L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Un an après : le bilan de nos sénateurs nordistes

Rebrousse-poil Par | 04 octobre 2012

Souvenez-vous il y a un peu plus d’un an : avant l’Elysée et l’Assemblée Nationale, le Sénat basculait à gauche. Douze mois plus tard, DailyNord s’est plongé dans le Big Brother du Net pour tirer les premiers bilans des Nordistes.

 Présence, propositions de lois, champ lexical de votre élu, c’est parti.

Votre sénateur est-il actif ? 

La marotte des journalistes et des citoyens, ces dernières années ? Le temps de présence dans les hémicycles. Alors qu’est-ce que cela donne en termes de semaines d’activités (nombre de semaines où le sénateur a été relevé présent en commission ou a pris la parole (même brièvement) en hémicycle) pour commencer (selon le site Nossenateurs.fr ? And the winner is… Eric Bocquet, le frère d’Alain, troisième au plan national avec 39 semaines d’activités, au 24 septembre. La sénatrice écolo Marie-Christine Blandin (34 semaines) est la seconde des Nordistes, au seizième plan national, suivie par Catherine Génisson (29 semaines)… à la soixante-douzième place hexagonale. Les mauvais élèves étant Natacha Bouchart (10 semaines), Daniel Percheron (11 semaines) et Alex Turk (13 semaines).

Bon, et comme on va s’attirer un flot de critiques (du genre, «oui, mais c’est pas la présence qui compte»), on a regardé qui étaient nos sénateurs les plus bavards (en intervention de plus de 20 mots : les «oh» et «ah» ne comptent donc pas…). Bilan : nos Nordistes ne sont pas très causants. Dominique Watrin, le premier, compte 138 interventions, soit loin derrière le premier, Thierry Foucaud (plus de 1 100). Il est suivi de deux femmes : Catherine Génisson (105) et Valérie Létard (99). Parmi les derniers, pas de surprises, les moins présents sont ceux qui interviennent le moins : Alex Türk, Daniel Percheron et Odette Duriez n’ont pas prononcé plus de 20 mots… C’est peu.

Dernier point de comparaison (il y en a d’autres), les rapports écrits. La première Nordiste est cette fois Michèle Demessine avec quatre productions, à la dix-huitième place, suivie de Marie-Christine Blandin, Jean-René Lecerf, Dominique Watrin et Eric Bocquet (3 rapports). Parmi les fainéants de l’écriture, avec zéro rapport, on retrouve Delphine Bataille, Dominique Bailly, Natacha Bouchart, Odette Duriez, Catherine Génisson, Jean-Claude Leroy, Daniel Percheron et Alex Türk.

Si vous souhaitez vous amuser à comparer les critères : http://www.nossenateurs.fr/synthesetri/1

Bon, sinon, quand on rentre dans les détails du champ lexical…

Autre exercice amusant sur le site nossenateurs.fr, comparer le champ lexical de nos sénateurs lors de leurs interventions. Les mots favoris de Dominique Bailly sont par exemple «biologique», « dopage» et «passeport biologique». Michel Delebarre est, lui, plus intéressé par de grands enjeux électoraux (normal pour un stratège politique du genre) : «campagne», «conseiller territorial», «élection présidentielle» par exemple). Deux sénateurs se retrouvent sur le thème du logement : René Vandierendonck, l’ex-maire de Roubaix (« construire», «logement» et « majoration ») et Valérie Létard (« construire» «décote» «foncier» «locatif» «logement» «logements sociaux» «majoration» «SRU» «urbanisme»). Un petit tour par Eric Bocquet et Catherine Génisson pour finir : le communiste parle logiquement beaucoup d’argent («commissaire» «contribuable» «enquête» «évasion» «fiscaux» «fraude» «joueur» «paradis» «paradis fiscaux» «RSA» «suisse» «taxe»), tandis que la socialiste, elle, s’intéresse tout aussi logiquement (c’est son métier) à la médecine (« chirurgie esthétique» «esthétique» «mutuelle» «médecin» «médicaux» «partiel» «prothèse» «recommandation»).

Pour tester le champ lexical du sénateur qui vous intéresse, copiez l’adresse suivante : http://www.nossenateurs.fr/prénom-nom, ou faites une recherche via la carte.

Qui propose des lois et sur quels thèmes ?

Etre élu sénateur, c’est être capable également de proposer des lois permettant au pays d’avancer. Là encore, tout le monde ne met pas la main à la pâte. Selon le site Nossenateurs.fr, Daniel Percheron et Natacha Bouchart n’ont par exemple rien proposé. En fait, les propositions de la nouvelle mandature viennent de Dominique Watrin, Marie-Christine Blandin, Michel Delebarre, Jean-René Lecerf, Jacques Legendre, Eric Bocquet et Valérie Létard (les autres ont pu cosigné des propositions tout de même).

Au menu de nos Nordistes : la création d’une Haute autorité de l’expertise scientifique et de l’alerte en matière de santé et d’environnement et la lutte contre la pratique de la vente à la découpe pour Marie-Christine Blandin, les conditions d’exploitation et d’admission des navires d’assistance portuaire et au cabotage maritime, la création d’une commission d’enquête sur l’évasion des capitaux pour Eric Bocquet, les propositions de règlements relatifs à la politique européenne de cohésion 2014-2020 pour Michel Delebarre, le droit d’accès à un avocat dans le cadre des procédures pénales et le droit de communiquer après l’arrestation pour Jean-René Lecerf, l’exploitation numérique des livres indisponibles du vingtième siècle pour Jacques Legendre, l’instauration d’un répertoire national du crédit pour prévenir le surendettement des particuliers pour Valérie Létard, le rétablissement de l’allocation équivalent retraite, la suppression le processus de convergence tarifaire imposé aux établissements publics de santé et médico-sociaux et l’abrogation des franchises médicales pour Dominique Watrin, le champion de la proposition de loi ch’ti.

Cadeau bonus : le meilleur de Natacha Bouchart

Un petit tacle plein de mauvais esprit pour la fin (et on l’assume), quelques extraits des quelques interventions trouvées de Natacha Bouchart, la maire de Calais et l’une des grandes absentes du Sénat : «Qu’allez-vous faire, monsieur le ministre ?», « Qu’allez-vous faire pour ces salariés ?», « Quelles sont vos actions, monsieur le ministre ?», « Comment ?» «Mais qu’est-ce que vous allez faire ?» «Vous ne répondez pas à la question parce que vous n’avez pas de réponse !». Une parlementaire hors pair.

Crédit photo : Romain Vincens sur Wikimedias

 

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

1 Commentaire

  1. Une recherche sur football, euro 2016 et grand stade, par ex ?

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus