L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Le Petit dico décalé du Nord – Pas-de-Calais : Hazebroucker

Le Petit Dico décalé du Nord - Pas-de-Calais Par | 11 novembre 2012

“Les Verts zlatanent Paris”. Qui est l’auteur de ce titre ? Le très sérieux journal L’Equipe dimanche dernier après une défaite du PSG face à Saint-Etienne. En attendant que  Zlatan entre dans le dictionnaire, le Petit dictionnaire décalé du Nord – Pas-de-Calais tient à vous rappeler que l’une des villes de la région possédait son propre verbe bien avant que le Qatar n’abreuve de dollars le PSG. Hazebrouck avec “hazebroucker”. Et ouais.

Verbe inventé dans les années 70 parce qu’un vilain juge avait décidé d’enquêter sur les gentilles compagnies pétrolières et leurs caisses noires. Le dénommé Etienne Ceccaldi tapa donc dans l’oeil du garde des Sceaux de l’époque, un certain Jean Lecanuet qui décida de le remercier pour son excellent travail. En lieu et place de Marseille, la Canebière et le soleil, on voulut l’envoyer à Hazebrouck, ses champs et sa grisaille. Autant dire une sacrée promotion qui donnera lieu à une expression : “se faire hazebroucker”. Une consécration plutôt exceptionnelle pour une ville, qu’Hazebrouck peut partager avec Limoges (limoger viendrait des officiers jugés incompétents parqués à Limoges pendant la Première Guerre Mondiale). Là, d’un seul coup, vous vous sentez plus cultivés. Ne nous remerciez pas.

Il y a donc pire qu’être nommé dans le Nord – Pas-de-Calais

Depuis cette époque, même si Ceccaldi n’a certainement jamais foutu un pied dans la cité des lièvres du marais (la sanction fut levée après une grève, et d’ailleurs, pour les footeux, il s’agit du même Ceccaldi qu’on retrouvera à l’OM au début des années 2000), le verbe “hazebroucker” est donc entré dans le langage presque courant donnant un relief et une célébrité à une ville qui n’a pas beaucoup l’occasion de faire parler d’elle. Il y a donc pire qu’être nommé dans le Nord – Pas-de-Calais : être muté à Hazebrouck, ce qui équivaut à une sanction disciplinaire. D’ailleurs, il est bien connu  que toutes les personnes qui y vivent et y travaillent sont particulièrement incompétentes. Ou gauchistes.

Le verbe “hazebroucker” pourrait bientôt revenir sur le devant de la scène. En effet, il se murmure dans les couloirs de l’Elysée que François Hollande souhaiterait revenir sur la réforme de carte judiciaire de 2010 et réouvrir quelques tribunaux (ce serait fait pour Tulle). La haute raison d’Etat qui pourrait faire renaître le tribunal d’Hazebrouck, là même où Ceccaldi a failli finir sa carrière (c’est une exclu, attention) ? Le président souhaiterait pouvoir muter quelques juges trop orientés à droite. Voire y envoyer Ayrault.

Crédit photo Une : Hôtel de ville d’Hazebrouck sur Wikimédias

Retrouvez tous nos mots du Petit Dico décalé du Nord – Pas-de-Calais. 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES MUNICIPALES 2020

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX MUNICIPALES 2020 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

Abonnez-vous à notre newsletter

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie