L'autre information du Nord – Pas-de-Calais

Amendement sur la bière : hic chez les signataires nordistes !

DailyUne Par | 18 octobre 2012

Amendement sur la bière, suite. Nous vous communiquions lundi le nom des élus qui avaient cosigné l’amendement du député apparenté UMP de la quatorzième circonscription du Nord, Jean-Pierre Decool. Sauf, qu’avons-nous appris entre-temps, deux députés socialistes, Jean-Pierre Allossery (quinzième circonscription du Nord) et Michel Lefait (huitième du Pas-de-Calais), se sont retirés de cet axe du malt. C’est quoi ce mic-mac ?

Mais qui a finalement signé cet amendement sur la bière ? Photo : Stéphane Dubromel.

Il semble qu’en effet, Jean-Pierre Decool soit allé un peu vite en besogne. C’est d’ailleurs son équipe elle-même qui nous a confié que Jean-Pierre Allossery, PS et voisin de circonscription dans les Flandres, avait souhaité voir son nom retiré de l’amendement. La raison à cela ? C’est le Jean-Pierre socialiste qui nous répond directement : il a bien signé une interpellation envers la Ministre des Affaires Sociales, mais son collègue de l’Assemblée Nationale l’a rajouté dans la liste des cosignataires de l’amendement, avec notamment Michel Lefait (député PS pour la région audomaroise), sans les avoir « consultés sur son contenu ». Il nous précise notamment :

Comprenez que Michel Lefait et moi-même ne feront pas partie de ces députés qui se permettent de conclure cet amendement par « Lorsqu’on presse les états-majors de faire des économies, il faut les empêcher de les faire sur les haricots du soldat ». Nous ne sommes pas d’accord avec les propos relatés sur l’atteinte du pouvoir d’achat des ménages en cas de hausse du prix de la bière. Entre remettre la santé au cœur des priorités gouvernementales, permettre de nouveau aux français de se soigner et augmenter de quelques centimes leur verre de bière, notre choix et notre position sont clairs et l’ont toujours été !

Jean-Pierre Allossery ajoute bien entendu qu’il ne se désolidarise pas du combat sur la bière et ses emplois locaux. Il a même été « le deuxième député de France à (avoir) alerter le gouvernement sur le projet d’augmenter les droits d’accises sur la bière ».

Et Michel Lefait, il fait quoi ?

DailyNord a donc recontacté Jean-Pierre Decool pour en savoir un peu plus sur cette histoire d’amendement présenté sans que ses confrères en aient vu la couleur. Réponse du député :

Suite aux démarches entreprises par 54 députés auprès des Ministres Cahuzac et Touraine, un amendement a été rédigé vendredi matin (12 Octobre) et soumis à l’ensemble des députés soutenant déjà nos initiatives.

Il a alors été proposé aux députés de cosigner l’amendement. S’il ne souhaitait plus être associé à cette nouvelle démarche, il devait nous le mentionner expressément ; ce qui a été fait par Jean-Pierre ALLOSSERY. Il a donc été retiré de la liste des cosignataires, ce qui n’est pas le cas des autres députés de gauche de la région (cités  dans votre article) et qui sont donc eux cosignataires de l’amendement de suppression de l’article 23 du PLFSS pour 2013 déposé par Jean-Pierre Decool.

Quid alors de Michel Lefait, évoqué par Jean-Pierre Allossery, qui si l’on comprend l’un a signé, si l’on comprend l’autre s’est désisté ? Contacté, le principal intéressé nous a répondu dans la foulée : il s’est bien retiré de l’amendement « car il contenait des termes polémiques et prenait prétexte à une attaque en règle de la politique gouvernementale débordant de l’objet de l’amendement et de la problématique bière. » Bref, un petit pataquès (qui ne changera pas la face du monde, convenons-en), dans la communication de Jean-Pierre Decool. De notre côté, on avoue être étonnés qu’on puisse signer un amendement quasiment à l’aveugle et s’en retirer…

A relire également sur le sujet

Le Petit dico décalé du Nord – Pas-de-Calais : la bière

Bière et tabac : la région est-elle la cocue de l’augmentation?

Taxe sur la bière : les députés socialistes qui ont déposé l’amendement

Touche pas à ma bière… la droite nordiste se fait mousser

Une délégation transpartisane devant la directrice de cabinet du Premier Ministre

Le désistement des deux amis de la bière  n’empêche pas les 52 autres députés frondeurs de continuer leurs interpellations : mardi soir, Jean-Pierre Decool a emmené une délégation transpartisane devant la directrice de cabinet du Premier Ministre pour mettre en garde les hautes sphères de l’Etat « sur cette augmentation dans des proportions insupportables des droits d’accises sur la bière (160% de hausse), qui entrainera une hausse du prix de vente estimée à 20%« (*). Délégation qui comprenait bien un socialiste de la région (en plus du Front de Gauche, Marc Dolez, et de l’UMP Gérald Darmanin) : Nicolas Bays, « représentant l’ensemble des députés SRC du Pas-de-Calais« . Lequel ne pourra pas démentir : on l’aperçoit sur la photo de la réunion…

 

(*) Ils ont d’ailleurs eu en partie gain de cause : les « petites brasseries indépendantes » devraient être exemptées de cette taxe, a-t-on appris hier.

Ce contenu est © DailyNord. Si cet article vous intéresse, vous pouvez reprendre un extrait sur votre site (n’excédant pas la moitié de l’article) en citant bien évidemment la source. Si vous désirez publier l’intégralité de l’article, merci de nous contacter »

Réagir à cet article

La rédaction de DailyNord modère tous les commentaires, ce qui explique qu'ils n'apparaissent pas immédiatement (le délai peut être de quelques heures). Pour qu'un commentaire soit validé, nous vous rappelons qu'il doit être en corrélation avec le sujet, constructif et respectueux vis-à-vis des journalistes comme des précédents commentateurs. Tout commentaire qui ne respecterait pas ce cadre ne sera pas publié. Evidemment, DailyNord ne publiera aucun contenu illicite. N'hésitez pas à avertir la rédaction à info(at)dailynord.fr (remplacer le "at" par "@") si vous jugiez un propos ou contenu illicite, diffamatoire, injurieux, xénophobe, etc.

POLITIQUE

EN ROUTE VERS LES LÉGISLATIVES

INFORMATIONS ESSENTIELLES, ANECDOTIQUES, DÉCRYPTAGES, ENQUÊTES, RÉVÉLATIONS, INDISCRÉTIONS, REBONDS DÉCALÉS... TOUS NOS ARTICLES S'INTÉRESSANT AUX FUTURES LÉGISLATIVES 2022 SONT PAR ICI ! ACCÉDER AU DOSSIER

NEWSLETTER DAILYNORD

Bienvenue dans la ville la plus étrange des Hauts-de-France

Elle pourrait loger 5 000 personnes, mais cette ville n'aura jamais d'habitants. Découvrez pourquoi.

Les + lus