe aux Victoires de la musique ; à Graincourt, l’entreprise Doux sort du dur; à Dunkerque, le rallumage imminent du fourneaux numéro 2 d’Arcelor Mittal ne servira pas qu’à la cuisson des tartes; avec son premier film « Pas Très Normales Activités » le Liévinois Norman détrône Dany Boon (la bande annonce, c’est par ici)…

Retrouvez toutes les Basses Chroniques des Hauts de France

Crédit photo :  2013 New Year by christmasstockimages.com

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus