Petite histoire Par | 09H10 | 04 décembre 2012

Louvre-Lens : un timbre pour le chocolatier, La Poste chocolat

Louvre-Lens, suite, mais pas encore fin (on vous rassure : demain, on n’en parlera plus de la semaine. Enfin, on verra). Pour une jolie histoire amusante  en ce jour J (faut bien que DailyNord soit sympa de temps à autres) : celle de Jean-Claude Jeanson, patigoustier lensois, qui a décidé de surfer sur la vague. Il a créé un coffret de chocolats spécialement pour l’occasion, marqué d’une médaille frappée, mais également d’un timbre que les collectionneurs devraient s’arracher. Il doit remettre l’ensemble au Président de la République en personne.

Réussir à faire imprimer un timbre n’est pas chose aisée. Encore plus en rapport avec le Louvre-Lens. Le bureau philatéliste de Lens a essayé via la mairie,  ils s’y sont finalement cassés les dents. “La Poste a essayé de faire quelque chose directement en négociant avec le Louvre-Lens, mais ça n’a pas abouti non plus“, avance Jean-Claude Jeanson. Lui, le maître patigoustier a réussi son coup : fort de ses bonnes relations avec le musée et suite à sa persévérance – “on m’a causé énormément de problèmes“, mais il ne souhaite pas en dire beaucoup plus -, il vient de faire éditer un timbre, imprimé à Périgueux, représentant La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix. Le timbre du Louvre-Lens, en quelque sorte.

Trois mille exemplaires, seulement cinq cents vendus séparément

Les philatélistes trépignent déjà d’impatience et se dirigent vers La Poste toute proche. Ce n’est pas la bonne direction, car nos amis facteurs sont chocolats jusqu’au bout dans cette histoire. Ce timbre, le Lensois est le seul à pouvoir le commercialiser. Donc, sa boutique du centre-ville de Lens risque de connaître un afflux non négligeable ces jours-ci , d’autant qu’il est en nombre limité. “Trois mille exemplaires… c’est sûr qu’il risque de partir vite“. Mieux encore,  seuls cinq cents d’entre-eux seront vendus séparément selon la formule consacrée. Pour le reste, Jean-Claude Jeanson a le sens des affaires : il a créé une boîte spéciale de chocolats, avec une médaille à l’appui, pour le Louvre-Lens. C’est sur ce coffret, développé pour une quarantaine de milliers d’euros, “sans compter le temps passé“, que l’on retrouvera ce fameux timbre. Tarif : 27 euros. Un seul chanceux aura l’ensemble gratuitement : le Président de la République, à qui le maître patigoustier doit le remettre en personne ce mardi.

L’intégralité de notre dossier Louvre-Lens :

Soirée inaugurale du Louvre-Lens à base de frites : ce à quoi vous avez échappé

Louvre-Lens : un timbre pour le chocolatier, La Poste chocolat

Louvre-Lens : l’Eden des Saveurs espère ne pas être le dindon de la farce

Le Louvre-Lens pour les nuls

Louvre-Lens : on va en bouffer jusqu’à la dernière frite !

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

Contacter la rédaction

Ça se passe par là