L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Calais: Meccano fait son show Lapins (Crétins)

Basses Chroniques des Hauts de France Par | 13 octobre 2012

Prenons une pause pour s’offrir un peu de cette “information heureuse” (vous savez cette incantation de patrons de presse qui vaut pour eux leitmotiv). Pendant que le navire de Surcouf coule en rade de Lille, le pavillon de Meccano flotte vaillament sur l’économie calaisienne qui en a tant besoin. Retour sur cet attelage anglo-français qui, après le Tintin de Spielberg, décline les lapins emblématiques du 3e développeur mondial de jeux vidéos. C’est notre Basse Chronique des Hauts de France.

Capture d'écran du site internet de Meccano.

Meccano? C’est vieux comme mes robes aurait dit Coluche. Une success story ajouterait-on au pays d’Oliver Twist. En 1898, à Liverpool, Frank Hornby fabrique pour ses deux garçons un système de pièces, de vis et d’écrous permettant de construire une grue.Mechanics made easy est lancé en 1901 avant de devenir Meccano en 1907. C’est un succès foudroyant et planétaire, une PS3 avant l’heure. Pour contribuer à la production des millions de jeux, Belleville accueille une usine en 1920 avant de migrer à Bobigny qui, en 1951, produira plus de 500 000 coffrets de Meccano par jour (pour tout savoir, aller ). Au passage, on envie ce grand enfant de Franck Hornby qui inventera les fameuses Dinky Toys, à 71 ans! Voilà pour la petite histoire. Deux dernières choses: aucun jouet n’a été fabriqué aussi longtemps que le Meccano (plus d’un siècle); peu de jeux peuvent se targuer d’être devenu un nom commun.

L’Histoire ne pose pas un lapin à l’usine calaisienne

Et c’est déjà une vieille histoire. L’usine de Calais est construite en 1959. Par le jeu des achats et rachats, elle sera connue un temps sous le nom d’usine Airfix avant de retrouver son appelation d’origine contrôlée. Son existence a connu bien des soubresauts et pourtant elle demeure désormais l’unique survivante de la saga Meccano. Même la Chine n’a pas eu raison d’elle, la direction décidant de relocaliser son activité dans le Pas de Calais en 2008 au prix, il est vrai, de réajustements sociaux (lire ici). En attendant, Calais c’est Meccano et inversement, au point qu’un musée consacré à la marque pourrait bientôt voir le jour dans la cité des Bourgeois (lire ).

Spielberg, ce grand enfant…

Bien sûr, cette longévité ne peut reposer sur les grues qu’ont connu les enfants de Hornby, évolution oblige. Mais bien que grand manitou de l’entertainment version salles obscures, Steven Spielberg est un enfant de Meccano. Et ses délices de jeunesse ont resurgi lorsque l’entreprise calaisienne lui a expédié un exemplaire géant (1m50!) de l’hydravion de son film Tintin. Banco! Le réalisateur craque et Meccano Calais obtient une licence pour la fabrication de trois jouets inspirés du film (lire également cet article).

Maintenant, accrochez-vous parce que la mondialisation c’est bien mais c’est tordu. Donc, après être allé arracher l’exploitation d’une icône belge au pays de l’Oncle Sam en 2011, la marque calaisienne a réussi l’ouverture de la chasse 2012 en mettant la main au collet de lapins crétins, une franchise mondiale… originaire du pays de Bécassine.

Les Lapins Crétins: une bénédiction “UBI” et orbi!

Dans Ubisoft il y a Ubi. Qui n’est autre que l’acronyme de Union des Bretons Indépendants. Logique, les créateurs de ce colosse du jeu vidéo sont les frères Guillemot, originaire de Carentoir dans le Morbihan. Des frères de la côte en somme. D’accord, Lapins Crétins ça fait pas très sérieux, ça renvoi même au niveau du puéril version acné. Mais commercialement, ces lapins sont tout sauf des crétins, ce sont même des bètes de scène du marketing, jugez plutôt ici. De quoi faire passer Zidane pour un julot casse-croûte. Faut dire qu’elles ont le sens du business ces bestioles: plus de 14 millions de jeux vendus dans le monde -dont 2 millions en France- un million de fans sur Facebook… il y a de quoi avoir les yeux aussi exhorbités que ces créatures à grandes oreilles. Bon, les quatre produits déclinés n’ont rien de hautement philosophique (un chariot de supermarché, un lave-linge qui essore le lapin, une catapulte et… des toilettes) mais là n’est pas la question, l’entreprise de la Côte-d’Opale, dépositaire d’une longue histoire industrielle locale, garde le cap et reste dans “le coup”. Tout est affaire de flair et de l’accomplissement d’un partenariat pointu (voir).

Et c’est un petit rayon de soleil pour une cité possédant le triste record national du taux de chômage (16,8%). Il en faudra des Spielberg et des Lapins Crétins pour y remédier. Mais la nature de ces derniers n’est-elle pas de se reproduire à tour de bras? Rêvons un peu.

 

Vous avez loupé l’une des excellentes Basses Chroniques des Hauts de France ? DailyNord pense à vous : nous vous les avons regroupées sur cette page.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES RÉGIONALES ET DÉPARTEMENTALES 2021 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILY NORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les tops DailyNord

Les Livres avec Eulalie

AR2L - Agence Régionale du Livre et de la Lecture