L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Octave N, Hénin-Beaumont : blogueur de Libération entre deux cours et deux élections

Petite histoire Par | 08 novembre 2012

Cocorico pour le lycée Darchicourt à Hénin-Beaumont. Depuis le 22 octobre, l’établissement peut se vanter de posséder dans ses rangs un élève-blogueur sur Libération. Octave N. Un nom dont nous vous avions déjà parlé car le jeune lycéen s’était fait connaître durant la campagne présidentielle et législative sur la Toile. Retour sur ces derniers mois agités, ce nouveau blog, l’avenir d’Hénin-Beaumont, avec le principal intéressé.

Si vous êtes plutôt Twitter, appelez-le Octave N. Pour les autres, c’est Octave Nitkowski. 16 ans, en Terminale ES au lycée Darchicourt d’Hénin-Beaumont, en préparation des deux concours de Sciences-Po à Lille et Paris. Et blogueur pour Libération sur A l’ombre des terrils, depuis le 22 octobre. “Ce blog est né suite à une discussion avec Libération, explique notre Héninois. Ils m’ont demandé si ça m’intéressait de prendre le pouls de la population d’Hénin-Beaumont, pendant une période où tout est plus apaisé, entre les deux campagnes. Je ne fais pas de sport, j’aime écrire, j’ai dit oui.

Sous le feu des projecteurs durant les campagnes présidentielle et législatives, scoop en prime

Et Libération avait de toutes façons déjà eu le temps de voir ce que valait le jeune homme. Parce qu’Octave N. n’a pas attendu le canard parisien pour tâter du clavier. Retour à la fin de l’année 2011 : sur son compte Twitter, celui qui n’a alors que 15 ans (et oui) délivre des messages en 140 caractères sur l’actualité politique. Plutôt nationale à l’époque. Dialogue également avec les journalistes du quotidien Libération à travers quelques tchats. Puis, de fil en aiguille, “parce que l’épicentre des Législatives se rapprochait vers Hénin-Beaumont, parce qu’on ne peut pas dire grand chose en 140 caractères, j’ai créé un blog, Front contre Front. L’idée était de faire un compte-rendu quotidien de cette campagne à Hénin-Beaumont.” Octave N. traîne dans les meetings, sur les marchés, tend l’oreille, écrit, décrit. Chope le scoop également avec l’histoire des faux tracts qu’il sera le premier à repérer et à sortir sur le net. “Avant de me faire plagier“, s’amuse-t-il. Octave est alors connu de tout le petit milieu médiatique sur place, et bien sûr des partis politiques, qui essaient tous de l’enrôler dans leurs rangs.

Une page Portrait dans Libération… et ça repart

Depuis fin juin, les feux médiatiques se sont quelque peu détournés d’Hénin-Beaumont. Pas forcément d’Octave. Une page Portrait en dernière de Libération en septembre, son téléphone s’est remis à sonner frénétiquement. “Salut les Terriens d’Ardisson, le Grand Journal sur Canal Plus, On n’est pas couché sur France 2 m’ont appelé.” Du suivisme médiatique en règle auquel Octave a cédé : on l’a déjà ainsi vu le samedi soir sur Canal avec Ardisson, pendant que les deux autres apparitions sont pour le moment repoussées pour des questions d’agenda.

A vrai dire, on a l’impression qu’Octave s’en fiche un peu. Son truc à lui, c’est écrire. Depuis fin octobre, sous la direction de Libération qui valide ses choix d’articles et l’ordre de publication (mais le blogueur reste bénévole), il publie ses premiers papiers. Sur des bastions de résistance d’abord, avons-nous remarqué. “Je vais aussi parler du Front National, nous répond-t-il. Pour être le plus objectif possible. D’ailleurs, j’ai rendez-vous avec trois jeunes du lycée qui sont au Front National d’ici quelques jours.” Objectif du jeune homme, pas particulièrement issu d’une famille politisée : “présenter Hénin-Beaumont en dehors des clichés qui ont pu être véhiculés pendant la campagne. Les adresses de rues défoncées qu’on se refile entre médias, le SDF édenté, à l’accent ch’ti qui vote FN, toujours bon client” ça ne sera pas mon fond de commerce : je veux présenter Hénin-Beaumont honnêtement.Ça me fait mal d’entendre rien qu’à Lille, une image uniquement négative sur Hénin. Il n’y a pas que le FN et le chômage. Même s’il ne faut pas nier les problèmes sociaux.

Futur journaliste ? Non, futur diplomate. Enfin peut-être.

Reste à aborder la question de sa nouvelle popularité : a-t-il créé des jalousies, des tensions au sein du lycée ? Il n’a pas l’impression : “les gens m’en parlent, oui. C’est sûr que le lendemain d’Ardisson, j’ai l’impression que tout le lycée m’avait vu alors que je ne l’avais dit qu’à quelques personnes.” Avec le Front National aussi, les relations sont cordiales : “Brios m’a félicité pour le portrait dans Libération par exemple. Mais mon blog n’est pas une tribune contre le Front National : je parle d’Hénin-Beaumont, en essayant de rester objectif.” Et en se posant des questions : “Les recours de Marine Le Pen ? Dans les deux cas, elle est gagnante. Si le recours est accepté, avec la rhétorique tricherie-du-PS, elle peut passer. Si le recours n’est pas accepté, elle jouera sur l’UMPS tous pourris.”

Quoiqu’il en soit, Hénin-Beaumont a donc un nouveau blog pour suivre tout ça. D’un futur journaliste, au fait, tout le but de la manoeuvre orchestrée par le jeune homme depuis maintenant un an ? Même pas. Lui se destine plutôt à la diplomatie et aux relations internationales. Et dit qu’il n’avait pas cherché toute cette soudaine célébrité, que c’est juste un concours de circonstances. On acquiesce : quand nous l’avions contacté la première fois, en juin dernier, Octave révisait le bac de français et avait autre chose à faire que montrer sa bobine dans les journaux. Voilà ce contretemps d’agenda rattrapé.

Le blog d’Octave N : A l’ombre des terrils

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Comme Octave je suis toujours sidérè que l’on parle d’Henin Beaumont dans des termes péjoratifs.
    Au contraire cette ville représente la vraie FRANCE de ce jour .
    Un mélange extraordinaire de la population qui sait et qui a su se développer peut-etre plus vite et
    mieux que beaucoup de région dont , on ne parle jamais.
    Certes cing millions de citoyens , secteur NORD / PAS DE CALAIS , y compris la ville d’Henin-Beaumont,
    vu du ciel , beaucoup pourrait avoir un peu de jalousie .
    On n’y voit pas d’immigrés,arabes, africains,noirs ou blanc,italiens ou polonais,espagnols ou portuguais.
    Que de monde , et pourtant , c”est çela cette ville et ses environs.
    Alors , arrèttons ces propos noirs et disgracieux ,cette image de chômeurs et d”assistés.
    Il serait plus logique de se souvenir que toute cette population d’émigrés a permis à toute la FRANCE
    de se chauffer et de faire tourner toutes les usines nécéssiteuses de notre CHARBON.
    Il est vrai , pour l’avoir vu de mes propres yeux, que tous les mineurs ,après leur journé avaient leur Gueules Noires. Alors trouvé leur différence.
    cordialement

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture