L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

On a lu “Grand Stade de Lille, l’enquête” : ce qu’il faut en retenir

Réflexions Par | 07 novembre 2012

C’est la nouvelle parution des éditions Les Lumières de Lille. Grand Stade de Lille, l’enquête, signé de la journaliste indépendante Marig Doucy. Que pouvait-on écrire que l’on ne savait déjà ? Fiche de lecture. 

Un livre didactique et complet

Ceux qui ont suivi le dossier de près, et notamment les journalistes, n’apprendront pas grand chose de nouveau dans Grand Stade de Lille, l’enquête. Ce qui ne veut pas dire que l’ouvrage de Marig Doucy est un mauvais livre, ni une mauvaise enquête. Bien au contraire. Lors de ces trois cents pages, très didactiques, on a enfin l’occasion de revenir en détail sur le Grand Stade, inauguré cet été à Villeneuve-d’Ascq. Ses spécificités, son étrange Partenariat Public-Privé bien sûr. Mais on nous propose aussi une très intéressante plongée dans l’histoire et les racines d’un équipement de cette mesure pour la métropole. Une histoire qui démarre bien avant Grimonprez-Jooris et dont l’auteur nous décrit les tenants et aboutissants. On retiendra aussi la très bonne mise en perspective dans le premier chapitre avec les grands stades d’ici et d’ailleurs et les mutations sportives. Bref, Grand Stade de Lille, l’enquête, est une excellente manière de replonger dans l’intégralité du dossier.

L’étrange entrevue Marc-Philippe Daubresse-Eric Darques

L’intérêt de Grand Stade, l’enquête, c’est de revenir sur toutes les petites intrigues de couloir quoi ont mené au choix du constructeur et à la Borne de l’Espoir.  Marig Doucy en relate plusieurs, dont un entretien entre le député-maire de Lambersart, Marc-Philippe Daubresse, et Eric Darques, l’empêcheur de détourner en rond. Visant à l’alerter d’une procédure douteuse, alors que lui-même avait voté pour le projet Eiffage. Marc-Philippe Daubresse n’a pas confirmé cet entretien, ayant refusé toute entrevue avec l’auteur. A 20 Minutes Lille, qui l’a de nouveau interrogé sur cette question à la parution du livre, l’élu a démenti cette information. Grand Stade de Lille, l’enquête, fourmille également d’autres anecdotes, peu ou pas connues : les menaces de mort à l’encontre des membres de Sauvons le site de la Citadelle, la mise à prix de l’adresse de l’avocat Manuel Gros, l’idée du Partenariat public-privé qui revient au Modem Jacques Richir, etc.

La question qui reste toujours en suspens

Pourquoi et comment le vote a-t-il basculé pour le projet d’Eiffage alors que celui de Norpac était le mieux noté ? On en est toujours au même point même après la lecture : on peut très bien déduire ce que l’on veut, imaginer tel ou tel complot, on n’en sait pas plus. Pour connaître la vérité, il faudra certainement encore attendre quelques années.

Le silence de la suspicion

On a déjà beaucoup écrit sur le Grand Stade et la chape de plomb qui l’entoure. Marig Doucy a été confrontée aux mêmes problèmes, indique-t-elle dans le prologue. Martine Aubry (et ce à cause du livre Le Petit Théâtre de Pierre Mauroy, dont le blog est hébergé sur DailyNord, et sa maison d’édition, jugée pamphlétaire, apprend-t-on dans Nord Eclair), Michèle Demessine, Eric Quiquet, Henri Ségard, Pierre Mauroy, Marc-Philippe Daubresse n’ont pas donné signe de vie. “Le silence : voilà un venin insidieux pour la démocratie” indique la journaliste. Le silence :  l’une des raisons de croire que tout n’a pas tourné bien rond dans le dossier du Grand Stade depuis le départ.

20 euros. Editions Les Lumières de Lille.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

2 Commentaires

  1. un livre excellent que je savoure avec attention. Simple citoyen je pensais en savoir beaucoup sur la saga du GS mais je ne savais pas tout! C’est encore pire que ce que je pensais. Les politiques à droite comme à gauche sont des menteurs et manquent du courage de s’expliquer vis à vis des citoyens. Ce manque de transparence et ces tromperies, Ils les paieront tôt ou tard. Malheureusement nous aussi avec nos enfants nous devrons le payer pendant plus de 30 ans ce Grand Stade ruineux financé par des politiques indignes au profit de l’enrichissement des millionnaires du Losc et d’Eiffage et en défaveur des contibuables! le foot fric politique c’est un coktail écoeurant

  2. Michel Seydoux retire ses billes avec une belle plu-alue avant qu il ne soit trop tard… c’est LMCU et nous qui allons supporter la dette énorme générée par le Grand Stade

    Le LOSC est à vendre!
    Par la rédaction pour La Voix Du Nord, Publié le 09/11/2012
    Réagir Deux jours après la déroute bavaroise, le président lillois annonce qu’il a mandaté une banque d’affaires pour trouver un repreneur.
    – A + Après plus de dix ans à la tête du LOSC, Michel Seydoux songe à passer la main. Selon le journal L’Equipe, le président lillois a mandaté le groupe Amilton Partners, basé à Paris, pour trouver un repreneur pour le LOSC.
    ” J’ai toujours dit que je cherchais quelqu’un. C’est la seule solution pour être compétitif et faire grandir le club”, a annoncé Michel Seydoux.
    Selon le quotidien, le groupe Partouche, deuxième actionnaire du club, ne serait pas opposé à la vente de ses propres parts, alors que le bras de fer sur le naming se poursuit avec Lille Métropole.
    Quant à un acheteur potentiel, Michel Seydoux affirme n’avoir reçu à ce jour aucune offre sérieuse. Il est prêt à tout étudier. “Ce qui m’intéresse, c’est le projet, pas la provenance des capitaux ou le bénéfice que je pourrais en tirer”.
    La Voix Du Nord

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture